publicité
Accueil du site > Actu > Société > Le temps des renaissances ?
11-01-2015
Mots clés
Politique
Médias
France
Edito

Le temps des renaissances ?

Taille texte
Le temps des renaissances ?
(Crédit photo : Olivier Ortelpa - Flickr)
 
Près de 5 millions de personnes ont dit non ce week-end à la barbarie et à l'intolérance dans les rues de France. Ces mobilisations historiques, sous l'étendard « Nous sommes tous Charlie », appellent au réveil de nos sociétés.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

« Ils ont voulu nous enterrer, ils ne savaient pas que nous étions des graines. » Les mots de ce proverbe mexicain repris d’un tweet par le philosophe Edgar Morin sonnaient si juste cet après-midi dans les avenues de Paris comme rétrécies par la foule. Sous un soleil de glace, les Français se sont donc levés, comme un seul homme, au secours de la démocratie, de notre fraternité et de la liberté. Sur les pavés, l’émotion a rebondi sans s’interrompre, comme les premiers sons d’un nouveau-né enfin libérés.

L’heure, au terme de ces journées insupportables ponctuées d’un recueillement national, est désormais à l’introspection, à la réflexion. Puis à l’action. Il est urgent pour notre vieux pays de se réveiller et de se regarder en face. De chacun se tourner vers l’autre et d’accepter toute la richesse de ses différences.

C’est l’heure de la lumière. D’un dialogue qui doit se reconstruire. L’heure de l’intelligence et de la responsabilité politique. De la maturité des médias, prenant enfin pour règle la complexité et délaissant les raccourcis ou le règne du grand spectacle.

C’est aussi l’heure du courage. Nous n’avons que trop laissé d’espace à toutes les formes d’intolérance, offrant une haie d’honneur à tous les porte-parole de l’obscurantisme. Résistons et ne reculons pas devant les combats. Que nos armes soient des bulletins, des crayons ou des mobilisations.

Et de tout cela, formulons un vœu : celui de la métamorphose de nos sociétés. Le temps des renaissances est annoncé.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Président de l’association des Amis de Terra eco Ancien directeur de la rédaction de Terra eco

3 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • - De la part de Philippe Derruder dont je partage l’analyse.

    Autour de Charlie

    Bien sûr, comme tant d’autres, « je suis Charlie », horrifié, peiné, révolté par un acte aussi lâche et d’une inhumanité sans nom. Ne vous méprenez pas sur ce que je vais partager avec vous ; le but n’est pas de trouver des justifications, des excuses à ceux qui l’ont perpétré. Il est de ne pas nous laisser prendre par « l’effet loupe ». Vous savez, quand toute notre attention est focalisée sur un point précis, notre champ de vision ne perçoit plus ce qu’il y a autour et ce serait un bien piètre hommage à rendre aux victimes du journal que de ne plus être capables de voir les choses au delà de l’évènement lui-même.

    Si le terrorisme pratiqué par les fanatiques islamiques est indéniable, et dont d’ailleurs les principales et plus nombreuses victimes se situent au sein de leur propre peuple, une autre forme de terrorisme est à l’œuvre dans notre monde, en permanence et infiniment plus destructeur, mais non reconnu car jamais désigné comme tel et parce que confondu à l’ordinaire du quotidien. Je veux parler du terrorisme lié à une autre idéologie, économique celle-là mais qui a pris place de religion, je veux nommer l’ultra-libéralisme. Ce terrorisme là n’a pas besoin de Kalachnikov ni d’opération commando ; il tue et inflige d’immenses souffrances à des millions de personnes mais en silence, dans le plus total anonymat et la plus totale banalisation, avec pour arme l’ordinateur, la spéculation, les traités de libre échange, la dette, l’impératif de croissance, la recherche de profit financier comme seul finalité. 30.000 citoyens du monde meurent de la faim chaque jour, (5 fois les tween towers de NY) non que la nourriture manque, mais parce qu’elles n’ont pas l’argent pour l’acheter. 40 millions de personnes aux États Unis survivent grâce aux tickets repas. 150.000 personnes sont sans abri en France. 200 millions de chômeurs dans le monde, du moins répertoriés dans les statistiques, sans doute beaucoup plus. Que voulez-vous, c’est la crise ! Mais nous avons la situation bien en main, assurent nos dirigeants politiques, prêtres de cette autre religion, avec une bonne cure d’austérité, croyez-nous, vous vous sentirez tout de suite mieux ! Parlez-en aux Grecs...

    Oui, je suis Charlie, mais je suis aussi le chômeur qu’on culpabilise et dont on rogne les indemnités, le sans abri qu’on feint de ne pas voir tant il dérange, le paysan sans terre du Brésil ou d’ailleurs, le Kogi qu’on chasse de son territoire pour y chercher du pétrole, l’esclave moderne des mines d’Afrique ou des usines du tiers monde... mais je suis aussi terre dévitalisée par les intrants chimiques, rivière empoisonnée, graine stérilisée, fonds marins dévastés, arbre déraciné, abeille désorientée, air pollué, roche fracturée... Bref, Vie niée.

    Faisons donc en sorte que Charlie ne soit pas récupéré, instrumentalisé par les tenants de cet autre terrorisme ; prenons garde que la légitime émotion ressentie ne soit pas utilisée comme outil de manipulation des masses. Car si vous regardez dans le rétroviseur, vous verrez combien longue est la liste des attentats qui, perpétrés par une force étrangère ou orchestrés de l’intérieur même, ont été manipulés pour conduire les peuples là où ils ne voulaient pas aller. Regardez comme depuis plusieurs années, le terrorisme, la dette, la crise, sont prétexte à interventions militaires, à armement renforcé des forces policières, à répressions musclées, parfois meurtrières des mouvements citoyens contestataires, combien nos démocraties et les valeurs sur lesquelles elles prétendent s’appuyer dérivent et sont bafouées sous la pression du totalitarisme de la finance internationale et de l’idéologie ultra libérale.

    Alors, plus que jamais, que Charlie nous aide à garder les yeux ouverts et à ne pas nous faire les complices de ce terrorisme aveugle et institutionnalisé, tant tout est et sera fait pour nous endormir ou nous hypnotiser.

    Amicalement

    - De la part de BDS

    Le premier ministre turc Davutoglu et Avigdor Lieberman, ministre des Affaires étrangères israélien, participeront à la manifestation citoyenne ce dimanche à Paris à la suite de l’attentat contre Charlie Hebdo.

    Le MRAP condamne cette présence du premier ministre du gouvernement d’Erdogan. Cette participation est une véritable provocation : en Turquie les journalistes de Charlie Hebdo seraient emprisonnés, comme par exemple Sevan Nichanian, condamné à 13 mois et demi de prison pour avoir, dans l’un de ses articles, "ouvertement insulté l’Islam" !
    Avec 97 journalistes incarcérés, la Turquie a été désignée "plus grande prison du monde pour les journalistes devant l’Iran, l’Erythrée et la Chine" par le Comité pour la protection journalistes (CPJ). D’après le Monde Diplomatique, « le pouvoir (turc) n’hésite pas à utiliser tout l’arsenal de la répression : arrestations, saisies de matériels et de disques durs .... Les journalistes sont alors enfermés dans des conditions moyenâgeuses. » Et le premier ministre Davutoglu ose venir à Paris défendre la liberté de la presse !
    D’autre part, le gouvernement turc a fait le choix de soutenir les djihadistes de Syrie, ceux-là même qui ont semé la terreur dans le Nord de l’Irak pratiquant un véritable nettoyage ethnique, en août dernier : exécutions sommaires de masse et enlèvements visant systématiquement les minorités, notamment les Chrétiens, les Turcomans chiites, les Yazidis …. Ils relèvement de la même idéologie raciste et obscurantiste que ceux qui ont commis le crime contre Charlie ou contre le magasin juif de la Porte de Vincennes.
    Le MRAP condamne également la présence d’Avigdor Lieberman, fondateur et dirigeant du parti d’extrême droite « Israël Beytenou ». Coutumier de propos racistes d’une violence inouïe et d’incitation à la haine raciale, Avigdor Lieberman avait appelé « à bombarder la bande de Gaza comme les États-Unis l’avaient fait avec les Japonais ». De plus, il affiche des positions ultra-nationalistes et fascistes, préconise l’expulsion des citoyens arabes israéliens, et rejette ouvertement le droit international et le principe d’un État palestinien dans les frontières de 1967.
    Non, Messieurs Davutoglu et Lieberman, Netanyahou, Naftali Bennet qui « n’a aucun problème à tuer les Arabes », Serguei Lavrov, Petro Porochenko (et d’autres), votre place n’est pas dans la Marche citoyenne de Paris mais devant les tribunaux internationaux. Cette participation cautionnée par le gouvernement français, est une insulte aux journalistes de Charlie qui ont toujours combattu tous les fascismes qu’ils soient nationalistes ou religieux . On ne défend pas la liberté avec les ennemis de la liberté !
    « Parfois le rire s’étrangle mais c’est notre seule arme » disait Cabu, aujourd’hui, notre rire s’étrangle face à ce détournement de l’élan citoyen.
    Paris le 11 janvier 2015

    De moi : même si de voir tant de monde (2000 du jamais vu en Ariège) à Foix le 08/01/15 m’a quelque peu consolée, je n’ai pu m’empêcher de me demander où étaient ces gens lorsqu’il fallait soutenir les zadistes de France et d’ailleurs. Et pourtant ceux-ci défendent quotidiennement non pas que la valeur de la Liberté, mais également sa pratique par l’auto-gestion économique et politique afin que les moyens de subsistance aux besoins vitaux soient équitablement accessibles...
    Et ne vous êtes vous pas demandé(e)s comment les forces de "l’ordre" ont été si lentes à réagir lors de l’attentat ? Ne serait-il pas possible que ces fous fanatiques n’aient été en fait manipulés par le FN qui compte 1 certain nombre de sympathisant(e)s parmi les robocops et leurs commanditaires ?

    Charlie et Chaplin en promo...et Darna qui ne se contentera jamais de n’être qu’attristée par tant d’aberrations. Etre indignée, je le vis depuis le berceau. En sortir par des actions positives pour ne pas sombrer dans le désespoir ou la haine, depuis des années...

    12.01 à 09h31 - Répondre - Alerter
    • Complètement d’accord avec votre analyse ! Bel article que vous nous donnez là...

      12.01 à 10h32 - Répondre - Alerter
      • Merci Martine, si mon message a pu inspirer d’autres articles...
        Vu le nombre de commentaires, je pense que nous devons en déranger qui commencent déjà à produire des gadgets inutiles/énergivores/pollueurs et polluants...au nom de quel Charlie qu’ils confondent avec 1 Disney bétonneur, au nom de quelle république les producteurs/commerçants/clients de l’industrie de l’armement osent composer le début du cortège du dimanche à Paris ?
        La Liberté, 1 nouvelle trouvaille capitaliste ?

        12.01 à 17h28 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité