publicité
 
 
Accueil du site > Actu > Techno > La nutraculture, LA solution pour nourrir l’humanité ?
16-03-2012
Mots clés
Agriculture
Monde
Vidéo

La nutraculture, LA solution pour nourrir l’humanité ?

Taille texte
La nutraculture, LA solution pour nourrir l'humanité ?
(Crédit photo : Cell microscope - flickr)
 
Une start-up américaine assure avoir trouvé un moyen aisé de nourrir le monde. Son astuce : produire directement des nutriments plutôt que des aliments.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE

Les besoins alimentaires et le nombre de bouches à nourrir ne cessent d’augmenter. Mais les terres arables ne sont pas extensives et la production d’aliments mobilise déjà une bonne partie de nos ressources en eau.

Si l’on ne peut produire plus aliments pour nous nourrir, produisons alors directement des nutriments. Voilà le credo d’Essentient, une start-up du Massachussets. L’entreprise s’est donnée pour objectif de produire des éléments nutritifs uniquement avec des organismes unicellulaires élevés en « culture hydroponique », c’est-à-dire hors-sol.

Le pédégé de l’entreprise, David Berry, estime que certaines cellules pourraient produire massivement des nutriments simplement en assimilant et en transformant le CO2 et l’énergie solaire. En guise de mise en bouche, l’entrepreneur assure avoir déjà trouvé un organisme unicellulaire capable de produire des nutriments au goût de sucre, et un autre générant des nutriments aidant au développant de la masse musculaire, sans pour l’instant d’éléments prouvant ces découvertes. Le patron a toutefois détaillé ce procédé, qu’il appelle « nutraculture », lors de la conférence Google Solve for X en février dernier :

David Berry assure que cette méthode peut permettre de nourrir la planète à un coût très réduit et avec un impact limité sur l’environnement. Selon lui, son système permettra de créer plus de 200 000 kg d’éléments nutritifs par hectare, alors que le record mondial est pour l’instant de 7 200 kg sur une même surface. Si bien que l’on pourrait produire tous les nutriments nécessaires aux êtres humains en mobilisant une surface comparable à l’Etat américain de Rhode Island, soit 1 200 km2.

Son rêve : que l’humanité s’alimente avec des aliments classiques pour le plaisir mais comble ses besoins nutritionnels grâce à ces nutriments. Suffisant pour vous mettre l’eau à la bouche ?

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Non, nous n’avons pas à « sauver la planète ». Elle s’en sort très bien toute seule. C’est nous qui avons besoin d’elle pour nous en sortir.

6 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Avez-vous vu le film "Soleil vert" il est sorti vers 1974 et nous décrit la société de 2022.

    "film d’anticipation « intellectuels », prophétiques, inspirés par un avenir lourd de menaces, en l’occurrence celle de la surpopulation et de l’épuisement des ressources naturelles".

    Eh bien nous y sommes. Voilà à quoi cet article m’a fait penser

    19.03 à 19h15 - Répondre - Alerter
  • 1 autre "bonne intention" sauce Monsanto ?

    19.03 à 09h22 - Répondre - Alerter
  • @Nirnever : c’est pour ça que le fait que la nourriture dont parle ce monsieur soit bon marché est interressant.

    @Ivan : les soucis qui se posent c’est qu’on ne peut pas interdire 7 milliard de personnes de faire la chose la plus élémentaire qui soit. Et puis l’autre soucis c’est que les aliments "classiques" comme tu dis ne sont pas saints.

    Il y a aujourd’hui d’un côté ceux qui ne mangent pas assez et ceux qui détruisent leur santé en mangeant, et il propose une solution à ces deux problèmes. Il explique aussi qu’on pourra continuer à éprouver quand-même du plaisir en mangeant.

    17.03 à 16h01 - Répondre - Alerter
    • Désolé BadDan, Nirnever a raison.
      LE PROBLEME est bien la répartition de la nourriture (comme celle des richesses d’ailleurs). Produire différemment n’empêchera pas de continuer à gâcher chez les riches et ne changera rien à la vie des pauvres qui seront toujours exclus dans le mode de société actuel.
      Les aliments classiques achetés le moins transformés possible auprès de producteurs respectueux de leur travail et de leurs clients sont sains. Ceux qui le sont moins sont ceux, hyper transformés, utilisant dès que possible des intrants à bas coûts, obtenus par des procédés industriels hors sol, en perfusion d’engrais et de phytosanitaires, des substituts du style proposés par ce chercheur par l’industrie agroalimentaire... Et encore je ne compte pas le recours aux procédés douteux comme la main d’oeuvre infantile, les prix d’achat au dessous des coûts de production et autre vices de cette industrie sans foi ni loi. Tout ça pour servir de royales distributions aux actionnaires au pur mépris des consommateurs.

      La solution de ce chercheur est, comme lui probablement, hors sol, techno-scientiste, complètement déconnectée de la réalité de la vie des Hommes.

      19.03 à 09h13 - Répondre - Alerter
  • Je pense qu’il faut remettre un peu de réalité dans ce sujet :

    On produit de quoi nourrir 12 Milliards d’habitant selon l’ONU ! Le problème n’est donc pas la production de nourriture, ni la surpopulation, mais bien le système socio-économique qui ne permet pas une répartition correcte des ressources produites !

    Toutes les technologies aussi belles soient-elles ne résoudront pas le problème du modèle de société que nous voulons atteindre ! Nous avons les moyens actuellement d’atteindre une société harmonieuse et équilibrée ! Les freins sont dans nos esprits !

    17.03 à 14h52 - Répondre - Alerter
  • Je trouve philosophiquement plus intéressant de limiter notre population afin que l’on puisse tous manger des aliments classiques et sains.

    16.03 à 12h04 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

En route pour la COP21
publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité