publicité
Accueil du site > Blogs > Les blogs > Vert le Nord > Hamburg, premiers pas au Nord

Vert le Nord

Par Alice et Eric
1-08-2010

Hamburg, premiers pas au Nord

Décidément, il faut croire que la Deutsche Bahn nous en veut ! Encore une heure de retard hier, à l’arrivée à Hamburg ! Heureusement, nous avions plusieurs heures de marge, mais du coup, notre petite balade exploratrice de la ville a été plus courte que prévu.

Nous avons toutefois réussi, au gré des fêtes populaires et des rues commerçantes, à faire un petit tour bien agréable dans la vieille ville : mairie à beffroi, canaux, Michaeliskirche (en briques austères à l’extérieur, mais toute blanche et verte pastel à l’intérieur) et mémorial St Nicolas, notre coup de cœur ! Nous ne savons pas exactement comment cette église a été détruite (sans doute encore la guerre !?), mais le parti pris de la laisser telle quelle, en ruine, avec juste son clocher et quelques arcades qui émergent, en plein milieu d’un quartier d’affaires moderne, est très réussi ! Nous y avons loupé de peu le concert de carillon, dommage !

Deux heures sont certes trop courtes pour voir tous les incontournables d’une grande ville, mais elles suffisent à saisir l’atmosphère d’un samedi après-midi festif... On retrouve en effet à Hamburg les deux facettes qui, pour nous, sont caractéristiques de la convivialité allemande : les fêtes où l’on s’assoit à de grandes tablées, un verre de vin ou de bière et une saucisse à la main, pour discuter et rire au milieu de la musique populaire, et les quartiers bobos-écolos, où de jeunes parents discutent avec de vieux babas cools autour d’un thé, leur vélo à charette à enfants garé plus loin. On ne pouvait donc pas laisser passer l’occasion de savourer une bonne Currywurst en sirotant une bière ou un verre de Sekt !

Au contraire de Dresden, Hamburg ne nous semblait pas forcément être une étape évidente de notre voyage. Pourtant, ses canaux et son histoire résolument tournée vers la mer du Nord en faisaient un parfait point de départ pour la Scandinavie. D’ailleurs, les liaisons ferroviaires vers Copenhague sont fréquentes (ce qui ne les empêche pas d’être retardées... serions-nous maudits ?). Nous avons ainsi embarqué dans un train minuscule (deux wagons !) et complet, lequel a embarqué ensuite... dans un bateau ! Eh oui, Copenhague étant sur une île, il faut bien traverser la mer ! Nous nous demandions si ce serait sur un pont ou dans un tunnel, mais la solution était finalement la plus simple ! Nous étions sans doute les seuls surpris de cette traversée peu commune : imaginez, des rails dans la cale d’un bateau !

Nous sommes depuis cette nuit a Copenhague, où tous les hôtels sont complets (ainsi que les trains s’y rendant, comme nous l’avions découvert avec surprise au guichet à Dresden !). Y aurait-il un évènement spécial ce week-end ? Apparemment non, Copenhague est juste une ville attractive... ce que nous comprenons aisément. Mais ceci est l’histoire de demain...

COMMENTAIRES ( 1 )
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Sophie & co. : Bateau-train

    ...pour celui-ci, Marc pourra vous en raconter un bout, sachant que les trains pour la Sicile ont plus de deux wagons. Nous vous souhaitons bon voyage et belles decouvertes !

    1er.08 à 21h49 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?

A PROPOS
DERNIERS COMMENTAIRES
Sophie & co. sur Bateau-train - 1er.08 à 21h49 - Répondre
publicité
publicité

  • Se connecter
  • Créer un compte
  • NEWSLETTERS
    Cochez les cases pour vous abonner à vos newsletters
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité