publicité
Accueil du site > Actu > Énergie > Fukushima > De Fukushima à l’Elysée
27-03-2011
Mots clés
Politique
Energies
France
Monde
Japon
Edito

De Fukushima à l’Elysée

Taille texte
De Fukushima à l'Elysée
(Crédit photo : Flore-Aël Surun - Tendance Floue)
 
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 24 - avril 2011

Fukushima : la fin d’un monde

Avec Fukushima, rien ne sera comme avant. Imaginer la cascade de conséquences d’une telle catastrophe s’apparente encore à une gageure. Mais une question nous brûle les lèvres. Devons-nous, pouvons-nous et souhaitons-nous sortir du nucléaire ? Si l’on veut bien se poser la question sans a priori, plusieurs réflexions viennent à l’esprit. Tout d’abord, souvenons-nous que la France dépend de l’électricité. Et que cette dernière provient à plus de 75 % de l’atome. C’est notre réalité. Si nous choisissions de changer de voie, rien ne se ferait en un claquement de doigts.

Ensuite, se poser sans a priori la question d’une éventuelle sortie du nucléaire, c’est pointer un enjeu dont chacun doit prendre sa part. Nous tous, citoyens-consommateurs-schizophrènes, ne pouvons nous contenter de hausser les épaules en prétendant que « tout cela nous dépasse ». Notre consommation électrique individuelle enfle sans discontinuer depuis des années, alimentée par la prolifération des appareils du confort moderne. Une sortie du nucléaire ne pourrait se jouer qu’à la condition d’une maîtrise drastique de nos consommations… à moins que nous ne préférions tapisser l’Hexagone de centrales au gaz ou au charbon, alimentant davantage encore la crise climatique. Ecartelés entre l’atome et le CO2, à quels efforts sommes-nous prêts ?

Mettre l’énergie au cœur de la campagne

Enfin, aborder l’« après-Fukushima » par le seul versant du nucléaire reviendrait à manquer l’essentiel du débat. Bien au-delà de l’atome, c’est notre conception de l’énergie qui est aujourd’hui battue en brèche : la crise de confiance en l’atome qui s’ouvre s’ajoute à une crise pétrolière aiguë et aux conséquences sociales lourdes.

Alors, comment faire ? Jusqu’à présent, nos élites – ingénieurs, industriels, élus – ne nous ont pas beaucoup aidés à comprendre et anticiper ces événements qui nous submergent. Aucun débat public digne de ce nom – éclairé, ouvert et tolérant – n’a jamais eu lieu, ni sur le nucléaire, ni sur l’énergie. Pire, au lieu de traiter ces questions fondamentales, quelques stratèges en communication voudraient nous refaire le coup d’une campagne présidentielle axée sur la question sécuritaire.

Ne nous laissons pas confisquer le débat. Fukushima donne aux Honnêtes hommes l’occasion de confronter leurs opinions pour décider du monde qu’ils veulent, pour eux et pour leurs enfants. Le mois dernier dans ces colonnes, nous proposions la tenue d’états généraux de l’énergie. Transformons l’essai ensemble, pour mettre la question de l’énergie au cœur de la campagne présidentielle de 2012. —

Terra eco fait appel à tous ses lecteurs pour construire ce débat : inscrivez-vous dès maintenant sur Notre énergie

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Cofondateur et directeur de la publication du magazine Terra eco et du quotidien électronique Terraeco.net

- Suivez-moi sur twitter : @dobelioubi

- Mon blog Media Circus : Tant que dureront les médias jetables

3 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Je te remercie bien l’ami pour cet article bien rédigé


    jeu d’echec

    echiquier nicois|acheter jeu d’echec pieces en verre|echiquier|jeu d’echec en ligne|vente jeu d’echecs chinois|vente jeu d’echec romain|jeux d’echec|jeu d’echec|vente jeu d’echecs chinois|
    acheter jeu d’echec verre

    jeux d’échec en bois acheter jeux d’echecs jeu d’echec acheter jeu d’échec echiquier nicois acheter jeu d’echec collection acheter jeu d’echec verre echiquier

    insectes cuisine recette


    manger insectes
    manger insectes restaurant insectes comestibles en ligne insectes comestibles entomophagie restaurant insecte comestible

    manger insectes en dormant
    insecte comestible|insectes comestibles en ligne|
    manger insectes france

    8.03 à 19h15 - Répondre - Alerter
  • Bon article, un peu court (on attend une suite...). Je partage votre opinion, et souhaite que la France, et le Japon, sauront tirer les leçons de cet évènement dramatique. J’ai malheureusement l’impression que personne, ni dans les pro, ni dans les anti-nucléaires, n’est prêt à se poser de questions et remettre en cause notre système énergétique, et donc nos modes de vie, trop occupés à se chamailler et se renvoyer la balle. J’espère, contrairement à l’Indien, que la France ne tient pas le destin de l’homme dans ses mains, car elle est bien la championne du débat sans fond et sans vision...
    Je vous invite à lire les articles d’un architecte japonais résidant en France, qui développe aussi quelques réflexions sur ce qui se passe aujourd’hui, et ce que l’on peut construire pour demain : http://www.facebook.com/notes.php?i...

    15.04 à 20h55 - Répondre - Alerter
  • TRès bon article. Tout bascule. Et c’est pas seulement le rapport à l’énergie qui est à reconsidérer, mais tout notre rapport à l’autre, au monde, à la vie. Car l’espèce est tout bonnement à un tournant. C’est d’ailleurs ce que nous dit Fukushima. Les Français ont actuellement une responsabilité historique. Elle tient dans ses mains le destin de l’homme. Mais l’Elysée, n’est pas les Français...

    28.03 à 22h33 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité