publicité
Accueil du site > Actu > L’objet > Le salon de jardin en teck birman

Le salon de jardin en teck birman

Taille texte
 
Design, prix, résistance aux intempéries : les salons de jardin fabriqués en teck ont tout pour eux. Hormis leur impact écologique.
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le magazine
"Ma vie de grain de café équitable - Terra Economica nouvelle formule, N°15"

Direction la Birmanie, pays d’Asie verrouillé par une junte militaire depuis 1962 et refuge des dernières forêts primaires de la planète.

Depuis la fin des années 1990, l’exportation de meubles en teck vers la France et les Pays-Bas notamment, a explosé. Une très bonne nouvelle pour la NTE, entreprise publique Birmane qui contrôle l’exportation du teck. Problème : les recettes dégagées en devise étrangère [1] sont en grande partie dédiées à l’achat d’armement. Selon l’ONG Les amis de la Terre, "cette course à l’exportation dans des conditions sociales catastrophiques est en passe de détruire les forêts primaires".

Plusieurs collectifs ont donc appelé au boycott du teck birman dont l’exportation en France est légale. Mais les producteurs locaux ont trouvé la parade en prenant la tangente. Un rapport de l’ONG Global Witness estime qu’un camion chargé de 15m3 de bois coupé illégalement passe la frontière sino-birmane toutes les 7 minutes, 24h/24. Le teck "oublie" ainsi ses origines birmanes pour prendre la nationalité chinoise ou thaïlandaise.

Sous pression, la grande distribution française a réagi et semble aujourd’hui privilégier d’autres sources d’approvisionnement comme l’Indonésie notamment.

Déforestation sauvage, exploitation sociale de la main-d’œuvre, transport du bois de l’Asie vers l’Europe, le bilan écologique et humain est très lourd. Alors que faire ? Privilégier des essences "occidentales" d’abord, ou pour les récalcitrants, choisir des meubles flanqués du label éthique Forest Stewardship Council (FSC).

Pour les inconditionnels du teck, privilégier le logo FSC

Le site des Amis de la Terre

[1] L’exploitation du teck constitue la deuxième ressource du pays

Sources de cet article
Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
Par
X
4 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Tout à fait d’accord sur le principe. Mais par quelles autres essences "occidentales" remplacer le teck ?

    En effet, pour des meubles de jardin par exemple, le teck, est, à ma connaissance, le seul bois assez résistant pour se passer de traitements (polluants). Et c’est qd même plus écologique que le plastique, non ?

    Quels sont vos conseils ?

    12.10 à 13h36 - Répondre - Alerter
    • Entièrement d’accord avec votre approche.
      Le problème est que personne ne répond à ce genre de question, si ce n’est les vendeurs de mobilier, avec des arguments plutôt commerciaux.
      Alors j’espère que les réponses viendront afin d’allier intérêt du consommateur et respect de la planète.

      9.04 à 12h46 - Répondre - Alerter
      • Tout une économie locale vie de l’exploitation des forêts.
        Allons, allons arrêtez de faire de la sensiblerie écologique mal placée.
        Commencez par faire de l’écologie en gaspillant moins et laissez ces pauvres gens vivre de leur forêt.
        Par exemple, comparez ce que vous rejettez comme déchets par habitant, par rapport à l’Indonésie et vous verrez qui pollue le plus...

        6.07 à 15h52 - Répondre - Alerter
  • De Birmanie ou d’indonesie ca reste qd meme du teck. Que la grande distribution francaise se gargarise de se fournir en indonesie pour des raisons ethiques est scandaleux. J’habite a singapour et le proximite me fait me rendre souvent en indonesie, et a chaque fois le constat ecologique est desastreux. Les pays developpes se servent dans les forets indonesiennes laissant uniquement des paysages apocalyptiques denues de toutes vegetations, rendant chaque jours les populations de plus en plus dependantes et vulnerables.

    20.07 à 09h13 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité