publicité
Accueil du site > Actu > Nature > A financer : une ferme solidaire et écolo
23-09-2015
Mots clés
Agriculture
France

A financer : une ferme solidaire et écolo

Taille texte
A financer : une ferme solidaire et écolo
(Crédit photo : DR)
 
Objectif : 26 000 euros. Fin de la collecte : le 10 octobre.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 71 - octobre 2015

« Et si les migrants nous sauvaient ? »

« Changement de cap ». Tel est le nom – et le résumé de l’ambition – de ce projet global. Il se veut à la fois « un lieu agricole, de vie et d’accueil ». « Nous avons voulu créer notre ferme en polyculture en nous appuyant sur les valeurs prônées par Emmaüs, à savoir l’accueil inconditionnel de chacun, et celles de Terre et humanisme, qui expérimente les techniques de l’agroécologie », explique Sylvain Auger, 34 ans. Il y a deux ans, il a lancé l’aventure « Changement de cap » avec deux autres personnes, en créant deux recycleries à Rosières et Aubenas (Ardèche). Aujourd’hui, huit emplois – les « compagnons salariés » – ont été créés sur les deux structures, de nombreux bénévoles de tous horizons (ayant connu la délinquance, la rue ou changé de métier…) les ont rejoints et ils voient donc plus loin avec cette ferme d’un nouveau genre. Quinze hectares de terre ont été identifiés comme idéaux pour ce projet, à Darbres, toujours en Ardèche. « Environ 70 personnes ont déjà contracté des prêts solidaires, de 350 à 30 000 euros, pour nous aider dans le financement », poursuit le jeune homme, soulignant qu’« il y a également une part importante d’autofinancement », leur but étant à tout prix « d’éviter les banques et les subventions privées d’entreprises suspectes ». Mais il leur manque encore 20 000 euros pour acquérir les terres de leurs rêves. C’est pour cela qu’ils font appel au crowfunding via la plateforme Ulule et leur propre site Internet.

Logements bioclimatiques

En attendant, la projection sur papier de ce que sera la ferme se poursuit. Ainsi, sur les 2 000 mètres carrés constructibles, 200 seront dédiés à une maison commune qui pourra accueillir entre 30 et 40 personnes. Puis, six logements bioclimatiques, du T1 au T3 bis, devraient également sortir de terre. Côté agroécologie, le but est de parvenir à l’autonomie alimentaire. —

Objectif 26 000 euros

Fin de la collecte : 10 octobre 2015

Projet à financer ici

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité