publicité
Accueil du site > Actu > Politique > V pour Vigilance : les citoyens contre l’état d’urgence
Politique

V pour Vigilance : les citoyens contre l’état d’urgence

<-  Retour à l'article

Ce jeudi, Amnesty International publie un rapport sur les vies bouleversées par la mesure… que Le Conseil des ministres veut prolonger. Les Conseils d’urgence citoyenne, eux, s’organisent pour reprendre la main. Reportage.

4 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Est-ce que Charlie nous dessinerait une Marianne poignardée dans le dos par son propre état ?

    5.02 à 09h58 - Répondre - Alerter
  • Le monde politique sentant monter la défiance des citoyens depuis un moment, il répond à l’indique face à ces derniers. Sachant qu’ils ont le privilège du pouvoir et de l’autorité en dernier ressort, ils avancent profitant d’une certaine atonie généralisée. On peut l’interpréter comme la manifestation d’une certaine faiblesse mais la question est de savoir ce que nous faisons de celle-ci. La question de l’état d’urgence n’en est qu’une parmi tant d’autres. La défiance vis à vis des institutions est très importante et on se demande jusqu’à quand cela pourra tenir. Les crises économique et environnementale ne sont pas traitées comme elles devraient l’être, il n’y a pas d’élan et pas de transition proposée. Il y a une besoin urgent de projet de société qui mobilise au delà du cercle militant et des convaincus. Le logiciel est à changer, et là il faut décréter l’état d’urgence !
    Fred

    6.02 à 19h25 - Répondre - Alerter
  • file:///Users/gaelfoucre/Desktop/Ho...

    je ne sais pas si on voit le dessin.. ?
    Je pense que ces nouveaux gouvernants ne voient pas le sens de cette agitation car ils ne connaissent pas le sens d’adaptation au réel et leur peine est de trouver de véritables directions de vie et de fédérer. ce qui ne vient pas toujours quand on l’attend... !!

    11.02 à 17h12 - Répondre - Alerter
  • L’état d’urgence mis en place en 2015 est toujours partiellement en vigueur en 2020. On ne peut que constater qu’il est facile à mettre en place de mettre en place des mesures de privation de liberté mais qu’il est difficile pour les personnes au pouvoir de revenir dessus.

    En 2020, c’est encore cette solution qui a été mise en place pour lutter contre la propagation d’un virus. Et encore une fois c’est toujours des beaux mots mais la réponse n’est pas pertinente. Par définition, un état d’urgence ne peut pas être maintenu et pourtant dans 5 ans, je parie que certaines mesures mises en place seront toujours présentes car c’est plus confortable pour le gouvernement

    15.04 à 16h33 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité