publicité
Accueil du site > Actu > Santé > Médecins du monde
Article Abonné
26-06-2014
Mots clés
Solidarité
Monde

Médecins du monde

Taille texte
Suiv

Les soins prodigués par l’infirmière Maria López González s’organisent au gré des besoins et des infrastructures.

Prec
Suiv

Au Pérou, Bernard Fontanille (à gauche) rencontre l’infirmière Maria López González (de dos), très impliquée auprès des communautés isolées.

Prec
Suiv

Des brigades médicales sillonnent le fleuve Marañon, un affluent de l’Amazone, pour soigner les habitants.

Prec
Suiv

Au Népal, les conditions de travail sont difficiles dans le village perché de Laprak : le sol est détrempé, les pierres glissantes.

Prec
Suiv

En Chine, Shaolin Xinghzen est un moine médecin spécialisé dans l’acupuncture. La méditation rythme son quotidien.

Prec
Suiv

En Chine, Shaolin Xinghzen est un moine médecin spécialisé dans l’acupuncture. La méditation rythme son quotidien.

Prec

En Bolivie, la communauté des Kallawayas soigne grâce à sa connaissance de la pharmacopée animale et végétale.

 
Des sentiers escarpés du Népal aux pirogues du Pérou, le beau livre « Médecines d’ailleurs » plonge dans le quotidien de ces hommes et de ces femmes qui soignent autrement.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 59 - juillet-août 2014

Changer de vie : ils ont osé, pourquoi pas vous ?

La médecine moderne doute de leurs savoirs. La science n’a pas encore percé leurs secrets. Pourtant, ils sauvent des vies. Les médecins traditionnels, chamans, sorciers, guérisseurs des quatre coins du monde ont développé des remèdes à partir de ce qui les entoure, en l’absence d’accès à l’allopathie. Bernard Fontanille les a rencontrés pour observer leurs pratiques. Après une série documentaire pour Arte (1), le médecin urgentiste de Chambéry (Savoie) publie Médecines d’ailleurs, avec la journaliste Elena Sender.

On y retrouve ces hommes et ces femmes qui font leur tournée à pied sur les sentiers escarpés du Népal, en pirogue au Pérou, et apportent réconfort et premiers soins aux nomades de l’Himalaya. Ils tâtent le pouls pour examiner le foie, traitent la tension grâce aux plantes, soulagent les maux avec des aiguilles. Un éclairage scientifique est apporté à ces pratiques. « Mais la plupart ne font pas la preuve scientifique de leur efficacité, explique Bernard Fontanille. Pour autant, certains guérisseurs, par leur approche de l’être humain, ont la capacité d’induire chez les patients un processus de guérison, sans qu’on sache comment. » Sans être devenu un « partisan absolu » de ces médecines exotiques, l’urgentiste comprend mieux « ceux qui, bien qu’ayant la possibilité de se faire soigner par la médecine moderne, ont envie de prendre soin d’eux-mêmes différemment. A condition que cela soit un complément, pas une alternative. » —

(1) A voir ici

Médecines d’ailleurs, Bernard Fontanille et Elena Sender (La Martinière, 216 p., 29 euros)

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
2 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité