publicité
Accueil du site > Actu > Politique > Le Pen, La Manif pour tous, Soral… Tous écolos ?
Politique

Le Pen, La Manif pour tous, Soral… Tous écolos ?

<-  Retour à l'article

Depuis quelques mois, réacs et droites extrêmes repeignent leurs idées en vert. De la lutte contre les « enfants OGM » à la défense de la terre, voici un « greenwashing » d’un genre nouveau.

20 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Vous parsemez l’article de mots sensés faire peur et discréditer le fond de ce courant d’idées tel que : "réac, conservateur, soral, le pen, puy du fou... Il y a bien longtemps que ces mots ne font plus peur à personnes et que nous allons chercher la vérité la où elle se trouve. Ce travail est sensé être celui du journaliste, mais aujourd’hui, je vous plains, vous êtes réduit à traquer "la bête immonde" de manière pavlovienne.
    Tirer le fil de la cohérence et vous découvrirez des chemins inconnus. Gauche, droite, réac, gaucho... ces mots sont creux et ne servent la cause que d’affairistes soucieux de contrôler soigneusement les cerveaux de la masse.

    13.11 à 17h41 - Répondre - Alerter
  • Ce que je trouve dommage avec ce genre d’articles, c’est que si on n’appartient pas à un mouvement de gauche bien-pensante, impossible d’avoir des convictions allant dans le sens du développement durable.
    Heureusement qu’il y a des gens pour penser différemment (pour en revenir à manifestation pour tous). Si il n’y avait qu’une pensée unique, comment forgerions nous nos opinions ?

    Je trouve ça dommage ce lynchage. L’écologie ne devrait pas être un parti politique, il devrait s’inscrire dans toutes les classes politiques, et je suis ravie de voir (si le fond de pensée est sincère) que le FN s’y intéresse aussi.

    (Je précise juste que je suis une pro développement durable, pas du FN et pas non plus de la manif pour tous)

    13.11 à 16h52 - Répondre - Alerter
  • terrAedes : Laudato Si

    On reproche à Terraeco d’avoir publié Anne-Laure Pineau ? Pourquoi ? Parce qu’elle émet un point de vue un peu trop personnel sur une approche politique, idéologique ou culturelle de l’écologie ? C’est un choix. Le leur ! Si cela vous incommode, cliquez sur un autre article ! Je trouve dégueulasse que l’on puisse remettre en cause des années de dur labeur journalistique qui nous propose enfin changement et mouvement dans un paysage médiatique français qui avance à reculons !
    Et puis je crois qu’il serait salutaire, qu’en France, une bonne fois pour toute, on s’enlève les doigts du c.. !
    - L’écologie n’est pas une question politique. L’écologie doit mener la politique de demain.
    - Les différents partis politiques ne pourront jamais saisir les réelles valeurs de l’écologie car ils essaieront toujours, tant bien que mal, de la contraindre dans un idéal social et économique.
    - La sincérité écologique des uns et des autres ne vaut que par simple intérêt électoraliste.
    - L’écologie n’est pas française. Elle est mondiale, globale et universelle et ne peut être compatible avec les idées prônées par des Le Pen, Soral et autre Zemmour.
    - La manière dont nous traitons l’écologie aujourd’hui, dessinera les contours des dictatures de demain. Vertes ou pas.
    - L’écologie est plurielle. Et si les religions veulent nous convaincre de leur sincérité, qu’elles acceptent que toutes et tous puissent la représenter, sans discrimination aucune.
    - L’écologie, avant d’être collective, doit être individuelle, dans notre prise de conscience, notre réflexion, notre rôle, puis nos actes. Et de muer cet action individuelle en élan collectif. De bas en haut. Sans attendre une mouture politicienne qui ne répondra pas à nos attentes.
    - Enfin, voici l’extrait d’un "texte" paru il y a peu de temps et écrit par une personne plutôt... influente :

    "On ne répondra pas à la crise écologique mondiale, à la menace de pénurie d’eau dans de nombreuses parties du globe, au réchauffement climatique dû à la faute de l’homme, sans mise en œuvre d’une stratégie globale, comprenant la solution aux problèmes de pauvreté et de développement, une remise en cause des modèles productivistes et ultralibéraux, la promotion d‘autres modèles de production, de consommation et de styles de vie plus sobres."

    Cela est tiré d’une encyclique du Pape François. Force est de reconnaître que la parole de cet homme peut et doit avoir une influence bénéfique concernant la prise de conscience des questions écologiques par les quelques 1,2 milliards de catholiques. Mais il faut bien reconnaître aussi que ce message, s’il devait avoir une saveur quelque peu politique, goûterait un peu plus à gauche qu’à droite :

    terrAedes

    10.11 à 16h34 - Répondre - Alerter
  • Réduire la politique à une droite, un axe, donc à une dimension, sur laquelle on trouverait une extrême gauche à gauche et une extrême droite à droite c’est avoir une vision très étriquée de la chose qui en plus ne correspond pas du tout à la réalité.
    Par exemple situer le FN à l’extrême droite voudrait dire que le FN propose une politique de droite avec des mesures extrêmes. Or ce que propose le FN (arbitrairement situé à l’extrême droite à des fins de diabolisation) est totalement différent de ce que propose Les Républicains, et n’a rien d’extrême.

    La politique c’est un monde multidimensionnel, donc avec de nombreux axes, par exemple rôle important ou pas de l’état, liberté ou contrainte des entreprises, niveau du social important ou pas, autorité ou laxisme, national ou mondial, capitaliste ou collectif .... écologie ...

    Chaque partie se positionne sur chacun de ces axes, positionnement qui d’ailleurs peut varier en fonction des évènements. Ce qui veut signifie que le classement primaire gauche droite ne veut pas dire grand chose. Les régimes dits communistes sachant par exemple très bien actuellement utiliser l’axe capitalisme dont on dit qu’ils serait réservé à la droite.

    L’écologie est donc un des axes de la politique et il est donc normal que tous les partis y accordent de l’importance. C’est leur boulot et on ne peut pas leur reprocher.
    Les partis dits écologiques se focalisent uniquement sur ce sujet, ils n’ont donc aucun avenir politique important.

    Quant à l’affirmation comme quoi l’écologie serait de gauche, il suffit de regarder ce qui s’est passé dans les pays avec des régimes dits de gauche pour comprendre que ce n’est qu’un slogan sans réalité.

    10.11 à 10h31 - Répondre - Alerter
    • Le FN est classé en tant qu’extrême droite pour sa vision nationaliste que xénophobe de faire de la politique.
      Cécile Duflot expliquait que selon elle l’écologie est de gauche car l’écologie signifie une égale répartition des richesses (eau, nourriture...), ce qui est plutôt une idée de gauche. Par contre, ce n’est pas parce qu’un partie est de gauche qu’il fera de l’écologie.

      10.11 à 19h56 - Répondre - Alerter
      • La vision nationale du FN est celle du général de Gaulle. Je ne me souviens pas qu’il était classé à l’extrême droite.
        De plus, la politique du FN n’a rien à voir avec la xénophobie.
        L’égale répartition des richesses n’a rien à voir avec l’écologie. C’est une question économique.
        Par contre, refuser comme le propose le FN d’accepter d’importer par des transports polluants des produits fabriqués à l’autre bout du monde par des gens exploités dans des conditions écologiques déplorables, alors qu’on peut produire la même chose chez nous correctement, ça c’est écologique.

        10.11 à 20h08 - Répondre - Alerter
        • L’article de TerrEco sur le revenu de base montre bien que deux partis antagonistes pouvaient vouloir la même chose la même chose mais avec des objectifs différents.
          DeGaulle voulait la grandeur de la France et le FN le repli sur soi.
          De même, redévelopper l’industrie locale qui est une certes une volonté écologiste, est utilisé par le FN comme un argument, une caution pour faire un repli sur soi.
          L’objectif du FN est depuis toujours l’identité nationale et la lutte contre l’immigration. Tout le reste tourne autour de cet objectif. C’est donc bien un parti d’extrême droite.
          Sinon, Gandhi a dit : "La planète sera toujours assez grande pour satisfaire au besoin de chacun, mais toujours trop petite pour satisfaire à la cupidité de quelques uns." Si on part du principe que tout le monde n’aura pas le même accès à la nourriture, une eau et un air non pollués, alors on continuera à exploiter et à polluer les pays moins développés et on se retrouvera avec de nouvelles immigrations de masse, ou à accroitre la tension sociale à l’intérieur d’un pays.

          11.11 à 16h39 - Répondre - Alerter
          • Vous faites erreur, le FN ne veut pas du tout le repli sur soi ! Bien au contraire.
            Au lieu de répéter ce slogan inventé par ses adversaires, lisez son programme et ses analyses, lisez "c’était De Gaulle" D’Alain Peyreffite", et vous constaterez la similitude de pensée.
            L’identité nationale et la lutte contre l’immigration sont loin d’être "l’objectif du FN", il ne s’agit que de deux éléments très argumentés de sa politique, cohérente et structurée, qui n’a rien à voir avec une quelconque extrême droite dont les principales caractéristiques sont la dictature, l’antiparlementarisme et le parti unique.

            11.11 à 18h14 - Répondre - Alerter
  • Il me semble que l’article passe totalement à coté du réel greenwashing. Qu’en est il de l’escroquerie du développement durable ? Du recyclable ? Le Fairtrade ? ect.
    Tous ces pansements pour continuer la fuite en avant à la consommation sont le vrai greenwashing qui donne bonne conscience aux consommateurs-gaspilleurs-pollueurs.

    Il n’y a pas de secret si l’on se dit écolo : La décroissance économique et démographique. Tout le reste c’est du greenwashing.

    8.11 à 17h43 - Répondre - Alerter
  • terrAedes : Continuez !

    Excusez-moi, mais où sont passés les vrais lecteurs de Terraeco ? Qu’est-ce que c’est que ce matraquage en règle ? Les milliers de personnes qui ont sauvées Terraeco il y presque un an sont-elles toutes réactionnaires et lepenistes ? Me suis-je fourvoyé à ce point ?

    A défaut d’être sans aucun parti pris, cet article à le mérite de poser les bonnes questions et si cela dérange certaines personnes, tant mieux !

    Longue vie à Terraeco et, de grâce, ne succombez pas à la pression du chantage opéré par quelques "lecteurs". Sont-ils seulement abonnés d’ailleurs ?

    terrAedes

    8.11 à 12h33 - Répondre - Alerter
    • nijo : Continuez !

      Et bien si je suis abonné et ai incité beaucoup de monde à l’être parce que j’appréciais Terra Ecco pour sa neutralité sur les personnes. On peut avoir n’importe quelle philosophie ou religion et être respectueux de la nature surtout quand la religion nous incite au respect de la nature. Donc cette fois on pourrait croire que l’écologiste est obligatoirement politique de gauche et qu’il n’y a que cette gauche politique qui a le droit de se pencher sur le respect de notre planète

      10.11 à 09h59 - Répondre - Alerter
  • Eric Nathan : Article lamentable

    Donc, être contre la PMA et la GPA c’est avoir des "obsessions réactionnaires". Merci pour ceux qui se permettent de ne pas partager les idées politiquement correctes actuelles... De l’avis de beaucoup d’écologistes, ces procréations sont totalement anti naturelles et pire elles sont la porte ouverte à l’eugénisme, voire au transhumanisme. L’auteur de cet article partisan n’a visiblement pas bien conscience du degré de gravité de la crise actuelle, puisqu’il se permet de stigmatiser des personnes qui ont un réel intérêt pour l’écologie...

    7.11 à 22h25 - Répondre - Alerter
  • Vos commentaires et adjectifs sur A.Soral et le fils de P.Rabbi pourrait bien vous coûter un lecteur de moins. Article partisan et pas du tout objectif. Décevant.

    7.11 à 21h57 - Répondre - Alerter
  • Décidément Terra Eco n’a encore rien compris... et fait des articles sur les mauvais sujets, histoire de toujours écrire sur le dos des autres sans jamais faire action concrète. Pas sûre que je continue à vous lire.

    7.11 à 21h16 - Répondre - Alerter
  • Une bonne fois pour toutes, il serait temps de réaliser que l’écologie n’est ni de droite, ni de gauche. Le respect de l’environnement s’impose à tous, c’est une question de survie de l’humanité, sans couleur de peau, et sans couleur politique. Les bons et les méchants trinqueront autant les uns que les autres. Il faut donc reconnaître le droit à l’extrême droite, comme à l’extrême gauche, de défendre les valeurs de l’écologie, et c’est tant mieux si la prise de conscience est générale. Mais j’en doute d’autant plus quand certains nient à d’autres ce droit. Je voudrais rajouter qu’il va falloir beaucoup de discipline pour parvenir à des résultats, et ça, c’est loin d’être une valeur de gauche. Il va falloir aussi renoncer au "chichon", pour avoir le cerveau clair...

    7.11 à 19h18 - Répondre - Alerter
  • à savoir l’inculture de son auteur ou sa malhonnêteté intellectuelle.
    La droite nationaliste a en effet toujours eu un fond écolo, ne serait-ce que par la logique de la "loi naturelle" ‼ Je vous laisse vérifier mes dires sur internet, il y a pléthore d’articles sur le sujet. Les BBR du temps de JMLP avait ce côté vieille France du terroir (incluant d’ailleurs les DOM-TOM) que ne renierait pas un José Bové.
    Ce n’est donc pas ici la droite nationale (ou "extrême-droite", c’est seulement ici selon le point de vue de celui qui écrit) qui a copié la gauche, mais, peut-être ?, la gauche qui a copié la droite, même si l’on peut ici penser qu’il s’agit surtout ici :
    1. d’avoir du bon sens ou pas
    2. et que l’important en fait est de savoir ce que l’on que l’on fait avec sa fibre écolo, quelle conclusion en tire-t-on, et non pas le fait qu’on le soit.

    7.11 à 12h44 - Répondre - Alerter
  • je suis déçue par cet article. J’aime et j’ai fait connaître terra ecco pour son ouverture et son manque d’attaque ciblée. Encore une fois les chrétiens sont attaqués et jugés. C’est dans l’air du temps et il fallait bien que vous tombiez dedans ! dommage ! Je ne sais pas si je renouvellerai mon abonnement !

    7.11 à 10h38 - Répondre - Alerter
  • Par légèreté ou fainéantise, vous ne semblez pas comprendre le phénomène de prise de conscience qui touche toute une partie de la population. Une fois le voile dissipé, une certaine réalité apparait et de ce fait, il est impossible de céder de nouveau à une quelconque façade idéologique. Cependant, chacun cherche à se rapprocher de ces nouvelles valeurs essentielles, au gré des synchronicités. Les arrivistes et autres profiteurs seront très vite démasqués, l’éveil du peuple n’appartient à personne.

    Désolé mais ici, votre aigreur n’a d’égal que votre égarement.

    7.11 à 10h33 - Répondre - Alerter
  • Comme le disait souvent feue ma grand-mère : "c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleurs cornichons parce qu’on a donné la confiture aux cochons !". Avait-elle déjà compris en son temps qui étaient ces cornichons ? Qu’espéraient-ils conserver désespérément ? Quelle confiture pouvait-ils bien servir ? Et à quels cochons faisait-elle donc référence ? Tout cela reste bien mystérieux mais cependant, pour revenir à nos bocaux, j’imagine déjà quelques limites toutes politicienne à cette "récup-soup" lorsque l’on est habitué, à l’extrême, à manger à tous les râteliers :

    - Quel discours "écolo" tiendra-t-on face à un électorat de 1.230.000 "protecteurs de la biodiversité" que sont nos chers chasseurs ?
    - Quel discours "écolo" tiendra-t-on face à un électorat "Donquichottesque" combattant par monts et par vaux tous moulins disgracieux ?
    - Quel discours "écolo" tiendra-t-on face aux disciples de la toute puissante FNSEA ?
    - Quel discours "écolo" tiendra-t-on face aux 26 millions de "diésélistes" ?
    - etc, etc...

    Quant aux "écolos-cathos" (sont-ce ces même gens qui nous expliquent que Dieu est le créateur de toutes choses sur Terre ?) j’aimerais prôner la tolérance... mais même Gandhi disait : "Sans doute serais-je chrétien, si les chrétiens l’étaient 24 heures par jour".

    terrAedes

    6.11 à 19h39 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité