publicité
 
 
Accueil du site > Actu > Les Brèves > Votre Iphone consomme plus que votre frigo
22-08-2013

Votre Iphone consomme plus que votre frigo

Taille texte
 
Mise à jour le 21 août à 10h : Quelques jours après la publication de cette étude, le Time revient sur cette comparaison. Le journal précise que des valeurs très hautes ont été utilisées par les auteurs de l’étude. Par exemple, la consommation d’énergie nécessaire à la circulation de données, estimée à 19 kWh pour un gigabyte dans le rapport cité, est évaluée à 2kWh par GB par le Centre pour l’efficacité énergétique des communications (CEET) de Melbourne.

Début des vacances. Sur le départ, on débranche son réfrigérateur pour faire des économies d’énergie. Le geste est bon mais le choix se discute : l’oubli du chargeur d’Iphone aurait été plus efficace.

Si l’on tient compte des besoins en énergie de sa batterie, du wifi, et des échanges de données via les applications, l’utilisation classique d’un Iphone nécessite 361 kWh par an. A titre de comparaison, un frigo de taille moyenne et répondant aux standards énergétiques de base consomme autour de 322 kWh chaque année (voire moins de 200 kWh pour un modèle de classe A++). Ces estimations sortent tout droit d’un rapport (en pdf) de Mark Mills, physicien diplômé de la Queen’s university de Kingston (Canada) et pédégé d’un cabinet de conseil en technologies et énergies.

Selon cette même étude, relayée par le Time, 10 % de la consommation énergétique mondiale proviendrait de l’économie digitale. Autrement dit, d’après les estimations de Mark Mills, les nouvelles technologies de l’information et de la communication et leurs très énergivores data centers consomment 1 500 térawatt-heure par an, soit l’équivalent du courant produit par l’Allemagne et le Japon chaque année ! Généreux en comparaisons, le Time rappelle aussi que la circulation d’octets autour du globe a besoin de deux fois plus d’énergie que l’aviation mondiale.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
5 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Le rectificatif sur la valeur haute retenue est la bienvenue. En dehors de cela,
    - la lecture d’un article électronique est moins énergivore que la lecture d’un article papier, sans compter que dans un journal, la moitié (au minimum) des articles ne sont pas lus.
    - si une visio conférence évite des déplacements longs, fastidieux et énergivores, tout le monde est gagnant. Sans compter qu’il y a des solutions sans images.

    Au plaisir de vous lire
    DD

    24.08 à 13h38 - Répondre - Alerter
  • Bonjour,

    Merci pour vos commentaires.

    En effet dxa, si les 361 Kwh par an ne provenaient que de l’alimentation de l’appareil cela serait énorme. Mais les estimations relayées par l’article du Time, prennent également en compte l’énergie consommée par la connexion sans fil, ainsi que par les transferts de données que permet l’Iphone ( mails et autres applications ).

    L’exemple ci-dessus prend comme données de base, un usage de 1,58 Gigabytes par mois ( estimations de Verzion Wireless) avec une consommation d’électricité de 19 kWh par GB. Mais des estimations plus basses, à la fois du nombre de Gigabytes impliqués lors d’un usage classique de l’Iphone et sur la consommation d’électricité par GB, circulent ( voir la mise à jour de l’article du Time). Dans le cas d’un usage modéré, il est donc fort probable que votre frigo gagne.

    Pour plus de précisions vous pouvez retrouver la publication de Mark Mills ici .

    Bonne journée,

    Amélie Mougey

    19.08 à 09h46 - Répondre - Alerter
    • Il serait intéressant de prolonger la réflexion : un smartphone permet d’éviter de circuler inutilement dans les embouteillages, de prendre et échanger des photos sans forcément les imprimer (évitant un processus chimique fort polluant), de partager sa voiture avec ses voisins (évitant peut-être à terme l’achat de nouvelles voitures), de trouver facilement un véhicule pour un trajet en auto-partage, etc etc.

      Quelle quantité d’énergie ainsi épargnée ?
      - selon l’étude que vous citez, 361 kWh consommés par un smartphone chaque année génèrent entre 18 et 36 kg de CO2 (selon approche RTE 50g mini et 100 maxi sur décembre 2012).
      http://www.rte-france.com/fr/develo...

      - prenons par exemple un trajet en covoiturage de 400km : il permet d’éviter de rouler seul à bord d’une voiture qui émettrait 150g de CO2/km (a minima), soit 60kg de CO2

      Sans prétendre que le smartphone est à lui seul "responsable" du bon fonctionnement du covoiturage, il est évident que la simplicité du recours à ce service doit beaucoup à ce petit bidule que nous trimballons dans nos poches. Et c’est vrai pour des tas de choses. Il n’est pas exclu que le smartphone soit un vecteur d’économie d’énergie.

      D’autres avis ?

      20.08 à 10h57 - Répondre - Alerter
  • Quoi ??? 361 Kwh par an !!!

    1 kwh jour c’est en moyenne 40 watts en moyenne 24h/24h durant toute l’année

    l’iphone devrait aussi chaud qu’une lampe halogene....

    donc à mon avis c’est faux...

    18.08 à 20h15 - Répondre - Alerter
  • Mais la consommation en local d’un smartphone est négligeable par rapport à un ordinateur de bureau, ou même portable. De plus les apps et sites web mobiles génèrent bien moins de trafic qu’un site classique. Il n’y a qu’à comparer les sites complet et mobile de terraeco. Le second est très simple : en gros il n’y a que l’article et quelque liens. Pas de pub demandant beaucoup de transfert de données.

    À choisir, je préfère donc utiliser mon smartphone que mon PC pour économiser de l’énergie.

    Mais bien entendu, c’est probablement encore mieux de juste prendre un bon bouquin pour les vacances. :)

    16.08 à 15h43 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

En route pour la COP21
publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité