publicité
Accueil du site > Actu > Mobilités > Le vélo pourrait rapporter 188 millions d’euros à la France
15-01-2014
Mots clés
Santé
Transports
France

Le vélo pourrait rapporter 188 millions d’euros à la France

Taille texte
Le vélo pourrait rapporter 188 millions d'euros à la France
(Crédit photo : APM Alex - flickr)
 
Moins de décès prématurés, moins de pollution, moins de nuisances. Le vélo pourrait permettre à la société d'économiser des millions si plus de Français acceptaient de s'y mettre pour aller au boulot.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Pour se rendre au travail, les Français optent très massivement pour la voiture. Un drôle de choix quand on sait que le coût de ce transport est tout bonnement exorbitant, selon une étude orchestrée par la Fédération nationale des associations d’usagers de transport (Fnaut) et mise à jour récemment : 27 centimes le km pour les trajets courts (moins de 80 km) contre 10 centimes pour les transports en commun.

Mais si abandonner sa titine est bénéfique pour le portefeuille, c’est aussi bon pour le corps. En tout cas, si on choisit d’enfourcher son vélo en échange. C’est la conclusion d’une autre étude réalisée par la Coordination interministérielle pour le développement de l’usage du vélo, publiée en décembre. Ceux-là ont étudié les effets individuels (amélioration de la condition physique, exposition à la pollution atmosphérique…) et collectifs (réduction du bruit, de la pollution, des accidents) sur un trajet classique domicile-travail de 3,5 km et en ont tiré trois scénarios. Dans le scénario médian dans lequel la part modale du vélo passerait à 3,6% (contre 2,4% aujourd’hui), 145 décès seraient évités chaque année, surtout en zone urbaine.

« Ce bénéfice très important en faveur du vélo est essentiellement dû aux bénéfices de l’activité physique qui l’emportent largement, à la fois sur les autres bénéfices et sur l’ensemble des risques », souligne le rapport. Si on ajoute la baisse du nombre d’affections longue durée (diabète de type 2, maladies coronariennes, cancer du sein…) et donc d’hospitalisations mais aussi les bénéfices pour l’environnement (l’émission de 7 000 tonnes de CO2 et 1 000 kg de particules fines évitée) et la réduction des nuisances sonores, le bilan économique s’avère très positif : entre 151 à 188 millions d’euros, soit un gain sanitaire de 38 à 47 centimes d’euros par kilomètre parcouru. De quoi justifier peut-être le versement d’une indemnité kilométrique pour les salariés venant au boulot à vélo ? Portée par les associations de promotion de la bicyclette, elle a été examinée en novembre dernier dans un rapport gouvernemental. Résultat : une indemnité entre 15 et 30 centimes d’euros le kilomètre « constituerait, en plus d’une juste prise en charge des frais engagés par le cycliste, une forme d’assurance contre le vol de son vélo, ou contre les autres imprévus qu’il rencontrera dans la petite aventure qu’est la transition depuis un mode de transport “conventionnel” vers le mode de transport plus confidentiel qu’est le vélo.  » , souligne le rapport.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Rédactrice en chef à « Terra eco ».

5 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Je rentre juste de Suède où plein de gens, pas nécessairement jeunes, vont travailler en vélo même par -10° alors qu’ils ont une voiture, tout comme plein de Japonais.
    Mais comme dit plus haut, eux ne risquent pas leur peau car il y a partout des moyens de ne pas cohabiter avec les voitures.
    Pour aller prendre le RER je pourrais faire à vélo les 7km qui me séparent de la gare. J’ai essayé et juré de ne pas recommencer tellement j’ai eu chaud aux miches sur les petites routes. Je n’ai pas le choix car ici pas piste cyclable prévue le long de la ( très récente) 4 voies qui y mène - comme à Stettin - ni de parking à vélo gardé à l’arrivée comme en Allemagne. Alors vu que le RER A c’est trop souvent comme hier soir, des heures d’attente en foule suite à un "incident", je prend ma voiture (hybride) et je ramène une amie au retour pour lui éviter le RER.
    Il y a très souvent la place de faire des pistes cyclable. C’est seulement la volonté qui manque : Se bousculer les neurones et investir dans des travaux qui créeraient de l’emploi pour économiser 188 malheureux millions d’euros, vous n’y pensez-pas. C’est tellement plus important pour les Français d’offrir 1 milliard d’euros à Dassault Aviation pour moderniser un Rafale invendable !

    22.01 à 15h18 - Répondre - Alerter
  • Je n’ai pas compris la rapport avec le cancer du sein ...

    22.01 à 13h01 - Répondre - Alerter
  • pourrait.. mais pas encore !
    aller au travail en vélo est toujours considéré comme dévalorisant, (l’image des ouvriers des années 30).
    Pour ceux qui passent outre cette image, un trajet domicile travail en vélo constitue un chemin de croix : rien ou peu prévu pour le déplacement en 2 roues, mélange des automobiles et des 2 roues, pas ou peu d’endroit pour parquer son vélo en sécurité, dégradations diverses et variées....
    Il est vrai que la spécificité Française empêche de faire comme font les autres européens, pays bas entre autres, qui sont un excellent exemple.

    20.01 à 11h48 - Répondre - Alerter
  • En France, on lie le montant de la réduction d’impôt à la cylindrée fiscale du véhicule. C’est un encouragement à aller travailler avec une grosse voiture. Un montant fixe au km, indépendant du mode de transport, serait écologique, il encouragerait l’usage du vélo et des transports en commun.

    19.01 à 17h14 - Répondre - Alerter
  • Oui à l’indemnité kilométrique pour les cyclistes réguliers !
    C’est un des leviers pour promouvoir le développement de ce mode de transport absolument génial !
    [coupdegueule on] J’en profite pour gerber sur les pompes du misérable crétin qui m’a volé mon VTT, que la peau du cul lui pèle ! [coupdegueule off]

    Vive le vélo !
    Vive les cyclistes qui roulent à l’empathie !

    16.01 à 20h08 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité