publicité
Accueil du site > Actu > Mobilités > Tunnel sous le détroit de Béring : l’intox
Article Abonné
30-09-2011
Mots clés
Transports
Russie

Tunnel sous le détroit de Béring : l’intox

Taille texte
 
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 29 - octobre 2011

Crise : comment en sortir

Vite, vite, le Paris-New York va partir. Un avion ? Non, un train ! Par où va-t-il passer ? Par un tunnel de plus de 100 km sous le détroit de Béring, pardi. Le projet devrait relier la Russie à l’Alaska d’ici à 2030, relate Forbes. Problème, « c’est un serpent de mer. C’est peu probable qu’on voit un tel tunnel se construire avant une cinquantaine d’années », assure Jean Radvanyi, géographe et directeur du centre franco-russe de Moscou. Et quand bien même Moscou voudrait se lancer dans l’aventure, il faudrait prolonger la ligne transsibérienne de 1 800 km, sans parler du côté américain. Selon Jean Radvanyi, il n’y a « aucune chance de voir ce tunnel se construire avant longtemps. Peut-être quand il y aura un milliard de Chinois dans l’Extrême-Orient russe ! »

Sources de cet article
Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité