publicité
Accueil du site > Actu > Green Biz > Mickey s’abonne au vert
13-09-2011
Mots clés
Environnement
Technologie
France

Mickey s’abonne au vert

Taille texte
Mickey s'abonne au vert
(Crédit : Tim Wang/flickr)
 
Les data centers, ça pompe de l'énergie. Ca en émet aussi. Epaulé par Dalkia, le groupe Euro Disney va récupérer la chaleur dégagée par des serveurs informatiques pour chauffer un quartier alentour.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 29 - octobre 2011

Crise : comment en sortir

Les serveurs en question alimentent les bureaux de Val d’Europe, un parc d’entreprises appartenant au groupe Euro Disney et planté à proximité de son parc d’attraction à Marne la Vallée. C’est plus précisément la chaleur des systèmes de refroidissement qui sera utilisée pour chauffer l’eau du réseau de chauffage et faire grimper les radiateurs dans les 600 000 m2 de bâtiments alentour. De quoi éviter un nouveau pompage d’énergie et l’émission de 5400 tonnes de CO2 chaque année, souligne Dalkia, une filiale de Veolia Environnement et d’EDF, en charge du projet.

Disney n’est pas le seul à chercher des solutions pour limiter l’impact de ses serveurs. En Suisse, à Uitikon un centre de données d’IBM est d’ores et déjà utilisé pour chauffer une piscine. Tandis qu’au coeur d’Helsinki, un autre aggrégat de machines appartenant à Atos doit permettre d’alimenter en chauffage 2000 foyers.

Rien ne se perd...

Car pas question de perdre l’énergie dispensée par ces installations... déjà bien gloutonnes. La preuve avec les chiffres tout récemment publiés par Google. Pour alimenter ses immenses salles bardées de fils et d’ordinateurs, la multinationale a dû pomper 260 Megawatts sur le réseau, plus que la consommation totale de la ville américaine de Salt Lake City, selon la publication en ligne Environmental Leader. Et Google n’est pas seul au monde. Dans une étude récemment mise à jour, JG Koomey, professeur à l’université de Stanford a estimé qu’entre 2005 et 2010 la consommation des centres de données avait augmenté de 56% pour atteindre 275 000 milliards de kwh par an. La hausse est moindre qu’entre 2000 et 2005 - la consommation avait alors doublé – mais elle est énorme quand même. En tout, les data centers pomperaient aujourd’hui entre 1,1 et 1,5% de l’électricité mondiale.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Rédactrice en chef à « Terra eco ».

4 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • C’est la moindre des choses, pour la planète et pour leur portefeuille. Ca leur évite de faire des dépenses inutiles et de redorer leur blason en vert pour satisfaire les aspirations écolo. J’adore l’idée du rien ne se perd tout ce transforme, ça laisse une image rationnel de la gestion des parcs d’attractions. J’avais d’ailleurs vu un article à ce sujet sur la gestion de l’énergie sur ce site. L’article expliquait les coûts hallucinant en électricité que devait supporter les parcs d’attraction et ce même quand ils sont vide de tout client.

    13.05 à 22h57 - Répondre - Alerter
    • Reste que de nos jours, vu la surface qu’occupent ces différents parcs de loisirs, il semblerait tout à fait logique qu’avec un peu d’ingéniosité, les attractions et commerces des parcs soient auto-alimentées par des panneaux solaire (ou autre). Cela ne semble pas impossible...

      Donc d’accord avec toi sur le fait que Disney fait d’une pierre 2 coups en recyclant ces dépenses énergétiques en serveurs, pour chauffer les bâtiments à coté, mais je pense qu’ils pourraient (devraient) aller beaucoup plus loin.

      Mais je ne jette pas la pierre à Disney... Ce site de parc d’attraction montre bien que pour construire des attractions démesurées il y a du monde, mais pour protéger la planète il y a bizarrement plus personne, ou très peu de gens...

      Merci pour votre article.

      3.11 à 13h19 - Répondre - Alerter
  • EdF qui fait faire des économies d’électricité c’est nouveau !
    C’EST RÉVOLUTIONNAIRE.

    EdF a eu une politique active pour nous pousser à consommer depuis 40 ans.

    Maintenant cela devient préoccupant comme annoncée depuis 40 ans... par des imbéciles qui avaient raison.

    Alors maintenant on change ... ne pouvant faire autrement.

    c’est du vol organisé, de la débauche de la richesse nationale, c’est lamentable de courte vue.
    Et ce sont les personnes les plus éduquées, les plus informées, les plus chères à former qui ont organisé cette gabegie !

    Je vis dans un monde dirigé par des nuls ?
    Sûr que non, donc ce sont des escrocs.
    Car les dirigeants ne sont pas des nuls, loin de là.

    Et si au lieu de laisser tourner nos centrales nucléaire à vide pendant une grande partie du temps, on utilisait la chaleur produite ? 1300 MW*2,7 par réacteur (la plupart) cela fait pas mal d’énergie dissipée dans l’environnement pour RIEN.

    Et si on utilisait la chaleur produite de nos centrale nucléaire en fonctionnement, soit 1300 MW *1,7 par réacteur ...

    Non, trop stupide ? La cogénération c’est un gros mot ?

    18.09 à 11h22 - Répondre - Alerter
    • C’est toujours un petit pas de fait et surtout une prise de conscience dans cet univers des parcs particulièrement gourmands en énergie pour leurs attractions.
      Un sujet à suivre qui devrait être traité sur ce site des parcs d’attractions ! au lieu de nous parler que des nouveautés des parcs !

      20.06 à 16h09 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité