publicité
Accueil du site > Actu > Les Brèves > Au Bangladesh, plus l’eau monte, plus les filles sont mariées de (...)
15-06-2015

Au Bangladesh, plus l’eau monte, plus les filles sont mariées de force

Taille texte
Au Bangladesh, plus l'eau monte, plus les filles sont mariées de force
(Crédit photo : Uk Department for international development - flickr)
 
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 69 - juillet-août 2015

Faites le vide !

« Marie-toi avant que ta maison ne soit emportée », tel est l’intitulé d’un rapport de l’ONG Human Rights Watch sur le Bangladesh (1). Selon l’Unicef (Fonds des Nations unies pour l’enfance), le pays est le quatrième du monde qui compte le plus d’enfants mineurs mariés, par rapport à sa population totale, lit-on sur le site de Libération.

Ainsi, entre 2005 et 2013, 65% des filles s’y sont mariées avant 18 ans. En cause : la pauvreté – plus une fille se marie jeune, moins la dot est élevée – et aussi, depuis peu, les catastrophes naturelles. En effet, le Bangladesh est confronté depuis quelques années à des séismes, sécheresses, inondations, cyclones à répétition qui mettent les familles à la rue. Certaines font donc le choix de marier leur enfant plus tôt afin de leur assurer un futur dans un autre foyer.

- A lire ici sur Libération.

- Le rapport de Human Rights Watch (en anglais).

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité