publicité
Accueil du site > Actu > Mobilités > Non, la pollution ne vient pas des centrales à charbon, mais de l’agriculture (...)
Mobilités

Non, la pollution ne vient pas des centrales à charbon, mais de l’agriculture et du trafic routier

<-  Retour à l'article

Ulcéré par la circulation alternée, Pierre Chasseray, l’omnimédiatique délégué général de 40 millions d’automobilistes, assure que les voitures ne sont pas coupables du récent épisode de pollution. A côté de la plaque.

16 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Que la pollution due au trafic routier soit une paille ou une poutre, ce n’est plus vraiment la question : elle est bien là et elle contribue à tuer.
    La stratégie enfantine du "c’est pas moi c’est l’autre" arrange bien ceux qui n’ont que leur nombril à regarder. Qu’en serait il s’ils pouvaient voir à travers la cage thoracique de leur enfant ses petits poumons s’encrasser dangereusement ? Ou s’il existait un curseur capable d’indiquer l’espérance de vie s’amenuisant pour leur conjoint, leurs parents, ou eux même ? Ce Monsieur pourrait il décemment tenir ce genre de discours à l’un de ses proches hospitalisé en souffrance respiratoire ?
    Que l’ampleur du problème soit telle que réduire le trafic ne suffise pas, c’est une malheureuse évidence. Mais nous nous comportons tous, à plus ou moins grande échèle, en salisseurs. La moindre des choses, à défaut de faire preuve de respect en tentant d’y remédier de sa modeste petite place, est d’en avoir conscience et de ne pas mépriser ceux qui s’efforcent d’y apporter des solutions, même infimes.
    Etre médiatisé pour dire autant d’âneries qui ne servent à rien, quelle tristesse !!!!

    25.03 à 08h29 - Répondre - Alerter
  • La pollution provient d’un grand nombre de causes. Du trafic routier, notamment des moteurs diesel, mais également de l’industrie, de l’agriculture, des systèmes de chauffage au gaz ou au fioul. Je ne pense pas que les centrales électriques au charbon d’Allemagne contribuent beaucoup à la pollution française.
    Il y a une pollution plus sournoise, dont on évite de parler et qui est pourtant importante en France : c’est les rejets de méthane produits par les ruminants et notamment les bovins. A quantité égale, le méthane contribue 30 fois plus à l’effet de serre que le CO2 .
    En France, les élevages industriels (pour ne pas dire concentrationnaires) de bovins contribuent autant à l’effet de serre que tous nos moyens de transport réunis, y compris les avions.
    Commençons pas réduire notre consommation de viande, ce qui diminuera la pollution par le méthane. Mais aussi, ce qui réduira l’importation de maïs OGM, ainsi que les grandes quantités d’eau et d’engrais, voire de pesticides, pour faire pousser ces céréales destinées à l’alimentation des animaux de boucherie.
    Dernière information : pour avoir 1Kg de protéine animale, il faut au moins 10Kg de protéine végétale. Quel Gaspillage !

    25.03 à 09h50 - Répondre - Alerter
  • Le matin ciel bleu...
    puis des traînées d’avions...
    de plus en plus de traînées d’avions qui finissent par fusionner vers midi...
    ciel laiteux ! non ?...
    l’après-midi le ciel est voilé puis brume... nous habitons à 25 km de Roissy
    Le transport aérien est en plein développement... tout le monde ne peut pas se payer un voyage...sans dent, précarité, pouvoir d’achat,....
    Cette pollution dont personne ne parle et qui profite, ou dont profite une poignée ’’d’humains’’...
    voir calculateur : http://eco-calculateur.aviation-civ...

    Il faut interdire les voitures diesels mais pas les avions ?
    Le kérosène n’est-il pas de la même famille d’hydrocarbure que le diesel ???
    Hypocrisie...une de plus pour les BOBO...

    25.03 à 10h19 - Répondre - Alerter
  • Et ici dans la Manche , le mois de mars est le mois où je vois le plus de coupes de bois et de gigantesques tas de branchages qui sont brulés sur place et ajoutent des particules qui vont pouvoir aller s’agglomérer avec d’autres sources de pollutions ...et personne ne dit rien .
    La préfectures est en alerte rouge mais il n’y a pas de répercussions pratique , sur le terrain tout le monde continue et la majorité des gens ne sont même pas au courant . Ou ne font pas le lien .ils vont se lamenter en regardant la météo qui annonce les pollutions mais pas pour autant changer leurs habitudes : comment faire ?

    25.03 à 13h34 - Répondre - Alerter
  • Pour l’épisode récent de pollution il est clair qu’il provient majoritairement de chez nos voisins européens du nord et du nord est. Et cela s’est ajouté à la pollution hexagonale. Depuis plusieurs années on stigmatise en France les véhicules diesel, et personne ne mentionne les véhicules à essence qui produisent autant sinon plus de particules fines et ce sans pot catalytique pour les retenir. Pourquoi ce silence ? ou pourquoi stigmatiser uniquement le diesel ? La réponse est à rechercher auprès d’un lobbying très puissant celui des raffineurs de pétrole. En effet ces compagnies gagnent moins d’argent avec le diesel qu’avec le super et n’ont donc pas construit en France suffisamment d’unités de production de diesel pour alimenter tous les automobilistes français, ils doivent donc importer le diesel manquant d’ailleurs. Par contre si l’on obligeait les autos françaises à rouler au super le gain pour nos compagnies pétrolières serait maximal. Elles ont donc lancé cette campagne anti diesel en occultant le fait que le super est tout autant producteur de particules fines.
    Et pourquoi PSA qui a inventé le pot catalytique pour les véhicules diesel vient de sortir un modèle essence lui aussi équipé d’un filtre à particules ? Les ingénieurs de PSA sont ils fous ?, non ils savent que les moteurs à essence polluent plus que les diesels récents, ne serait-ce que parce qu’un moteur à essence même récent consomme plus de carburant qu’un diésel de même puissance,, et donc diffuse plus de particules fines. Et il serait bon que chacun en soit conscient.

    25.03 à 19h22 - Répondre - Alerter
  • Juste un petit mot :

    En plus de polluer, l’agriculture actuelle dite "intensive" pollue ET apauvrit les sols. Ce qui veux dire qu’au fil du temps elle produit de moins en moins.
    Il suffit de regarder le rendement potentielle avec tracteurs & pesticides rigolos comparé au rendement des agriculteurs aujourd’hui (énorme augmentation théorique, réduction du rendement dans les faits..).
    Donc : l’agriculture intensive NE PERMET PAS de nourrir la population.

    Par contre, ce qui le permettrait, c’est une agriculture dite "paysanne"... En fait c’est tout con... revenir au respect de la terre et à la biodiversité au sein de chaque plantation.

    Voir "Claude et Lydia Bourguignon - Etude du sol & goûter la terre", reportage gratuit sur une plateforme vidéo bien connue.

    27.03 à 11h25 - Répondre - Alerter
  • Youpi, ’enfin les pollueurs commencent à se renvoyer les responsabilités pour pouvoir continuer leur mode de vie pensée avec des neurones bloqués dans les intestins.
    Quand ils se boufferont entre eux, il nous restera 1 peu + d’air pour transformer + sainement et efficacement leurs divers déchets. Merci à Terraeco de m’avoir offert ce rare instant de bonne humeur !

    27.03 à 17h20 - Répondre - Alerter
  • Où l’on revient à la question de l’information et aux enjeux d’imputation des responsabilités qui s’y jouent. Tout cela a déjà été analysé par la science politique. Cf. Y. Rumpala, « De l’objectivation des risques à la régulation des comportements. L’information sur la qualité de l’air comme instrument d’action publique », article paru dans la revue Réseaux, vol. 22, n° 126, 2004. Il y en a une présentation en version blog : https://yannickrumpala.wordpress.co...

    28.03 à 16h59 - Répondre - Alerter
  • Combien de commentateurs ci dessus possèdent des voitures..... ? Facile ces critiques, allez les gars mettez vos idées en pratique et retroussez-vous les manches Mesdames et Messieurs les "escrologies" comme dit un de mes amis !!!!

    12.04 à 17h55 - Répondre - Alerter
  • Et si la pollution venait aussi de la déforestation générale sur cette terre ?

    (Brésil, Afrique, Indonésie)

    18.05 à 11h57 - Répondre - Alerter
  • Et Aujourd’hui Pic de pollution depuis 10 jours sur tout le Nord de la france...
    Quand vous superposé la carte des centrales thermique Charbons en Europe et la carte des vents depuis une semaine , ainsi que la carte de pollution de l’air PM10 , vous comprenez d’ou vient une majeur partie de la pollution...
    Il fait tres froid , il faut produire beaucoup d’energie electrique, La france achete de l’electricité à l’allemagne en ces temperatures vigoureuses .... l’allemagne produit à Fond ces centrales à Charbon...
    Oui la voiture Pollue
    Oui l’agriculture intensive nous empoisonne
    Oui les centrales à Charbon nous polluent.

    24.01 à 15h33 - Répondre - Alerter
  • A eux seuls, selon les explications du Guardian (en anglais), les quinze plus gros cargos et porte-conteneurs polluent autant que les 760 millions de voitures qui roulent sur toutes les routes de tous les pays du monde. Et au total, ce sont 90 000 cargos qui sillonnent les océans, utilisant pour cela un carburant 2 000 fois plus polluant que ceux utilisés par les véhicules terrestres.

    25.04 à 14h39 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité