publicité
Accueil du site > Blogs > Les blogs > pas nurge ! > le greenwashing fraicheur menthol

pas nurge !

Par pas_nurge
3-11-2010

le greenwashing fraicheur menthol

parce que le menthol, c’est... VERT et vive le double effet kiss cool.

Coup de gueule en langage crétin, vous savez, celui qu’emploient ceux qui veulent parler aux consommateurs.

Notre devise : "parce que sommer un con, ça n’a jamais marché. tandis qu’un consommateur, ça achète en marchant !"

D’abord, on affiche un message auto-proclamé "vert". En l’espèce : "Le Chien, le nouveau bidon machin écolo".

Premier arrangement avec la conscience du marketing, le slogan est une auto-proclamation, non vérifiée ou sanctionnée par un tiers.

Devant le barrage de critiques, on ajuste le message, tout en profitant de nombre d’articles qui auront couvert ici l’innovation de la "bascule vers le vert", là le scandale du greenwashing, le tout, concluant que tout de même, Le Chien aboie plus vert que son voisin, donc bravo Le Chien, un susucre à la papatte du bon Chien Chien.

Parfait, message reçu. Madame Michu pense vert, elle pense Le Chien ! Le Chien met en avant une bouteille bien verte, et, on ne s’y trompe pas, le Chien, c’est VERT.

Deuxième épisode, on cherche le fameux bidon Le Chien ! Mais où niche-t-il donc ce cabot ? Quand on le cherche rapidement, on prend le bidon qui ressemble à la pub, et hop, on a acheté un machin Le Chien, super il est vert !

Mais, aie !

Pas de petite étiquette "sans produit nocif et polluant avec d’autres trucs à la place qui rendent vraiment vert. Trucs qu’on aurait bien aimé voir validés par une ONG mais l’ONG elle a pas voulu ! Rhaaa ils sont trop méchants les ONG, c’est vraiment des méchants extrêmistes qui ne veulent pas reconnaître notre bon travail, alors que y’en a plein qui disent que nous c’est bien ce qu’on fait.

Le premier message est passé, on achète Le Chien, c’est VERT, donc. Mais quand il y a un bouchon rouge, c’est comme si la bouteille était restée bleue, du temps où les vendeurs de machins n’avaient pas entendu de pollution, du temps où les bidons de machins c’était la cocarde bleu-blanc-rouge, les couleurs de l’exploit et du progrès, de l’Alpha mâle fait femme.

Ah, mais me direz-vous, le machin vraiment vert (celui qui est vert ET qui est vert, pas celui qui est vert ET qui n’est pas vert, vous suivez ?) il ne se vend pas. Ben pourquoi ?

Ben voyons, quand le bidon de 1L (8€10) vaut le prix du bidon de 2L (8€48), Mme Michu, elle se dit qu’entre 2 machins verts, il y a celui qui dit vert et celui qui la fait verdir.

Alors, on est O-BLI-GES, je vous jure, on est O-BLI-GES, de revenir en arrière et de cesser la distribution du machin Vert VERT (mais pas la promotion du ladit machin, faut pas déboussoler Mme Michu), et de vous vendre le machin Vert ROUGE à la place.

CQFD

Moi je vous dis : Le Chien, c’est bidon ! allez, coucouche panier Le Chien !

COMMENTAIRES
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

A PROPOS
publicité
publicité

  • Se connecter
  • Créer un compte
  • NEWSLETTERS
    Cochez les cases pour vous abonner à vos newsletters
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité