publicité
Accueil du site > Blogs > Les blogs > Demande à FredO > Demandez le Programme !

Demande à FredO

Par Frédéric Chomé
1-11-2010

Demandez le Programme !

La culture, un vivier d’actions bas carbone !

Demandez le Programme !
Sortez de chez vous ! Dépenser son argent dans des événements culturels a ceci de bon qu'il fait du bien à son esprit, à son corps et à la planète ! Une vraie bonne solution à consommer sans modération.

Est-ce que sortir de chez soi pour aller voir une expo, un concert, une pièce de théâtre ou même au cinéma représente une action "Bas Carbone" ?

En 2006, Radiohead a fait réaliser le bilan Carbone de ses deux dernières tournées.

Au bilan, 35 kg CO2eq par spectateur en moyenne, TRANSPORT et consommations (liquides et solides) comprises.

La part du bilan qui concerne uniquement le groupe et la préparation de sa tournée n’est que de 2,2 kg CO2eq par spectateur.

Si on suppose un prix moyen du billet à 60 euros, cela fait 28 euros dépensé par kg de CO2 émis (hors déplacements et consommations) soit une intensité Carbone 6 fois plus efficiente que la moyenne européenne (3,5 eur / kg CO2e).

Allez donc au concert voir vos artistes préférés, c’est une activité à faible émisisons de gaz à effet de serre !

Il va de soit que les pièces de théâtre et les expositions sont nettement moins carbonées ; puisqu’elles nécessitent moins de moyens pour être mises en oeuvre et qu’elles s’adressent potentiellement à un public plus "régional".

Les réalisateurs du film "The age of Stupid" ont également réalisée le calcul de l’empreinte CO2 de la production et de la promotion de leur film, réalisé, nous le rappelons par crowdfunding. Au total, près de 150 tCO2 émises dans l’atmosphère, ce qui, ramené au 45 millions de spectateurs, ne représente que 4 gCO2 / spectateur.

vous avez raison, ca me semble un peut court - il doit manquer certaines sources d’émissions dans leur périmètre, mais même s’il s’agit de 50 gCO2 / spectateur, pour un prix de la place à 7 euros, cela fait encore 140 eur / TCO2 émise, soit 40 fois l’intensité carbone de l’économie européenne.

Vive le cinéma ! Même si le cinéma américain sera forcément plus carboné qu’un bon petit film d’auteur européen !

Il est évident que des calculs plus fins seraient nécessaires, mais en premier ordre de grandeur on peut dire que la culture est une activité qui mérite de recevoir nos sous et que l’on doit promouvoir à tout prix pour s’aérer l’esprit, découvrir de nouvelles tendances et idées, sortir de chez nous et socialiser !

COMMENTAIRES
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

A PROPOS

Directeur de Factor X, un bureau de conseil en stratégie climatique et développement durable qui a notamment travaillé sur le bilan carbone des JO 2012 de Londres.

publicité
publicité

  • Se connecter
  • Créer un compte
  • NEWSLETTERS
    Cochez les cases pour vous abonner à vos newsletters
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité