publicité
Accueil du site > Actu > Politique > Peut-on se passer d’un ministère de l’Ecologie ?
22-02-2012
Mots clés
Développement Durable
France

Peut-on se passer d’un ministère de l’Ecologie ?

Taille texte
Peut-on se passer d'un ministère de l'Ecologie ?
(Crédit photo : Veni Markovski - flickr)
 
Pour devenir porte-parole de Nicolas Sarkozy, Nathalie Kosciusko-Morizet va quitter son poste mais ne sera pas remplacée avant l'élection. Cela fait bondir les associations écologistes.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Ce jeudi, il n’y aura plus de ministre de l’Ecologie en France. Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM) quitte ce poste pour se consacrer pleinement à sa fonction de porte-parole du candidat à la présidentielle Nicolas Sarkozy. Elle ne sera pas remplacée : c’est François Fillon qui prendra son porte-feuille pour les deux derniers mois du mandat du Président.

L’annonce n’a pas manqué d’émouvoir les associations environnementales. Dans un communiqué, les Amis de la Terre s’interrogent : « Accepterait-on aussi facilement la vacance du ministère de l’Economie et des finances ? Ou celle du ministère de l’Industrie ? C’est la preuve s’il en était encore besoin de l’importance accordée à l’environnement par le président sortant ! Qui peut croire que le Premier ministre aura du temps à consacrer à ces problématiques ? » L’association Agir pour l’environnement a, quant à elle, décidé de jouer la carte de l’humour en proposant sur son site internet une offre d’emploi factice pour remplacer NKM. 

Ces associations s’alarment du sort qui sera réservé à plusieurs dossiers chauds actuellement arbitrés entre plusieurs ministères, comme la clause de sauvegarde sur les OGM ou l’interdiction de la fracturation hydraulique dans les recherches de gaz de schiste. Elles exigent qu ’« aucune décision interministérielle, en rapport avec l’environnement, ne soit prise durant la campagne ».

Des inquiétudes que ne partage pas Bertrand Pancher, député UMP de la Meuse et co-rapporteur de la loi Grenelle 2. Interrogé par Terra eco, celui-ci rassure : « La “vacance” dont on parle là ne va durer que deux mois, croyez bien que si elle avait duré plus j’aurais été le premier à me manifester. En outre, plus de 85% des décrets du Grenelle sont déjà pris ou en voie de l’être. Par ailleurs, je note que chaque fois qu’il y a eu des arbitrages interministériels sur ces dossiers, les résultats ont été positifs, sauf cas exceptionnels. » Le député de la majorité se réjouit même du transfert de NKM : « Le choix de cette personnalité est une preuve de l’attachement de Nicolas Sarkozy au domaine de l’environnement. »

Et vous, qu’en pensez-vous ? Donnez-nous votre avis au bas de cet article.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Non, nous n’avons pas à « sauver la planète ». Elle s’en sort très bien toute seule. C’est nous qui avons besoin d’elle pour nous en sortir.

8 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • En réponse à "Lamoule " je précise : mais qui en France se soucie vraiment de la souffrance animale (abattoir ,tauromachie ,chasse ...) du bétonnage excessif ,de la déforestation ,de l’absence de conscience écologique ,si peu de monde que cela n’intéresse pas les politiques qui se penchent sur un problème lorsqu’il y a une très forte pression ,tout cela uniquement dans un but électoral et non par conviction et "humanité" .C’est vraiment affligeant mais malheureusement c’est ainsi

    27.02 à 16h10 - Répondre - Alerter
  • On peut parfaitement se passer d’une avaleuse de couleuvres sarkozyennes !

    NKM comme NS "ça commence à bien faire" !!!

    26.02 à 11h51 - Répondre - Alerter
  • Le fait que NKM accepte de laisser son fauteuil sans occupant, n’est-ce pas là la preuve qu’elle-même se moquait totalement de l’écologie ? Si elle avait un tant soit peu de bon sens et de conscience professionnelle, elle aurait refusé le poste de Directrice de campagne, d’une campagne qui va mener à un bide (à mon avis), du moins je l’espère...
    J’espère que Hollande, le successeur probable, saura trouver la bonne personne pour s’occuper de l’écologie, et pourquoi pas Nicolas HULOT ?
    Mais je ne suis pas convaincue que l’écologie soit un sujet d’inquiétude pour Hollande... Sniff, que va-t-on devenir ?
    Va-t-on se retrouver envahis de cultures d’O.G.M., puisque NKM a déserté la bataille ? (j’en ai bien peur, puisque le délai courrait jusqu’à fin février, et qu’ensuite les semenciers auront le droit de semer leur cochonnerie)

    24.02 à 10h50 - Répondre - Alerter
  • c’était quoi le ministère de l’écologie ?

    23.02 à 15h52 - Répondre - Alerter
  • L ’environnement ça commence a bien faire dit NS... !
    Il a raison... !
    L’humour aussi... tient vous êtes toujours sur tweeter le roi de la censure...allez encore un petit effort et vous passerez sur rire et chanson avec NKM et Borloo, pardon Borleau...de Veeaulia ah ah ah.. !

    23.02 à 14h22 - Répondre - Alerter
  • Qui sait ce qu’est un ministère ?
    Ministre
    Cabinet
    puis les fonctionnaires : obéissent, font ce qui leur plait
    "Quand il y a vide directorial, le propos est de sursoir"
    d’après Vidocq
    à vérifier

    23.02 à 12h05 - Répondre - Alerter
  • On pourrait tout aussi bien se passer d’un président de la République...

    23.02 à 11h30 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité