publicité
Accueil du site > Actu > Ma ville > Mais quel est ce logo qui va envahir Paris ?
9-10-2014
Mots clés
Diaporama

Mais quel est ce logo qui va envahir Paris ?

Taille texte
Suiv

Peint à la bombe sur la pelouse du Champ-de-Mars.

Prec
Suiv

Un cache sur un réverbère sur les quais de Seine.

Prec
Suiv

Bâtons flottants dans la fontaine du Jardin des Tuileries.

Prec
Suiv

En anamorphose sur les marches de la Bibliothèque nationale de France.

Prec
Suiv

Sur une piste cyclable sous le métro parisien.

Prec
Suiv

Dans le sable des quais de Seine.

Prec

Sur un trottoir près du forum des Halles.

 
Pour une campagne de publicité de communication, la marque Princess tam tam a utilisé les codes du street-art pour mentir à notre rédaction.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Contrairement à ce que nous vous annoncions dans cet article, ces photos ne sont pas du tout l’œuvre d’un collectif d’artistes. C’est en fait une campagne de communication orchestrée par la marque Princess tam tam qui nous a délibérément menti. Nous nous excusons pour cette erreur et nous vous laissons juges des méthodes de cette marque.

Attention, lecteurs et lectrices, ce travail d’artiste de rue qui envahit peu à peu Paris depuis juillet dernier pourrait bien vous interpeller sur la grisaille de nos villes. C’est en tout cas le but affiché par ce collectif de sept artistes anonymes appelé #RésilleInvasion. « Notre but est d’habiller Paris, de sortir la ville de sa morosité. On a l’impression que la ville est moins belle et moins ludique qu’avant alors on tente de se la réapproprier avec un travail qui s’adresse vraiment à tout le monde. Ça interpelle, ça sort du paysage urbain et ça nous laisse un bon terrain de jeu », explique l’une des membres du groupe.

On a pu voir leur motif tagué sur les pelouses du Champ-de-Mars, peint en anamorphose sur les marches de la Défense, flottant dans le Jardin des Tuileries ou encore gravé – « Ça nous a pris un peu de temps mais on a trouvé cette technique qu’on ne dévoilera pas » – sur des trottoirs. Mais, au fait, que représente ce logo ? « Chacun y voit ce qu’il veut, souvent un œil ou un soleil. On a voulu travailler sur les formes géométriques et sur le thème de la résille, qui est quelque chose de répétitif, qui a habillé les femmes pendant longtemps et qui aujourd’hui est dépassé. L’idée est de faire du neuf avec quelque chose qui semble dépassé et de l’appliquer à notre manière ! »

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Non, nous n’avons pas à « sauver la planète ». Elle s’en sort très bien toute seule. C’est nous qui avons besoin d’elle pour nous en sortir.

2 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité