publicité
Accueil du site > Actu > Enquêtes > La France en tête pour l’aide au développement
Article Abonné
29-09-2005
Mots clés
Europe

La France en tête pour l’aide au développement

Taille texte
 
SUR LE MÊME SUJET

150 villages et 7500 familles reliés au réseau électrique en Mauritanie, 1400 foyers équipés de chauffe-eau solaires en Guadeloupe, 50 millions d’euros de prêt pour encourager les PME en Turquie... Voici quelques-uns des projets entamés récemment par l’Agence française du développement. Avec ses 8475 millions de dollars en 2004, la France est le premier bailleur de fonds européen dans le domaine de l’aide au développement. Juste devant le Royaume-Uni et l’Allemagne. Première dans l’absolu, oui. Mais sixième en réalité. Sa part de PNB dévolue à l’aide au développement s’élève à seulement 0,42%. Or, à l’instar de nombreux pays, elle a pris l’engagement, en 1970 devant les Nations unies, de consacrer 0,7% de son PNB à l’aide au développement. Un chiffre qu’elle s’est promis d’atteindre en 2012.

Notre dossier :

Nous avons retrouvé le plan B

La Suède, bonne fée des familles

TVA zéro, so british

Dix pistes à suivre

La flex-sécurité danoise

L’Allemagne dans le vent

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Rédactrice en chef à « Terra eco ».

TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité