publicité
Accueil du site > Actu > Nature > Un million de voix pour une loi contre les crimes environnementaux
17-01-2013
Mots clés
Société
Europe

Un million de voix pour une loi contre les crimes environnementaux

Taille texte
Un million de voix pour une loi contre les crimes environnementaux
(Exploitation de sables bitumeux au Canada. Crédit photo : The Interior - Wikimedia Commons)
 
Un collectif de citoyens européens lance mardi 22 janvier à Bruxelles une vaste opération de soutien pour créer une loi contre les écocides. Il faut un million de signatures pour envisager que l'UE punisse un jour les crimes contre l'environnement.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Reconnaître à la Terre ses droits et lui fournir de bons avocats. C’est l’ambition de l’initiative « End ecocide in Europe » (arrêtez l’écocide en Europe), portée par un comité de ressortissants de neuf pays de l’Union européenne. Ces écocitoyens, parrainés par plusieurs eurodéputés - dont Eva Joly -, estiment qu’il est grand temps d’introduire dans le droit européen des normes contraignantes à l’encontre de ceux qui se rendent coupables de crimes contre l’environnement.

Cette initiative citoyenne a pour but d’inciter la Commission européenne à proposer une loi visant à « désigner pénalement responsables des personnes physiques [qui se rendraient coupables de crimes contre l’environnement] et à inciter nos dirigeants, nos entreprises et nos banques à investir dans une transition énergétique qui saura mieux respecter l’Homme et la Nature », explique par mail Valérie Cabanes, porte-parole de « End Ecocide Europe ».

Le cinquième crime contre la paix

Ce comité a enregistré son initiative sur le site Internet de la Commission européenne en octobre dernier. Dès le 22 janvier, les citoyens de l’UE qui souhaitent l’encourager pourront déclarer leur soutien en ligne. Si un million de signatures citoyennes sont recueillies avant le 1er novembre 2013, alors la Commission européenne devra réfléchir à l’opportunité de proposer une directive pour punir les écocides.

Cette mobilisation citoyenne s’inspire de l’action de Polly Higgins, avocate anglaise et ardente défenseure de l’environnement. C’est elle qui a créé le terme « écocide » qu’elle définit comme « la dégradation partielle ou totale d’un écosystème, provoquée par l’homme ou par d’autres causes, et qui diminue de façon importante la jouissance d’un territoire par ses habitants. »

En avril 2010, elle a déposé à la Commission du droit international des Nations unies un texte de loi en vue d’amender le Statut de Rome, qui définit les règles de fonctionnement élémentaire de la Cour pénale internationale. Son but est que, d’ici 2020, l’écocide soit reconnu comme le cinquième crime international contre la paix. Après les crimes contre l’humanité, crimes de guerre, génocides et crimes d’agression, qui conduisent à une guerre.

Elle explique le concept d’écocide lors d’une conférence Tedx à Exeter (en anglais) :

« Devant le constat des institutions défaillantes, il semble qu’il n’y ait pas d’autres voies qu’une mobilisation, à la base, de la société civile pour sauvegarder les ressources vitales de la planète et notre avenir commun », estime Philippe Desbrosses, agriculteur français, pionnier du bio et co-auteur avec Olivier de Schutter (rapporteur des Nations unies sur le droit à l’alimentation) et Edgar Morin d’un Manifeste pour un retour à la terre (Editions Dangles, 2012).

Engagé auprès du sociologue Edgar Morin – et de nombreuses personnalités scientifiques et politiques de renommée internationale – dans la création d’un tribunal international de la nature, il salue l’initiative de « End ecocide in Europe ». Il y voit le même but que celui du tribunal citoyen pour lequel il milite : poursuivre « les crimes contre l’environnement », assimilables aujourd’hui aux « crimes contre l’humanité ».


Lire aussi sur Terraeco.net :

- L’écocide, crime de demain ?

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
13 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Situation à la moitié de l’année : environ 32 700 votes, nous sommes loin du million ! Mobilisons nous pour faire connaitre cette aciton et récolter des voix !

    1er.07 à 12h17 - Répondre - Alerter
  • " L’écofascisme est en route vers le pouvoir." et " Ca sent le totalitarisme vert ! " ... Je réponds que pour l’instant, c’est l’économicofascisme ou le totalitarisime financier qui sont au pouvoir .

    L’économie et la finance sont régies par des règles que des humains - pas tous - ont bien voulues,( et qui actuellement profitent énormément plus à une petite poignée qu’à tous les autres ) .

    Et ceux qui en profitent tant ne voient même pas qu’ils sont en train de scier la branche sur laquelle ils sont assis ; ou ils se convainquent eux-mêmes que d’abord il faut ceci ou cela . Et ils arrivent à en conditionner beaucoup pour qu’ils croient que c’est la seule façon possible de faire .

    Par exemple, les centrales nucléaires, " on ne peut pas s’en passer ", parce que ça crée des emplois, et parce que beaucoup de choses encore . Comme si les énergies renouvelables et propres n’allaient pas créer des emplois .

    Et ainsi de suite .

    Comme si tant de cancers actuels, ce n’était pas dû à la radioactivité, aux produits chimiques, (autrefois, c’était un maladie presque inconnue, comme tout le monde sait ) .

    Comme si les humains étaient incapables d’inventer d’autres choses et façons de faire, et on croit que l’espèce humaine est très intelligente ! Pas tout à fait assez, ou du moins elle a de gros efforts à faire .

    Tous ces crimes environnementaux, qui sont forcément contre l’humanité et la vie sur terre, et qui restent impunis, et qui continuent, c’est complètement ... criminel justement .

    Il faut, il serait plus que temps, une loi contre les crimes environnementaux . Il faut que ça change .

    Le ronron actuel vous convient peut-être ? Peut-être que ça sera plus difficile lorsque vous ou l’un de vos proches ( je ne vous le souhaite pas ), sera atteint d’une de ces maladies dites de civilisation, avec toutes les souffrances que cela entraîne .

    Et les conséquences pour les gènes des êtres vivants , c’est grave, aussi .

    24.01 à 12h43 - Répondre - Alerter
  • L’écofascisme est en route vers le pouvoir.

    20.01 à 00h19 - Répondre - Alerter
  • signature à partir du 22 janvier, aller on se bouscule !
    http://endecocide.eu/

    Parce que si ce n’est pas un crime, alors c’est quoi ?

    20.01 à 00h16 - Répondre - Alerter
  • Ca sent le totalitarisme vert !

    17.01 à 21h43 - Répondre - Alerter
    • Oh réveille toi, tu vis sur un village unique. Etre obliger de créer un groupe d’1million de voix pour etre entendu sur un besoin urgence de tolérance, de compréhension et de changement dans les conduites quotidiennes mais aussi dans les mentalités. Tu dois aussi penser que dans le mouvement féministe, il n’y avait que des extrémistes. imagine que la terre soit ramené à un village de 100 personnes.
      Tu dois etre un homme, en bonne santé (1million meurt dés leur naissance), tu peux t’exprimer (500 millions ne le peuvent pas), tu peux aller dans un lieu de culte sans peur (3 milliards sont menacés, torturés ou tués), tu manges à ta faim, un toit, des vétements (75% de la terre ne l’ont pas). surtout ne change pas de camp sous un pseudo.

      18.01 à 07h52 - Répondre - Alerter
    • Il faut bien cela pour lutter contre les hobbys de l’agriculture intensive, des grands groupes phytosanitaires et de l’industrie chimique.
      Je préfère le totalitarisme vert au totalitarisme économique actuel n’en déplaise à certains.

      18.01 à 10h30 - Répondre - Alerter
    • pas étonnant, que tous leurs regards se tournent vers l’All....

      29.01 à 21h01 - Répondre - Alerter
      • Qui est le plus fasciste des 2, les lobbies de l’argent et de la pollution à tout va ou celles et ceux qui essayent de protéger cette planète - qui ne nous appartient pas - et dont nous sommes comptables pour l’avenir. Une grand maman de la terre écœurée par vos certitudes !

        2.02 à 11h46 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité