publicité
Notre futur, par Edgar Morin

Le média qui change le monde

Nos actualités exclusives, nos archives, 9 ans d'archives,
le magazine papier chez vous et le magazine numérique à télécharger...

Abonnez-vous au magazine papier...

 
 
Accueil du site > Actu > Les Brèves > The Map of Life : la biodiversité archivée sur la Toile
23-05-2012

The Map of Life : la biodiversité archivée sur la Toile

Taille texte
 

Ils sont loin les herbiers des botanistes et les collections de papillons des muséums. Désormais, la faune et la flore s’archivent sur le Net. La nouvelle carte virtuelle The Map of Life ambitionne de créer un guide digital pour l’internaute. Encore en construction, la version Beta a déjà répertorié 25 000 espèces animales, de l’amphibien au reptile en passant par le mammifère, l’oiseau et le poisson.

Ce travail titanesque a été dirigé par le professeur de biologie de l’évolution, Walter Jetz de l’université américaine de Yale. Pédagogique et ludique, cette carte cherche à démocratiser la connaissance de la biodiversité.

Les Google Maps et autres dérivés permettaient déjà de visionner un quartier, une rue à l’autre bout du monde, depuis son ordinateur. Le principe la Map of Life est le même mais son utilisation est encore peu aisée : elle est pour le moment uniquement disponible en anglais... Entrez le nom d’une espèce dans la langue de Shakespeare et une ribambelle de noms latins vous seront proposés. Sélectionnez-en un et des petits points rouges recouvriront une zone précise de la planisphère. Les utilisateurs peuvent aussi rechercher une liste des espèces, dans une région bien précise, en cliquant sur n’importe quel point de la carte.

Pour s’en dépatouiller, il existe une démonstration vidéo... là encore en anglais.

Vu sur Influencia.net

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
Le rédacteur :
Justine Boulo

Née au bout de la Loire, un pied dans l’Atlantique, l’autre embourbé dans la terre, elle s’intéresse aux piafs et aux hortensias, observe ses voisins paysans et leurs élevages bovins. Elle enrage devant les marées noires. Licenciée en lettres, elle sort diplômée de l’Institut pratique du journalisme de Paris en avril 2012. Elle scrute les passerelles qui lient les hommes à leurs terres. Parce que raconter la planète, c’est écrire au-delà des pommes bio et du recyclage de papier.

PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte
publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité