publicité
Accueil du site > Actu > Data > La Méditerranée, un tombeau pour les migrants
20-04-2015
Mots clés
Immigration
Europe
Data

La Méditerranée, un tombeau pour les migrants

Taille texte
La Méditerranée, un tombeau pour les migrants
(Crédit photo : DR)
 
Le naufrage d’un chalutier ce week-end au large des côtes libyennes avec 700 personnes à bord pourrait se révéler la pire hécatombe de l’immigration irrégulière en Méditerranée. Le point sur ces tragédies en infographie.

Publié le 29 septembre dernier, un rapport de l’Organisation internationales pour les migrations (OIM) a tenté d’estimer le nombre d’hommes et de femmes qui prennent le risque – et le payent parfois de leur vie – de franchir la mer Méditerranée pour gagner l’Europe. Le point sur ces tragédies en infographie.

A lire aussi sur Terraeco.net :
- « Giusi Nicolini, maire ouverte de Lampedusa »

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
1 commentaire
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • SUIS-JE LUCIDE OU COMPLETEMENT C... !

    Quand on voit les naufrages face à Lampedusa, je me pose une simple question : pourquoi ces naufragés ne choisissent-il pas d’émigrer vers le Qatar, le Nigeria, l’Arabie Saoudite, le Barhein ou le Koweit ?
    Pourquoi veulent ils absolument risquer leur vie pour venir en Europe chez les mécréants ?
    Alors que les pays du Golfe sont riches de leur pétrole et musulmans de surcroit.

    À l’ heure où nous voyons en boucle sur toutes les chaînes de TV l’ appel de l’Unicef concernant la famine dans la corne de l’Afrique, je rappelle à tous que les pays de l’Afrique concernés sont majoritairement musulmans mais que tous ces frères sont en guerre fratricide et se chassent réciproquement, provoquent des famines et se tuent sans état d’âme. Que disent nos journalistes "à la Botte" ?
    Que font les pays voisins musulmans ? Le Maroc ? L’Egypte ? La Tunisie ? RIEN ! Et le Croissant Rouge (équivalent de notre Croix-Rouge) ... RIEN.
    Car c’est à nous de donner ...
    Malgré une dette de 2 000 millards d’EUROS, qui nous oblige à emprunter chaque année ... aux pays du Golfe !
    Avec cette manne, le Golfe persique musulman construit des hôtels de luxe, des cités futuristes et s’achète des avions, des grosses berlines et ouvre des patinoires et pistes de ski dans le désert.
    C’est cela la charité de cette religion.
    Car au lieu que les Émirats arabes ouvrent leur porte-monnaie à leurs coreligionnaires, ils font en sorte que ce soient les ouvriers et classes laborieuses des méchants occidentaux qui ouvrent le leur ... pour une compassion envers des inconnus qu’ eux-mêmes n’ont pas envers leurs propres frères en religion.
    Pendant qu’une grande partie du monde musulman s’enfonce chaque jour un peu plus dans la misère et dans les guerres, pendant que les pays du Golfe ne savent plus comment dépenser leur immense fortune, chaque jour des marées humaines de boats people débarquent en Europe ou se noient en mer, chaque jour des hordes de sauvages s’entre-déchirent dans des guerres au nom de l’Islam !
    Femmes, enfants et malades sont systématiquement mis en avant pour mieux déclencher nos réflexes de culpabilisation et de compassion.
    Or ces populations musulmanes font plus d’enfants qu’elles n’en pourront nourrir, sauf avec le concours et la manne financière des occidentaux.
    Cette religion aveugle est en train de déséquilibrer tout l’Occident et le conduit au bord du chaos : mais de cela, personne n’en parle dans nos médias si bien avertis et bien pensants !
    Mais est-ce notre faute si l’Islam sans pétrole ne produit que de la misère et des guerres ?
    A méditer si il en est encore temps !

    25.04 à 11h04 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité