publicité
Accueil du site > Actu > Conso > Haschich ou héro : qui pollue le plus ?
17-05-2010
Mots clés
Drogue
Monde

Haschich ou héro : qui pollue le plus ?

Taille texte
Haschich ou héro : qui pollue le plus ?
(Crédit photo : Torben Bjorn Hansen)
 
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Quand vous vous droguez, pensez-vous sérieusement à la planète ? C’est en substance ce que demande site Slate. Or « qui dit drogue dit le plus souvent toxicité pour la planète ». L’ecstasy et la méthamphétamine sont particulièrement nocifs pour l’environnement. Le premier étant fabriqué à partir d’huile de sassafras, extraite d’un arbre équatorial très menacé. Tandis que la seconde est issue de produits médicamenteux fabriqués dans des laboratoires très polluants. Ceux-ci auraient notamment déversé de 200 000 à 350 000 tonnes de déchets en Californie entre 2000 et 2004.

Et la cocaïne ? Au cours des 20 dernières années, 2,4 millions d’hectares de forêt équatoriale ont été rasés par les cultivateurs de coca dans les Andes sud-américaines. Alors si vous êtes vraiment écolo, « mieux vaut » opter pour l’héroïne, suggère le site. Simplement parce que sa culture est très rentable ! Si les paysans troquaient l’opium pour le riz ou le caoutchouc, ils devraient exploiter davantage de surface pour le même revenu. Reste l’option joint. « La plus verte des drogues illicites » pour Slate. Culture rentable, il est souvent cultivé sur le sol même des pays consommateurs et présente donc une empreinte carbone moindre. Mais tout n’est pas rose pour autant au pays de la marijuana. Sa culture engendre aussi son lot de déforestation ou de pollution aux engrais.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Rédactrice en chef à « Terra eco ».

8 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Marjolaine : FYI

    Je me suis plongée par curiosité dans cette article, car le hasard de la vie a fait que j’ai rencontré des individus consommant de la coke, du MDMA, des ecstasys, et ai été confrontée dans le quartier de la Goutte d’Or + Stalingrad (Paris) à des personnes consommant de l’héroïne. Je maudis les méfaits de ces substances destructrices tant au niveau humain, sanitaire et environnemental.

    Courrier International a d’ailleurs édité un article concernant la cocaïne qui m’a fortement attristée, ci-joint le doc : http://vert.courrierinternational.c...

    + lire celui-ci : http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf...

    Cela ne sert à rien de crier Chryspolls, d’autant plus quand on ignore que les drogues de synthèse furent développer par certaines universités américaines (UCLA, par exemple), pour se débarrasser des populations dites défavorisées, afin de les détruire.

    Triste constat. A qui profite le crime ? A méditer...

    Pour info : le nouveau numéro de Nexus N°68 (science & alternative) aborde le sujet du cannabis  : "vers la fin de l’hypocrisie  ? " Lien : http://www.nexus.fr/nexus_en_kiosque.php

    20.05 à 02h01 - Répondre - Alerter
    • Le lien au-dessus ne fonctionnant pas, je reposte l’url : http://www.courrierinternational.co...

      20.05 à 16h35 - Répondre - Alerter
    • chrysprolls : je crie Haro, justement

      Personne à de principes dans ce monde, ni ne réfléchit par lui même ?
      Vous acquiescez à tout du moment que c’est bien écrit, parce que ça passe à la télé c’est bien, il faut le faire, l’acheter ou le penser ?
      Je regrette mais cet article n’apporte aucune information utile. Rien a faire de savoir que ça pollue ou pas, la drogue ne devrait pas exister en elle même, c’est tout. Ecrire de telle chose sur un ton désinvolte sous couvert d’une comparaison écolo est irréfléchi, futile et puéril.
      Je sais surtout que la drogue, la cigarette, l’alcool, la mode, les marques, les pesticides et bien d’autres ont été inventés intentionnellement pour faire rester les faibles gens à leur place, et les empêcher de réfléchir sous couvert de propagande- et non "publicité" - diffusée par les médias, principalement la télé.

      Par ailleurs, scander que la drogue est nocive pour la planète plus fort que de dire que ça tue des gens, je trouve ça outrageant !

      20.05 à 21h47 - Répondre - Alerter
      • Vous devriez aller gueuler auprès du prochain sommet des Bildeberg qui se tiendra du 3 au 6 juin 2010, à Sitgès en Espagne... Au moins, on sera sûr que vos requêtes seront entendues !

        21.05 à 03h09 - Répondre - Alerter
        • chrysprolls : Bref ...

          J’ai autre chose à faire que d’aller en Espagne, des choses à faire dans mon pays, dans ma commune, dans mon immeuble, pour ne pas ’occuper de ce que font les Espagnols, pour en plus devoir manger leurs fruits et légumes pesticidés ! Vous voulez que je m’empoisonne ?
          Vous y serez en Espagne ?

          21.05 à 14h57 - Répondre - Alerter
          • Je ne côtoie pas les membres de Bildeberg ! Mais comme vous êtes scandalisés par les drogues, c’est à eux, qu’il faut s’adresser, directement, voir monter jusqu’aux Illuminatis = Nouvel Ordre Mondial.

            Je dois personnellement vous laisser et mettre un terme à cette discussion fort intéressante, car comme vous, je suis très préoccupée par l’écologie et l’évolution démographique, l’épuisement des ressources naturelles, le changement climatique, l’érosion de la biodiversité, la déforestation, et proposer des initiatives et des comportements nouveaux, futuristes et écologiques, en vue d’installer des alternatives économiques, technologiques et sociales, pour un système durable et humain. Et mettre l’homme, son travail et son engagement
            au coeur de projets économiques et sociaux, avec un réseau d’experts issus de tous horizons, engagés dans l’environnement.

            21.05 à 15h47 - Répondre - Alerter
  • "Quand vous vous droguez, pensez-vous sérieusement à la planète ?"

    Faut-il comprendre que TerraEco invite à se droguer ???? Pas très sérieux, et surtout inconscient ! Vous donnez aux drogués une excuse, un sauve conduit pour légaliser un geste fatal et destructeur ! Et laissez entendre à ceux qui voudraient franchir le pas que cet acte est écolo donc sans conséquences.
    Je souhaite vivement que cet article soit effacé de son contenu et que sa rédactrice, KARINE LE LOËT se fasse sévèrement taper sur les doigts ! On n’écrit pas des choses comme ça quand on est une journaliste responsable de ce que les gens vont lire, faites le lire à vos enfants tant que vous y êtes !

    18.05 à 13h10 - Répondre - Alerter
    • Bonjour. Je ne perçois pas cet article de la même façon. Karine Le Loêt rapporte des éléments susceptibles d’interesser le lecteur écolo (et autre) et ne légalise rien. Ses informations sur les drogues sont ici livrées sans jugement et, (en sus des dégats sur l’humain que nous connaissons) fait rapport des dégats ocasionnés à notre terre. Ces dégats dont il est fait état n’interesseront que des personnes non droguées bien sûr. A nous même de nous responsabiliser pour que le sujet circule, afin que les prises de consciences nous aident à aider .. ceux qui en ont besoin justement. Encore une fois, le consommateur reste "roi". Je n’y vois pas d’invitation à franchir le pas vers l’emprise de la drogue, mais la prise de connaissance d’éléments-repères de dénonciation. Bien cordialement

      19.05 à 15h39 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité