publicité
Accueil du site > Actu > Mobilités > Le Top 5 des voitures les plus propres
6-05-2010
Mots clés
Automobile
Climat
Pollution
France

Le Top 5 des voitures les plus propres

Taille texte
Le Top 5 des voitures les plus propres
(Crédit : Toyota)
 
Toute en joie, l'Ademe a remis des bouquets aux lauréats de son palmarès 2010 des voitures les moins émettrices de gaz à effet de serre. Sans surprise, les vainqueurs sont à chercher du côté du soleil levant.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Pour son palmarès 2010, « Carlabelling » a des allures d’Ecole des fans. Le classement des véhicules les moins émetteurs de CO2 de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) n’a en effet distribué que des bons points à des élèves qui progressent tous. Ainsi 75% des véhicules neufs vendus en 2009 émettent moins de 140g de CO2/km, alors qu’ils n’étaient que 40% il y a cinq ans. « La baisse des émissions moyennes de CO2 des véhicules neufs, aujourd’hui de 133g de CO2/km, place la France à la tête de l’Union Européenne », se réjouit même l’Ademe. Mais assez de longs discours, et place aux lauréats.

Dans la catégorie Essence, la voiture hybride Toyota Prius arrive en tête avec 89 grammes de gaz à effet de serre émis par kilomètre parcouru. Viennent ensuite la mini-citadine Toyota IQ (99 g) et la Honda Insight (hybride, 101 g). Derrière les japonaises, les françaises Citroën C1 et Peugeot 107 avec 106 g/km.

Dans la catégorie Diesel, c’est la citadine deux places Smart Fortwo qui l’emporte avec seulement 88 g de CO2 rejetés au kilomètre. La cinq places Ford Fiesta et la Seat Ibiza occupent ensemble la deuxième place avec 98 g. Deux constructeurs français se hissent à la quatrième et cinquième place : Peugeot et sa 207 et Citroën avec la C3 (99 g chacun).

Le diesel est cependant le grand perdant de ce classement : poussés par la prime à la casse et le bonus écologique, les Français achètent aujourd’hui « de plus en plus de petits véhicules essence, moins chers et peu émetteurs de CO2 ». Les ventes de diesel ont baissé de 7 points au profit des motorisations essence, passant de 77 à 70% du total des ventes.

Enfin, du coté des constructeurs , trois « ont d’ores et déjà atteint sur le plan national l’objectif européen des 130g CO2/km prévu en 2015 », se félicite l’Ademe. il s’agit de Toyota et Fiat qui se situent à 127g, suivis de PSA avec 130g. Renault dépasse de peu la barre fatidique avec 131g. Générique de fin. Sous vos applaudissements.

Sources de cet article

- Le classement 2010 de l’Ademe des véhicules les moins émetteurs de CO2

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Non, nous n’avons pas à « sauver la planète ». Elle s’en sort très bien toute seule. C’est nous qui avons besoin d’elle pour nous en sortir.

12 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • La voiture c’est comme l’armée, ça tue, ça pollue et ça rend con (voir méthode de green-washing ci-dessus).
    A nous de l’utiliser le moins possible, uniquement en cas de force majeure (handicap, gros transport, etc...)

    31.05 à 08h55 - Répondre - Alerter
  • Si l’on n’a pas de chiffres "béton", on ne dit pas des énormités comme ces 253 g/km de CO2 équivalent !
    Dans mon manuel Bilan carbone, les émissions grise de fabrication sont d’environ 20 g pour une voiture de 1350 kg qui fera 150 000km. On ajoutera le transport qui sera au maxi 15 g/km parcouru et ensuite on considérera le recyclage final, car pour une voiture vendue aujourd’hui, le recyclage sera bien mieux fait dans 7 à 8 ans...On est à environ 40% d’incertitude sur ces chiffres, donc au pire 50 g/km parcouru !
    Vous ajoutez ceci aux g/km de votre chère élue à 4 roues dans cette catégorie...
    Pour ce qui est des études qui placent la Prius en queue de peloton je vous conseille de les lire avant d’en parler....plus de 400 pages de pipeau !
    Les test de consommation actuels sont complètement obsolètes et c’est bien là qu’il faut réformer ! les constructeurs adaptent certaines caractéristiques de boites de vitesses et autres pour bien "passer le test"....on voit des voitures diesel de + de 170 cv qui sont à 139g/km....je ne crois pas que le quidam qui va la conduire y sera lui !

    13.05 à 15h54 - Répondre - Alerter
  • En France, certains modèles sont vendus sans filtre à particule pour diminuer la production de CO2 et franchir la barre d’éligibilité au bonus.Le même modèle sera ainsi vendu avec FAP en Allemagne pour satisfaire les normes de rejet.
    Il faut de plus ajouter 30 à 40 g de CO2 au km, produit lors de la fabrication du carburant lui-même, qui nécessite de l’énergie fournie par la combustion du pétrole.

    13.05 à 10h17 - Répondre - Alerter
  • Lutter contre le CO2 c’est bien... Mais le reste ? NOx, benzène, particules... Sans compter l’occupation de l’espace, l’étalement urbain, l’insécurité routière, la sédentarisation de la société... engendrés par l’automobile. De çà, il n’est nullement question ici...
    Dommage

    10.05 à 15h22 - Répondre - Alerter
  • Je pense vraiment que nous sommes sur la bonne "voie". C’est déjà un grand pas vers des voitures respectueuses de l’environnement que font là tout ces constructeurs automobiles. Rien n’est parfait, forcément, car il n’y a pas que la quantité de CO2 rejeté qui rend une voiture verte.

    Quasi la totalité des campagnes de publicité autombiles vante les atouts écologiques de celles-çi. C’est bien sûr du marketing. Avoir une bagnole écolo, c’est vrai que ça fait bien. Mais même si l’intention première n’est pas de "sauver la planète et nous avec", je trouve cette initiative intéressante.

    Peut-être qu’un jour, toutes les voitures seront vertes ! Ce jour là, on aurait plus besoin de préciser la quantité de CO2 rejeté car il serait nul ou presque !

    Néanmoins, une question me vient tout à coup à l’esprit : Si des propriétaires d’automobiles qui font partie du palmarès de l’Ademe se mettaient à prendre plus et plus souvent leur voiture sous prétexte qu’elles polluent moins que les autres, que pourrions-nous faire ?
    C’est pour ça que je me dis que ces véhicules sont certes très bien mais que moins l’on circulera avec nos autos mieux ce sera !

    8.05 à 20h19 - Répondre - Alerter
    • Renaud : L’effet rebond

      Salut Coccinelle, et oui, c’est que l’on appelle l’Effet rebond. Bien connu de ceux qui travaille sur la maitrise de l’énergie...
      Le principe est simple : il conduit un consommateur équipé d’un véhicule plus économe à l’utiliser davantage.

      Info rigolote à propos des Prius :
      John Travolta (propriétaire de cinq avions privés, dont un 707), Tom Cruise (cinq avions) et Harrison Ford (cinq avions)...ils en possèdent tous une. Le geste écologiste le plus chic consiste donc à acheter une Toyota Prius pour la garer à côté de ses 4×4 de ville !!!

      10.05 à 17h05 - Répondre - Alerter
  • 80g/100km : la Lupo !! Il y a 10 ans !!

    7.05 à 18h53 - Répondre - Alerter
  • Les émissions de CO2 au km parcouru deviennent l’indicateur environnemental principal pour l’industrie automobile. Pour les constructeurs, cet indice est même devenu un argument marketing. Mais ne nous y trompons pas : il avance ce que la voiture émet durant son utilisation.
    Les facteurs d’émissions affichés par les constructeurs ne prennent pas en compte les GES occasionnés par la fabrication, l ’assemblage, le transport des véhicules, ni leur valorisation en tant que déchets (75% d’une voiture est recyclé en fin de vie).
    Toutes ces émissions forment ce que l’on appelle les « émissions grises de CO2 » et personne n’est vraiment en mesure de donner le véritable bilan carbone d’une automobile, pas même leur propre constructeur !
    Quoi qu’il en soit, l’ADEME préconise d’utiliser un facteur d’émission moyen de 253 géqCO2/Km, reflétant la prise en compte de ces émission grises. On est
    loin des 99 gCO2/Km affichés par certains, se plaçant idéalement dans la catégorie A.
    99... Ça ne vous rappellerait pas une vieille ficelle du marketing ?

    7.05 à 11h41 - Répondre - Alerter
  • La course à la baisse de la consommation des véhicules est une bonne chose, c’est certain.

    Mais est-ce la seule source de gain en terme de rejet dans l’environnement ?

    Il ne faut pas oublier que la première cause de la pollution, c’est cette grande maladie que l’on a et qui consiste à jeter ce qui est un peu vieux pour le remlacer par le dernier cri... Cela incite les usines à tourner plein pot, et à consommer de l’énergie pour détruie ce qu’on jette, et rejeter ce qu’on ne peut pas recycler...

    A quand un vrai classement, qui tiens compte du cycle complet de la vie du véhicule : de la conception à la casse... Des études, peut-être militantes, on tendance à dire que ce n’est vraiment pas la Toyota Prius (pour ne citer qu’elle) qui serait en tête (elle serait même dans les dernières !), mais plutôt des véhicules construits simplement et facilement et qui aurait une durée de vie double, voir triple des autres, et ce quel que soit leur consommation, qui serait dans le haut du classement !

    Donc... à nouveau : à quand un vrai classement, qui tiens compte du cycle complet de la vie du véhicule ?

    7.05 à 10h32 - Répondre - Alerter
  • Il serait intéressant de savoir avec quel type de véhicule roule le personnel de l’Ademe. Enfin on ne parle pas des émissions de particules cancérigènes des moteurs diesel. Il faudrait que l’Ademe se mette à la page.

    7.05 à 09h42 - Répondre - Alerter
  • Il y a une certaine hypocrisie -bien dans l’air du temps- à considérer comme "propres" des bagnoles qui sont simplement un peu moins polluantes qu’avant. En Norvège, depuis 2007, les pubs de constructeurs auto mettant en avant d’éventuels avantages pour l’environnement sont carrément interdites. L’idée étant que la présentation comme de gains question carbone est en contradiction directe avec le développement de la bagnole et sa consommation de pétrole, même habillée des vertus écolos par les prodiges menteurs de la réclame. Les firmes de bagnoles vantent leur camelote, mais on n’est pas obligé de gober leur sémantique de com, pur baratin green-ouacheur.

    7.05 à 08h44 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité