publicité
Accueil du site > Blogs > Les blogs > Enfants + Ecologie = joli défi > Mission n°5 : manger sain, retour d’expérience d’une jeune amapienne
Enfants + Ecologie = joli défi

Mission n°5 : manger sain, retour d’expérience d’une jeune amapienne

<-  Retour à l'article
6 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • je suis d’accord pour dire que la contrainte horaire du panier peut en effet être vécue comme une vraie contrainte, mais elle est totalement contrebalancée par le plaisir de la rencontre avec les producteurs de nos amaps et l’ambiance conviviale de la distribution qui contrastent avec le grand déplaisir des courses au supermarché.
    Je crois que les réticences quant au regroupement d’une livraison de panier amap avec la livraison d’autres produits qui ne viennent pas de paysans locaux est surtout qu’il y a un risque à banaliser le réel engagement pris auprès de nos paysans locaux, et qu’on pourrait alors glisser du principe des amaps vers des paniers avec commande. C’est plutôt la confusion des genres qui interroge, mais cela est propre à chaque amap, et si les choses sont bien claires pour tous, il n’y a pas de confusion ni de mise en péril du circuit amap, d’autant plus si les produits non alimentaires sont aussi des produits locaux...

    8.12 à 12h05 - Répondre - Alerter
  • D’accord avec ce billet, mais à la fin, pourquoi parler de la participation à une AMAP en terme de contrainte ?
    aller chercher son panier 1 fois par semaine est-il une contrainte ? sinon, les autres options pour acheter des légumes ne sont-elles pas des contraintes elles-aussi ? ex : prendre la voiture, aller au supermarché du coin, choisir ses légumes, les peser, les mettre dans le caddy pour ensuite les sortir sur le tapis de caisse pour ensuite les remettre dans le caddy etc etc... est-ce vraiment moins contraignant que d’aller à l’AMAP, où l’on croise des gens sympas, où on ne se pose pas de question sur le choix des légumes...
    En ce qui me concerne mon AMAP livre sur le parking de mon entreprise, c’est génial, cela me prend 15 min pour avoir le plein de légumes pour la semaine. Imbattable. Au niveau prix aussi. Et tout cela sans parler des autres points positifs qui sont repris dans ce billet.

    4.12 à 15h07 - Répondre - Alerter
    • Bonjour
      Je termine par les contraintes mais j’espère que ce n’est pas ce que le lecteur retient tout de même !
      Sinon pour expliquer mon cas, hélas s’en est une pour moi de devoir aller chercher mon panier de fruits le vendredi et mon futur panier de légumes, fromage et miel le mercredi. J’ai deux enfants en bas âge et 18h30 (l’heure à laquelle on va chercher les paniers) c’est le "coup de feu" (en 1h30 on enchaîne les bains, repas, préparation affaires du lendemain, un minimum de discussion) comme bcp de parents. Je ne peux rester longtemps papoter même si j’en ai envie. Les autres courses c’est au supermarché du coin le samedi matin, que mon mari fait en 30 minutes avec un des enfants dans le caddie.
      C’est donc un éclairage particulier que le mien, j’en convient ! C’est en fait le propos de mon blog, montrer qu’être jeune parent et vouloir bien faire n’est pas toujours évident.

      4.12 à 16h55 - Répondre - Alerter
  • Autour de l’AMAP il est possible de greffer des groupements d’achats pour élargir le panier et offrir des alternatives pour une consommation durable et responsable. Avec l’Amap de Treillières à coté de Nantes, aboneobio a mis en place une livraison de paniers de cosmétiques bio (gels douches, savon, ...) et de produits d’entretien écologiques (lessive, vaisselle, ménage). Si vous voulez en savoir plus sur le fonctionnement, contactez laurence chez aboneobio ou Hervé à l’AMAP de Treillières.
    http://www.amapdetreillieres.fr/#/c...
    Certaines personnes considèrent qu’il ne faut pas élargir au delà de l’alimentaire. D’autres comme nous, considérons que l’élargissement du panier ne nuit pas à la raison d’être de l’AMAP mais permet d’offrir un service supplémentaire qui donne du sens à la consommation du quotidien, ce qui fidélise aussi les amapiens

    4.12 à 15h00 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité