publicité
Accueil du site > Actu > Société > Le mirage Notre-Dame-des-Landes

Le mirage Notre-Dame-des-Landes

Taille texte
Le mirage Notre-Dame-des-Landes
(Crédit photo : simone becchetti - vetta - getty images)
 
« En arrière toute ! » En toute rigueur, cet ordre aurait dû être inscrit dans le rapport de la commission du dialogue sur le projet d’Aéroport du Grand Ouest. Mais la tour de contrôle a décidé de jouer la montre. Le vol sera-t-il finalement annulé ? « Terra eco » vous dit tout.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 47 - mai 2013

Le mirage Notre-Dame-des-Landes

Le ciel vient-il de tomber sur la tête de Notre-Dame-des-Landes ? Ou, au contraire, le projet d’aéroport va-t-il finalement décoller, cinquante ans après sa mise à feu ? Autour du bocage, toujours peuplé d’irréductibles retranchés, deux camps scrutent les vols de grèbes castagneux et les entrailles des tritons marbrés. Et s’écharpent sur ce qu’augurent les rapports sur l’Aéroport du Grand Ouest (AGO), rendus en avril. Les pro, le Premier ministre et ancien maire de Nantes, Jean-Marc Ayrault, en tête, applaudissent : la commission du dialogue juge toujours nécessaire le transfert vers la verte campagne de l’aéroport de Nantes-Atlantique, dont la saturation serait atteinte à l’horizon 2020, avec 4 millions de passagers par an. Argument principal : le bruit deviendrait alors insupportable pour les voisins.

Pavé dans le ruisseau

Notre-Dame se fera, inch Allah. Et tant pis pour l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre – un vrai trou d’air dans le rapport de la commission. Néanmoins, les anti se félicitent aussi : les trois comités d’experts exigent tant d’« améliorations » au projet et d’études complémentaires qu’ils repoussent de plusieurs mois les premiers coups de pelle. Et ils ont jeté un pavé dans le ruisseau en démontant le projet du groupe Vinci, titulaire de la concession de l’aéroport, visant à compenser la destruction d’une zone humide. Comme Matignon exige que les recommandations du rapport soient suivies, cela revient, pour Europe Ecologie - Les Verts, à un « report sine die » du chantier. Les opposants maintiendront toutefois la pression, notamment à l’occasion d’une chaîne humaine, le 11 mai. « C’est un bon coup d’arrêt, comme le souhaitait le gouvernement, qui ne voulait pas d’interférences avant les élections municipales, analyse Françoise Verchère, porte-parole du Comité des élus doutant de la pertinence de l’aéroport. Bien que deux des trois membres de la commission du dialogue soient plutôt proaménagement, leur rapport est une bonne claque. Il montre que, malgré ses cinquante ans d’âge, ce projet est toujours mal ficelé et d’une imprévoyance totale. Alors que les travaux devaient théoriquement commencer en mai, aucune réflexion sérieuse n’a encore été menée sur l’avenir de l’usine Airbus, à Nantes, sur le gaspillage des terres agricoles ou sur la desserte du futur aéroport en transports collectifs. » Même le maintien de Nantes-Atlantique revient sur le tapis à bagages : histoire de « mettre un terme à une polémique inutile », la commission du dialogue, présidée par Claude Chéreau, demande que l’Etat étudie le réaménagement de l’aéroport actuel, pour savoir s’il pourrait supporter une augmentation du trafic.

Fleurons du « made in France »

Comment est-on ainsi revenu au terminal de départ ? Notre-Dame-des-Landes a déjà ressuscité plusieurs fois. Conçu pour le Concorde, puis présenté comme une alternative au troisième hub parisien, il est le seul projet d’aéroport ayant survécu au Grenelle – mais pourrait, ironie de l’histoire, se crasher à cause des lois sur l’eau qui en sont issues. La France compte, il est vrai, seulement 155 aéroports commerciaux – contre 40 en Allemagne –, tous arrosés de subventions publiques, comme l’a plusieurs fois pointé la Cour des comptes ! Mais il faut bien faire vivre Airbus et Vinci – dix aéroports gérés dans l’Hexagone. Ces deux fleurons du made in France savent avancer leurs pions, si besoin en bombardant leurs arguments. De la hausse du trafic aux créations d’emplois, du respect de l’environnement au développement urbain de Nantes, Terra eco les passe au détecteur. Bienvenue à bord. —


