publicité
Accueil du site > Blogs > Les blogs > idées vers l’autonomie énergétique > Le bois énergie, solution pour le climat ? Tout dépend comment on (...)
Idées vers l’autonomie énergétique

Le bois énergie, solution pour le climat ? Tout dépend comment on compte.

<-  Retour à l'article
2 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Bravo et merci pour votre article.
    En tant énergéticien je n’y trouve rien à redire

    Ci dessous ce que je viens de répondre à la consultation nationale publique au sujet de la stratégie pour l’agriculture et la forêt.

    Objet : La forêt s’adapte à l’industrie alors que ce devrait être le contraire.
    La politique bois énergie va engendrer des dégâts conséquents et un manque à gagner du potentiel de stockage carbone irrémédiable !
    Ceci sans compter les émissions de CO2 du bois et du sol qui vont engendrer un réchauffement climatique conséquent.
    On va faire les mêmes erreurs qu’on a faites avec l’agriculture intensive il y a 50 ans ! Erreurs qui ont engendré la perte de 75% du carbone des sols (humus) tout en réduisant à néant leur fertilité.

    Cette politique est de plus basé sur des mensonges biens rodés :

    -Le gaz émet 2.5 fois moins de co2 que le bois brulé sec et le réchauffement est indifférent à l’origine du co2, seule la quantité émise compte
    - La neutralité du bois énergie carbone est absolument fausse car en comptant les émissions du sol elles sont encore majorées de 50 à 100 % en cas d’augmentation de la récolte. Aucune modélisation ne prend en compte les émissions du sol ou la séquestration de carbone dans le sol qui est au moins équivalent voire le double de la partie aérienne ?
    Si on veut augmenter la séquestration du co2 il faut fixer un objectif ! Soit la quantité de carbone à stocker donc la quantité minimum de m3 de bois sur pied par ha à atteindre.
    - Deux choses sont incompatible l’augmentation de la récolte et la séquestration du co2 dans l’écosystème !!!
    - Le fait que les arbres jeunes captent plus de CO2 que les plus vieux est absurde.
    - Vous ignorez l’exportation du bois (chêne hêtre) qui explose littéralement Quel objectif de réduction des exportations ?
    Avons-nous les moyens de transformations quel moyens et budgets financier sont prévus ?
    - Introduire des résineux et peupliers est une erreur, ils sont mois résistants et adaptés à la sècheresse et aux tempêtes que les essences locales et les régénérations naturelles (Malheureusement c’est ceux-ci qu’ils est prévu d’implanter dans nos forêts de chênes et de hêtres !!)
    - Les cultures d’arbres sélectionnés sont mieux adaptés au changement climatique est un non sens car ils sont beaucoup plus sensibles aux risques sanitaires.
    - Rajeunir les forêts n’augmente pas la biodiversité mais au contraire la réduira de façon conséquente.

    La meilleure énergie est celle qu’on ne consomme pas, Quand mettrez vous autant d’ardeur à promouvoir et légiférer sur l’isolation des bâtiments ?
    Pour la pérennité de la forêt c’est l’industrie et l’humain qui doivent s’adapter à la forêt et non l’inverse. Il faut donc développer le stockage carbone en forêt et rechercher de nouvelles utilisations des essences locales ex. le hêtre dans la construction.

    Aucun budget supplémentaire réservé à toutes ces "protections ou gestions" supplémentaires que vous évoquez. Ce ne sont que de belles paroles, pire des contradictions absurdes vu que votre priorité c’est la productivité et la rentabilité.
    Cette politique c’est mettre la charrue avant les bœufs que de prévoir l’exploitation supplémentaire avant les moyens de transformation et d’économies d’énergie.

    Les OGM sont aussi prévus, même si ce n’est pas explicite, tout comme l’expropriation en taxant les petits propriétaires.

    Patrick Membre de SOS FORET FRANCE
    Je peux vous communiquer mon document sur la mise en cause de la neutralité du bois énergie. pat2k@orange.fr

    "Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les laissent faire." Albert Einstein

    10.11 à 02h05 - Répondre - Alerter
  • Reste que dans le bois ne peut subvenir aux besoins de chauffage que d’une toute petit partie de l’humanité ... Le chauffage électrique associé à une très bonne isolation , de part sa souplesse et sa facilité d’utilisation serait probablement une solution d’avenir. Mais les RT vont le faire disparaitre pour soulager le réseau à cause de millions de passoires thermiques chauffées avec des grille-pains !

    28.06 à 14h03 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité