publicité
Accueil du site > Blogs > Les blogs > Vert le Nord > Göteborg, capitale occidentale de la Suede

Vert le Nord

Par Alice et Eric
6-08-2010

Göteborg, capitale occidentale de la Suede

Partis rapidement de Malmö, nous sommes arrivés mercredi à Göteborg. Aux alentours de la gare, la ville n’est qu’un gigantesque centre commercial couvert, le Norstan, dont les allées sont signalées sur le plan de la ville comme des rues ! On sent que tout est prévu pour les périodes hivernales... Nous y avons erré quelques temps avant de trouver notre chemin.

Heureusement, une fois sortis, on trouve les habituels jardins, canaux et bâtiments colorés des villes suédoises. Göteborg est la deuxième ville de Suède et est reputée pour son cosmopolitisme (la preuve, nous avons eu le plus grand mal à trouver un restaurant local !).

Nous aurions du mal à trouver un élément qui, pour nous, serait emblématique de la ville. Si nous ne devions toutefois évoquer que trois moments, ils seraient dus au hasard de nos pérégrinations. Le premier, une balade dans le jardin botanique, dont nous sommes sortis sans nous en rendre compte pour nous retrouver dans un quartier résidentiel de petites maisons colorées et fleuries avec des panneaux de signalisation originaux, avertissant les automobilistes de la présence d’enfants tirant un escargot ou faisant du tricycle... ou encore de petites vieilles marchant avec un déambulateur ! Le second est l’église Frederiks-Markus, dressée sur un promontoire avec ses toits en tuiles vernissées et son intérieur peint, majoritairement en vert. Enfin, un petit interlude musical dans la cathédrale, où une chorale allemande chantait une messe moderne ("en jazz"), que nous avons tous deux fort appréciée.

Nous avons également profité des bateaux partant de Lilla Bommen (le port de plaisance) pour remonter la Göta älv (la rivière à l’embouchure de laquelle la ville est construite) et explorer la forteresse d’Älvsborgs, qui en protégeait l’entrée jusqu’au XIXe siècle. Nous n’avons cependant jamais trouvé les bateaux qui menaient dans les îles de l’archipel un peu plus au large...

Comme pour nous consoler de repartir déjà, il pleut à verse ce matin. Nous montons donc à nouveau dans un train pour, cette fois, passer la frontière norvégienne.

COMMENTAIRES ( 2 )
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?

A PROPOS
publicité
publicité

  • Se connecter
  • Créer un compte
  • NEWSLETTERS
    Cochez les cases pour vous abonner à vos newsletters
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité