publicité
Accueil du site > Actu > Super héros, super écolo > Obélix adepte de la décroissance
26-02-2009

Obélix adepte de la décroissance

Taille texte
Obélix adepte de la décroissance
 
Chaque semaine, un héros ou un super-héros nous livre ses trucs et astuces pour devenir un éco-citoyen modèle. Cette semaine, nous nous sommes rendus dans le village d’irréductibles Gaulois pour y rencontrer Obélix.
SUR LE MÊME SUJET

Planète Terra : A quand remonte votre prise de conscience écologique et citoyenne ?

Obélix : Quand j’étais petit, les gens de mon village s’émerveillaient devant moi, et me complimentaient sur ma bonne santé. Mais je me souviens aussi que ma mère Gélatine se demandait quand j’allais finir ma croissance, pour ne plus avoir à investir dans des lits plus grands chaque année. Moi aussi j’en avais marre de croitre, surtout à l’adolescence, je ne voulais plus ni grandir ni grossir. Un jour, j’ai entendu parler de décroissance. Ça a fait tilt dans ma tête, et j’en suis devenu partisan. C’est seulement après que Panoramix m’a expliqué ce que ça signifiait, ce qui n’a rien changé à ma position.

Planète Terra : L’état de la planète vous préoccupe-t-il ?

Obélix : Les Romains ne respectent pas la nature et cela me révolte. Ils construisent des voies romaines n’importe où au nom de la croissance. Ce faisant, ils détruisent des fleurs et empêchent les sangliers de vivre leur vie. Tout ça pour faire du commerce. Je ne suis pas contre le progrès, mais je crois que l’empire romain gaspille beaucoup les ressources naturelles. A mon avis, les Romains ne vont pas faire long feu, quand on voit l’énergie qu’ils gaspillent dans leurs palais clinquants.

Planète Terra : Parlons d’actes. Qu’avez-vous changé, concrètement, dans votre quotidien ?

Obélix : Plutôt que de me nourrir de sangliers, j’essaye d’alterner avec le poisson, pour éviter un bilan carbone trop catastrophique. Le poisson d’Ordralfabétix n’est pas frais, c’est le seul problème. Je lutte aussi contre la pollution sonore en interdisant au barde Assurancetourix de chanter. Et puis dans la vie, je taille des menhirs, ce qui, vous en conviendrez, est une activité non polluante.

Planète Terra : Que vous engagez-vous à faire pour convaincre votre entourage de changer ?

Obélix : J’encourage le retour à la campagne, en résistance à la ville, à la simplicité des modes de vie. Et puis la décroissance, ça doit aussi pouvoir faire maigrir, donc c’est bon pour moi, car certains me trouvent gros.

Planète Terra : 4 petites questions pour finir. La première : si vous étiez un végétal ?

Obélix : Je serais une rose, pour être respirée par Falbala, la plus jolie des Gauloises.

Planète Terra : Si vous étiez un élément ?

Obélix : L’air, parce qu’Astérix me dit souvent que j’ai la tête dans les nuages.

Planète Terra : Si vous étiez un animal ?

Obélix : Je serais un oiseau. J’ai toujours rêvé de voler, mais en général c’est moi qui fait voler les gens.

Fiche d’identité Obélix :

- Nom : Lix
- Prénom : Obèle
- Nom de scène : Obélix
- Age : jeune
- Nationalité : gauloise
- Profession : tailleur de menhir, résistant contre les Romains
- Ville : Rennes

Le geste citoyen d’Obélix : Empêcher les légions romaines d’écraser les fleurs et les petits chiens.

Résultat : Ça préserve la flore et la faune armoricaines.

Sources de cet article

[Crédit image © Goscinny & Uderzo]

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
1 commentaire
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité