publicité
Accueil du site > Actu > Politique > Obama dit adieu à la loi sur le climat
Article Abonné
4-11-2010
Mots clés
Politique
Energies
Climat
Etats-Unis

Obama dit adieu à la loi sur le climat

Taille texte
Obama dit adieu à la loi sur le climat
(Barack Obama en discussion avec Arnold Schwarzenegger. Crédit : Official White House - Pete Souza)
 
Alors que les Républicains ont repris le contrôle de la chambre des représentants, Obama enterre officiellement la loi sur le climat
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Dès son élection il y a deux ans, Barack Obama s’était engagé à faire passer une loi sur le climat et l’énergie. Au lendemain des élections de mi-mandat qui se sont soldées par une victoire des républicains, Obama vient pourtant de renoncer à cet ambitieux projet.

Lors d’une conférence de presse au cours de laquelle il s’est dit prêt à travailler avec le camp républicain, Obama a admis qu’il doutait désormais que l’Amérique se dote d’une loi imposant un système de cap-and-trade (marché carbone) au cours des deux prochaines années, faute de voix suffisantes au Congrès pour faire adopter cette loi. Encore sonné par la défaite, Obama a cependant assuré qu’il y avait d’autres façons d’aborder le problème de la lutte contre le réchauffement climatique et qu’instaurer un système d’échanges de permis d’émissions de CO2 n’était « qu’un moyen et non une fin ».

L’homme du « Yes we can » s’est donc contenté de rappeler que républicains et démocrates pourraient trouver terrain d’entente sur des questions comme la relance du nucléaire, le développement du gaz naturel et ses voitures électriques, l’indépendance énergétique figurant au cœur de leurs préoccupations. Reste la possibilité aussi pour chaque Etat de voter sa propre loi sur le climat, comme la Californie l’a fait en 2006 sur proposition du gouverneur Arnold Swarzenegger.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Correspondante de « Terra eco » en Californie, Anne Sengès est l’auteur de « Eco-Tech : moteurs de la croissance verte en Californie et en France », paru en novembre 2009 aux éditions Autrement.

1 commentaire
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Certainement que Barak doit revoir sa copie sur le climat, mais je pense qu’il est diffile de croire qu’il ne pourra pas "convaincre" les representants de la chambre à changer leur mode de pensée et qu’ils puissent se rendre compte ou mieux prendre conscience que l’Amérique risque d’aller à sa perte si l’environnement n’est pas mieux géré !

    Encore une fois ce sera au rôle des associations de faire bouger les chose, tout comme cela se fait déjà, mais il faudra intensifier les actions créer aussi de The party sous une autre forme bien sur, attirer l’attention des parents il y va de leur avenir !

    Il y a des "grosses légumes" aux states pour faire entendre leur voix et je regrette qu’ils n’ont pas participé davantage à tirer la sonnette d’alarme sur les problèmes du climat et des pollutions engendrées par les firmes qui demolissent la planète (ici ou ailleurs) il me semble que ces derniers mois ils étaient absents du politiquement correct pour laisser la place à ceux qui "crachent" sur la politique environnementale du président !

    Fichtre ! faudrait-il une catastrophe majeure pour attirer l’attention de ce qui risque de nous atteindre dans le futur ?

    5.11 à 12h11 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité