publicité
Accueil du site > Actu > Société > « Le culte de la légèreté est une autre figure de la quête du bonheur (...)
Société

« Le culte de la légèreté est une autre figure de la quête du bonheur »

<-  Retour à l'article

Nous rêvons tous d’alléger nos vies mais sans pour autant nous détourner de la société de consommation, estime le philosophe Gilles Lipovetsky.

3 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • C’est pas tous les jours qu’on écoute des philosophes libéraux dans Terra Eco !

    "L’homme contemporain veut des sensations, des émotions, des expériences, sinon il s’ennuie, il a l’impression de végéter, de vieillir avant l’âge et il ne le supporte pas. C’est ce qui explique notre frénésie de nouveautés"... on lui a déjà parlé de "publicité" ?
    Est-ce que "l’homme" (sic) a vraiment envie de sensation, de nouveautés ou bien inculque-t-on à l’enfant ces idées là, sans lesquelles le capitalisme suffoquerait ?

    Une pensée très lourde et bien peu visionnaire pour parler de légéreté !

    13.07 à 23h16 - Répondre - Alerter
  • Bof... Tout ça fait très parisien, très théoricien et en définitive ne touche qu’un public bien ciblé, restreint, averti. Un rien contradictoire avec l’idée même et à priori sans expérience sur le dénuement involontaire. De telles idées ne valent que pour les nantis, et sont difficilement généralisables, on reste dans l’anecdote.

    10.08 à 13h23 - Répondre - Alerter
  • Bravo à vous ! Joli article.

    Et si le sport était un mythe, et qu’en réalité le matériel de sport faisait grossir ?

    Pour perdre du gras et se muscler rapidement, vous pouvez envisager de modifier vos matériel de sport, et combiner des exercices musculaires et des exercices d’aérobie afin de maigrir du ventre ou en vue de faire de la rééducation fonctionnelle.

    D’une part, muscler son dos peut être un super moyen pour augmenter le métabolisme de base, de sorte que vous obtiendrez un effet brûle-graisse plus efficaces pendant le repos et l’exercice.

    Voici un mythes parmi tant d’autres :

    Si vous ressentez de la douleur le deuxième jour après l’exercice, c’est que vous avez bien travaillé..

    Gros mythes ! Les muscles peuvent être sollicité sur une séance d’entraînement et être sans douleur avant ou après l’effort le lendemain ou le sur-lendemain.

    Par conséquent, le but de l’entraînement en musculation n’est pas de ressentir de la douleur. Mais d’apprendre à se connaitre, développer sa technique globale et progresser sereinement.

    J’aime beaucoup votre article, je ne suis pas spécialiste en écriture mais grâce à vous je me rend de nouveau compte de la valeur de la langue française !

    5.05 à 17h02 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité