https://www.terraeco.net/A-nos-lecteurs,64607.html
A nos lecteurs
lundi, 29 février 2016 / David Solon /

Président de l’association des Amis de Terra eco Ancien directeur de la rédaction de Terra eco

L’entreprise Terra Economica SAS, qui édite Terraeco.net et le magazine papier « Terra eco », est entrée dans la phase finale des discussions avec plusieurs repreneurs. L’avenir de votre média s’y joue.

Dans quelques jours, le sort de votre journal sera scellé. Soit les discussions que nous continuons de mener avec différents repreneurs potentiels aboutiront et Terra eco sera cédé en poursuivant son existence dans un projet sans doute renouvelé, soit elles échoueront et l’histoire de votre média s’achèvera.

Nous avons la conviction que les thématiques que nous déclinons tous les jours depuis 2004 doivent être sans cesse explorées. Le (relatif) succès de la COP21, celui du documentaire Demain, césarisé ce vendredi, et à l’inverse les tensions gigantesques qui secouent notre monde nous confirment que le chemin choisi par Terra eco est juste. Nous croyons aussi, fermement, que la presse indépendante et libre, dont Terra eco est l’un des porte drapeaux doit être défendue. Plus que jamais, il s’agit pour toute l’équipe, et en particulier pour la rédaction, de résister, de partager et d’inventer de nouveaux chemins pour contribuer à changer le monde. C’est notre ambition éditoriale.

A quelques jours de l’issue de ces discussions qui décideront de l’avenir de Terra eco, c’est à vous que nous nous adressons. Sans ses lectrices, sans ses lecteurs, ce journal n’est rien. La dernière édition de votre magazine vient de sortir et, malgré les incertitudes que traverse notre média, nous travaillons d’ores et déjà au numéro du mois d’avril. Notre travail quotidien sur le web lui aussi se poursuit sans interruption. Vous nous avez démontré à de nombreuses reprises votre très grand attachement à cette aventure de presse, merci de continuer à nous lire dans cette nouvelle épreuve et de nous soutenir avec autant de force.

Nous vous tiendrons informés de l’issue de ces discussions.


- Le Manifeste de la rédaction