SOMMAIRE

DÉCRYPTAGE Aéroport du Grand Ouest : la contre-enquête Faites entrer l’accusé Notre-Dame-des-Landes. Dans le dossier ? Des rumeurs tenaces, des calculs étranges, des immeubles fantômes et des tritons menacés. Pour y voir clair, on a sorti notre loupe et désactivé le pilote automatique. Accrochez-vous au gouvernail.
REPORTAGE A Notre-Dame-des-Landes, l’espoir germe au printemps Prudents, mais déterminés, les habitants de Notre-Dame-des-Landes croient de plus en plus à l’abandon du projet. Et s’inventent un futur après la lutte.
INTERVIEW « L’analyse économique du projet est partielle et fragile » Impact écologique mal mesuré, méthodologie mal ficelée, alternatives oubliées : l’économiste Eloi Laurent estime que, en l’état, les études ne peuvent permettre aux décideurs de juger de l’opportunité d’un nouvel aéroport.
DOCUMENTS Notre-Dame-des-Landes : des archives inédites pour comprendre Le projet d’aéroport est né en 1964. L’idée était de faire de Nantes une nouvelle métropole digne d’accueillir le Concorde. D’abord peu contesté, il deviendra au flot des critiques une véritable usine à gaz. Histoire d’une genèse, documents à l’appui.
QUIZ Aviation : le crash-test Faites un sans-faute à notre quiz et gagnez des miles et un permis de pilote.
Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
12 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Cher Yvon,
    Le souci est ce que j’appelle démocrature, qui n’est que le cache-sexe du capitalisme actuel, le plus violent, car cherchant à transformer l’être humain en produit. Non, nous ne sommes plus en démocratie, mais dans une oligarchie. Le défaut de la démocratie dite représentative (au contraire de la démocratie directe) est la délégation de pouvoir, qui permet (et ce n’est pas une déviation du système, mais son usage ordinaire) aux élus de faire exactement le contraire de ce pourquoi ils ont été élus. Ces élus, aussi sincères au départ soient-ils, car ils n’y peuvent rien et sont récupérés ou éliminés, représentent la même caste au pouvoir depuis toujours. Or, le peuple commence à se rendre compte de la supercherie : nous ne voulons surtout pas prendre le pouvoir, nous voulons le détruire. Nous ne voulons pas d’autre gouvernement, nous luttons pour une autre société.
    La chance d’être Français, c’est de vivre dans un pays qui fut l’espoir du monde entier par sa Révolution, et ce ne sont certainement pas ses dirigeants successif qui incarnent le mieux la liberté, au contraire !
    Après, c’est vous qui voyez...

    4.11 à 19h22 - Répondre - Alerter
  • Il faut remettre ce bidule dans son contexte pour voir le gaspillage débile de NDL

    - des pistes de NDL qui ne pourront pas accueillir A380 à pleine charge !!
    - un aéroport de fret à St Nazaire, complètement opérationnel, et inutilisé ou presque
    - un aéroport à Rennes très très loin de la saturation et qui peut accueillir aussi du fret (déjà opérationnel)
    - un aéroport à Angers, flambant neuf, inexploité ou presque, et qui c’est vu empêché d’allongement des pistes (réserve foncière achetée et sur les bras de l’agglo.) pour accueillir les compagnies Low Cost ... tous ça pour ne pas gêner NDL
    - Enfin, une boucle ferroviaire rapide Rennes-Laval- Le Mans-Angers- Cholet-Nantes dont une grande partie en LGV qui est en train d’être construite et qui sera capable de desservir à moindre frais toutes ses structures existantes en quelques dizaines de minutes.

    Mais NON !! il faut tous concentré à Nantes, quitte à dépouiller les autres et tant pis si ça coûte des milliards et que ça ne sera jamais rentable !!
    Il y a des coups de pieds au c.. qui se perdent pour dégonfler les égo moi je dis !!

    4.11 à 12h42 - Répondre - Alerter
  • Signez le projet de loi européenne contre l’écocide, SVP et que les semeurs de désespoir cauchemardent par avion ! Attaché à l’écologie ou plutôt au green washing ?!

    31.12 à 09h29 - Répondre - Alerter
  • Je suis moi-même très attaché à l’écologie, mais quand je lis votre argumentation, je m’interroge de plus en plus sur votre discernement. Arrêtons ces débats ridicules, cet aéroport se fera, les écolos ne sont plus dans la course...

    24.04 à 17h51 - Répondre - Alerter
    • Vous n’avez pas du lire l’intégralité du dossier. Si oui, pouvez vous nous préciser quelles sont vos interrogations sur notre discernement ? Car une grande partie de nos informations sont directement issues des trois rapports, qui valident bon nombre d’arguments des opposants aux projets, loin d’être tous rangés dans le camps des écologistes. Et loin d’être hors course.

      24.04 à 18h47 - Répondre - Alerter
    • Il ne s agit pas là de "discernement ", mais bien d’ aligner des chiffres ; et ceux ci donnent indiscutablement raison aux opposants à ce nouvel aéroport ; il est temps d’ arréter les frais.

      Nantes Atlantique est un excellent aéroport qui vient d’ avoir le prix de la sécurité la meilleure en Europe et Vinci pense qu’ il aura peut etre 9 millions de passagers .... en 2050 !!

      Genève aujourd hui(même piste que Nantes ), c’ est 14 millions de passagers et n’ est pas saturé ...Nantes, c’ est seulement 3,5 millions annuels ...

      On se calme , on arréte tout , on refléchit .... et destine enfin cet argent à des réalisations utiles et indispensables à notre sociéte ;

      Et surtout , on intégre bien que ce n’ est pas bien de créer quelque chose d’ inutile , destructeur et inutile .... mais , je l’ ai déjà dit ...

      5.05 à 09h22 - Répondre - Alerter
      • A cela il faut ajouter :
        - des pistes de NDL qui ne pourront pas accueillir A380 à pleine charge !!
        - un aéroport de fret à St Nazaire, complètement opérationnel, et inutilisé ou presque
        - un aéroport à Rennes très très loin de la saturation et qui peut accueillir aussi du fret (déjà opérationnel)
        - un aéroport à Angers, flambant neuf, inexploité ou presque, et qui c’est vu empêché d’allongement des pistes (réserve foncière achetée et sur les bras de l’agglo.) pour accueillir les compagnies Low Cost ... tous ça pour ne pas gêner NDL
        - Enfin, une boucle ferroviaire rapide Rennes-Laval- Le Mans-Angers- Cholet-Nantes dont une grande partie en LGV qui est en train d’être construite et qui sera capable de desservir à moindre frais toutes ses structures existantes en quelques dizaines de minutes.

        Mais NON !! il faut tous concentré à Nantes, quitte à dépouiller les autres et tant pis si ça coûte des milliards et que ça ne sera jamais rentable !!
        Il y a des coups de pieds au c.. qui se perdent pour dégonfler les égo moi je dis !!

        4.11 à 12h38 - Répondre - Alerter
    • On peut être défaitiste et penser que ça ne sert à rien de se battre puisque cet aéroport se fera quoi qu’il arrive.

      Ou bien on peut espérer un changement profond de notre société vers plus de vraie démocratie, plus de pouvoir pour les citoyens, et moins de pouvoir pour nos élites (que ce soit nos politiciens qui pensent à tord avoir le droit de prendre des décisions tout seuls, ou bien ceux qui dirigent les multinationales comme la société Vinci). L’intérêt commun doit primer.

      Parmi les grands enjeux actuels, il y a rendre notre société moins dépendante en énergie fossile, relocaliser l’économie (dont la production de notre nourriture), lutter contre le dérèglement climatique, sauvegarder la biodiversité. Sur ces différents points, créer un nouvel aéroport va contre le sens de l’histoire, et contre l’intérêt commun. Il faut donc absolument faire plier le gouvernement qui prend une décision aux conséquences irréversibles.

      Il n’y a pas que des utopistes qui sont contre l’aéroport, mais aussi des gens avec la tête sur les épaules !

      29.12 à 23h30 - Répondre - Alerter
      • Le sous-Concombre masqué : Le mirage Notre-Dame-des-Landes

        Les utopistes (au mauvais sens du terme) sont les défenseurs (aux abois) de l’aéroport et de son monde (capitaliste), qui nous ont élevés à la propagande productiviste ! Continuer à foncer droit dans le mur en accélérant sur le champignon, voilà la véritable irresponsabilité ; risquer par exemple le prochain Fukushima (logiquement en France, selon les statistiques) est exactement de la même veine (d’uranium)...

        Les intérêts des 1% qui nous gouvernent sont tellement énormes qu’ils ont acheté la notion même de démocratie. Nous ne pouvons plus attendre les politiques (vendus comme les autres) pour changer notre vie. Les organisations (partis, associations, syndicats participant à la démocrature) ne sont plus depuis longtemps des outils de transformation sociale et égalitaire, capables de lutter contre le système, de vivre de l’intérieur la future société et de produire en autonomie.
        C’est pourquoi les ZADistes de partout ont de plus en plus de succès quand, dans le même temps l’abstention du cirque électoral devient majoritaire !

        3.11 à 23h02 - Répondre - Alerter
        • Bonjour,
          Nous sommes dans une démocratie, nous votons pour une personne ou un groupe de personnes représentatif de nos valeurs...
          C’est pour cela que nous devons nous exprimer dans les urnes, et demander aux élus de de positionner clairement sur les grands projets de développement ou les choix de société, après c’est à vous de juger.
          Une fois que le choix est fait, il appartient à chacun de respecter cette démocratie.
          Les dossiers seront fait dans le respect des normes environnementales et techniques en vigueur.
          C’est une chance d’être Français, et de pouvoir être libre de s’exprimer, mais il ne faut pas tout dénigrer.

          4.11 à 16h36 - Répondre - Alerter
          • J’ai voté "Non" au référendum de 2005 sur le traité européen, et c’est le "Non" qui l’a emporté. Pourtant ce traité a été appliqué. Vous êtes bien sûr qu’on est en démocratie ?

            4.11 à 17h16 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité