publicité
Accueil du site > Actu > Société > « Le culte de la légèreté est une autre figure de la quête du bonheur (...)
Société

« Le culte de la légèreté est une autre figure de la quête du bonheur »

<-  Retour à l'article

Nous rêvons tous d’alléger nos vies mais sans pour autant nous détourner de la société de consommation, estime le philosophe Gilles Lipovetsky.

2 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Bof... Tout ça fait très parisien, très théoricien et en définitive ne touche qu’un public bien ciblé, restreint, averti. Un rien contradictoire avec l’idée même et à priori sans expérience sur le dénuement involontaire. De telles idées ne valent que pour les nantis, et sont difficilement généralisables, on reste dans l’anecdote.

    10.08 à 13h23 - Répondre - Alerter
  • C’est pas tous les jours qu’on écoute des philosophes libéraux dans Terra Eco !

    "L’homme contemporain veut des sensations, des émotions, des expériences, sinon il s’ennuie, il a l’impression de végéter, de vieillir avant l’âge et il ne le supporte pas. C’est ce qui explique notre frénésie de nouveautés"... on lui a déjà parlé de "publicité" ?
    Est-ce que "l’homme" (sic) a vraiment envie de sensation, de nouveautés ou bien inculque-t-on à l’enfant ces idées là, sans lesquelles le capitalisme suffoquerait ?

    Une pensée très lourde et bien peu visionnaire pour parler de légéreté !

    13.07 à 23h16 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité