publicité
Accueil du site > Actu > Enquêtes > La jungle des labels
Article Abonné
28-05-2009

La jungle des labels

Taille texte
 
Parmi la pléthore de certifications, certaines sont plus courantes que d'autres. Voici les cinq plus communes, celles que vous risquez de trouver sur bon nombre de vos achats, et ce qu'elles veulent dire.
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

n°4 - juin 2009

Le bio est-il réservé aux riches ?

Créé en 1985 par l’Etat, ce label estampille des milliers de produits alimentaires. Il n’est décerné qu’aux agriculteurs dont le travail est contrôlé par des certificateurs agrées (six à ce jour). Il cohabite désormais avec le label européen.


En vigueur depuis le 1er janvier 2009, le label bio européen a l’avantage d’unir tous les labels de l’Union. Son usage deviendra obligatoire sur tous les produits bio européens à partir de juillet 2010. Inconvénient : il est plus laxiste que l’AB, autorisant par exemple l’usage de pesticides et une teneur d’OGM de 0,9 %, ce qui fait enrager les acteurs du bio français.


Porté par l’association du même nom, créée en 1964, Nature et progrès a un cahier des charges plus sévère que l’AB. Ces pionniers militants – refus de la « complaisance avec l’économie de marché » – combinent les rôles de labelliseur et de certificateur, ce qui pose des questions éthiques.


Sur sa partie écologique, la bio-dynamie défendue par Demeter, c’est du bio 100 % sérieux. Mais d’autres pratiques plus singulières (le détail sur la Maison de l’agriculture bio-dynamique) feront tiquer les rationalistes pur jus. Reste que les produits finaux sont irréprochables.


Il n’existe pas encore de label bio porté par l’Etat pour les cosmétiques. Cosmebio est certifié par EcoCert, dont le cahier des charges est validé par le ministère, mais cela ne signifie pas que ses produits labellisés sont 100 % bio. Pour le moment, il faut pourtant s’en contenter.

SUR LE MÊME THÈME

- Bio / Conventionnel : les secrets de fabrication

- Hard discount et bio : l’union contre-nature ?

- Le bio est-il réservé aux riches ?

- Mais à quoi sert le bio ?

- Le bio à portée de cabas

- La ruée vers les petits prix bio

- Bio ou classiques, quatre Caddies à la loupe

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité