publicité
Lève-toi et marche !

Le média qui change le monde

Nos actualités exclusives, nos archives, 9 ans d'archives,
le magazine papier chez vous et le magazine numérique à télécharger...

Abonnez-vous au magazine papier...

 
 
Accueil du site > Actu > Green Biz > Quelles sont les entreprises les plus vertes ?
27-10-2011
Mots clés
Multinationales
Monde

Quelles sont les entreprises les plus vertes ?

Taille texte
Quelles sont les entreprises les plus vertes ?
(Crédit photo : paparutzi - flickr)
 
Munich Re et IBM en tête, Monsanto et Wilmar en queue. Newsweek publie son classement « vert » des 500 plus grandes sociétés du monde.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE

L’hebdomadaire Newsweek a publié le 16 octobre sur son site Internet associé The Daily Beast un classement « vert » des 500 plus grandes entreprises mondiales. Réalisé avec l’appui de deux cabinets d’études, Trucost et Sustainalytics, il prend en compte l’empreinte écologique (à 45%), la gestion environnementale (à 45%) et l’effort de transparence (à 10%). Trois piliers, qui compilent eux-mêmes de nombreux critères : émissions de gaz à effet de serre, consommation d’eau, gestion des déchets, politique et initiatives engagées, ou encore les incidents.

  • Les bons élèves

Le top 3 du classement est tenu par Munich Re (réassureur allemand), IBM et la Banque nationale d’Australie. Les premiers de la classe sont les plus expérimentés : Munich Re s’intéresse aux changements climatiques depuis 1974 tandis que son siège est, depuis 2009, « carbone zéro », c’est-à-dire qu’il compense ses émissions pour gagner des crédits carbone. Le géant de l’informatique IBM a, lui, développé une politique environnementale depuis 1971 et implique également une partie de ses clients et consommateurs dans ses efforts. Quant à la banque australienne, elle est entièrement « carbone zéro » depuis 2010 et a réduit sa consommation d’énergie de près de 25%.

  • Les mauvais élèves

Dans le bas du classement, on retrouve notamment des entreprises chinoises et indiennes engagées dans le charbon comme Coal India (499ème) ou China Coal Energy (488ème). Mais le bonnet d’âne est décerné à la compagnie singapourienne Wilmar, le plus grand négociant d’huile de palme. Mauvaise note aussi pour Monsanto. Relégué à la 497ème place du classement, le géant des biotechnologies végétales est la dernière des entreprises américaines. La plupart des mauvais élèves ont une activité industrielle avec un fort impact sur l’environnement. Wilmar participe, en plantant ses palmiers, à la déforestation en Indonésie, Monsanto pollue terres et eaux avec ses pesticides. De leur côté, les entreprises charbonnières construisent des usines trop émettrices de gaz à effet de serre. Pour beaucoup de ces entreprises aussi, on note des zéros pointés dans la case transparence.

  • Et la France dans tout ça ?

Et bien elle ne s’en sort pas trop mal puisque les 10 meilleures entreprises françaises se placent dans les 100 premières mondiales. Et c’est une banque qui prend la tête : la Société générale est la meilleure élève de l’Hexagone puisqu’elle se hisse à la 11ème place. L’entreprise aurait en effet réduit de 75% ses émissions depuis 2010 et est proche du « carbone zéro », son objectif pour 2012. Peugeot prend la 2ème place des entreprises françaises, suivie d’Alcatel-Lucent et de France Télécom. Mauvaise note en revanche pour GDF-SUEZ, Dior et Danone, le bonnet d’âne étant décerné à Lafarge, leader du béton, qui se retrouve à la 470ème place.

  • Quelles places pour les gros pollueurs ?

On remarque les bonnes notes des constructeurs automobiles, Fiat en tête (29ème), suivi de BMW (37ème) et de Peugeot (38ème). Mais le classement ne prend pas en compte les émissions engendrées après la vente des véhicules. Et du côté des pétroliers ? Total a tout de même réussi à se hisser à la 210ème place, BP squattant la 376ème.

Reste que ce podium est à relativiser puisque, à elles toutes, ces 500 entreprises sont responsables de plus de 6 milliards de tonnes d’émissions de gaz à effet de serre chaque année, l’équivalent des émissions des Etats-Unis.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
Le rédacteur :
Marie Molinario
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte
publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité