publicité
Accueil du site > Actu > Nature > Des jachères pour les abeilles
29-12-2015

Des jachères pour les abeilles

Taille texte
Des jachères pour les abeilles
(Crédit photo : DR)
 
Fin de la collecte : 22 janvier 2016. Thématique : Apiculture, paysage. Objectif : 6 250 euros.
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 74 - janvier-février 2016

2016, l’année des écoféministes

Nourrir les abeilles. C’est un projet ambitieux – mais enthousiasmant – porté par le Réseau biodiversité pour les abeilles (RBA), qui propose aux internautes de parrainer des jachères apicoles. L’objectif est de semer dans les plaines agricoles champenoises, au printemps 2016, des mélanges de plantes herbacées (graminées, mousses, lichens…). Sources de nectar et de pollen pour les abeilles et pour d’autres insectes pollinisateurs, elles permettent aussi d’enrichir la biodiversité et de fournir un toit à certaines espèces, notamment aux auxiliaires de cultures – coccinelles, carabes araignées, etc. –, qui, eux-mêmes, joueront un rôle en détruisant les ravageurs. Un cercle vertueux, en somme. Mais, pour que ce projet voie le jour, le RBA entend rassembler 6 250 euros via la plateforme de crowdfunding Miimosa. Le coût d’implantation d’un hectare de jachère est estimé à 250 euros – achat des semences, rétribution et accompagnement des agriculteurs concernés. L’idée est donc de semer au moins 25 hectares. Les parrains, eux, pourront suivre l’évolution de leur jachère grâce à une carte interactive. —

A financer ici

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
6 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Bonsoir à tous au lieu de vous comporter comme des écolos de banlieue investissez dans le dernier Cécile Cazenenave IL FAUT SAUVER LE SOLDAT MAYA et j’éspere vous revoir sur ce site .Bonne soirée à tous. apiculteur récoltant eleveur de reine

    13.02 à 21h17 - Répondre - Alerter
  • Ce sont les agriculteurs eux memes qui sont concernés au premier chef. C’est plutot dans les lycées agricoles qu’on devrait renforcer cette "éducation" a la biodiversité.
    Et puis c’est paradoxal que le public paye pour rétablir la biodiversité auprès des agriculteurs responsables de cette perte.

    19.01 à 12h06 - Répondre - Alerter
  • plus d’échos , plus d’informations dans les écoles primaires et secondaires pour sensibiliser les "futurs adultes" à l’obligation de protéger le mode des abeilles , au rôle indispensable de ses actions naturelles au bénéfice de tous ! apprendre à semer ,même quelques mètre carrés de son jardin de plantes et fleurs mellifères ! ce serait déjà beaucoup .

    13.01 à 15h57 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité