publicité
 
 
Accueil du site > Actu > Santé > L’austérité pousse les Grecs au suicide
11-10-2011
Mots clés
Société
Drogue
Europe

L’austérité pousse les Grecs au suicide

Taille texte
L'austérité pousse les Grecs au suicide
(Crédit photo : Spaceshoe - flickr)
 
Leur nombre, ainsi que celui des consommateurs de drogues et d'infections par le HIV, a considérablement augmenté en Grèce depuis 2007, à cause des coupes budgétaires.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE

Les vastes programmes d’austérité mis en place en Grèce depuis 2009 n’ont pas encore porté leurs fruits sur le plan financier. Mais ils ont malheureusement déjà transformé le pays, dont la situation sanitaire a considérablement régressé. C’est ce que montre une étude publiée dans la revue médicale britannique The Lancet.

Prostitution, consommation de drogues et HIV

L’enquête, menée par le sociologue David Stuckler et le docteur Martin McKee, montre que de plus en plus de Grecs renoncent aux soins. Un phénomène dû à une baisse des revenus mais surtout au manque de moyens et de personnels médicaux dans le pays : le budget des hôpitaux a par exemple baissé de 40% entre 2007 et 2009. Tant et si bien que le nombre de personnes indiquant être en mauvaise ou très mauvaise santé a crû de 14% au cours de ces deux années.

La situation est particulièrement inquiétante sur le front des infections au HIV. Leur nombre pourrait croître de 52% en 2011 par rapport à 2010 à cause de l’augmentation de la prostitution mais surtout de la hausse de la consommation de drogues. La moitié des infections serait en effet due à l’usage par les toxicomanes de seringues contaminées, alors que la consommation d’héroïne a elle-même grimpé de 20% entre 2007 et 2009. Pire, la revue révèle que des cas d’infections volontaires ont été rapportés. Des démunis auraient choisi de se piquer avec des seringues infectées, afin de toucher les 700 euros mensuels d’allocations dédiées aux malades séropositifs, et d’avoir un accès privilégié aux programmes de désintoxication.

Encore pire en 2011 ?

Dégringolades brutales dans l’échelle sociale, réduction du filet de protection sociale… Les ingrédients d’une augmentation du nombre de suicides sont réunis. Ils ont augmenté de 17% entre 2007 et 2009. Mais un rapport parlementaire indique une hausse de 25% sur la seule période 2009-2010. Pour les mêmes raisons, l’étude avance que le nombre d’homicides et de vols a doublé entre 2007 et 2009.

Les rares statistiques plus récentes montrent même que la situation s’est encore dégradée depuis l’accélération de la crise en 2010 et les nouvelles coupes budgétaires. Le ministère de la Santé grec dénonce une accélération de l’augmentation du nombre de suicides lors du premier trimestre 2011 : +40% par rapport à la même période en 2010. Des chiffres alarmants, qui inspirent aux auteurs une conclusion très grave : « Le tableau sanitaire en Grèce est inquiétant. Il nous rappelle que ce sont les citoyens qui payent les efforts de réduction de la dette. Il faudra porter plus d’attention à la santé publique et à l’accès aux soins dans le pays, pour s’assurer que la crise grecque ne sape pas la richesse fondamentale du pays, ses habitants. »


Méthode :

Plus de 26 489 personnes ont répondu aux enquêtes, en 2007 puis en 2009. Les auteurs s’appuient également sur les rapports d’instituts de recherche médicale et d’ONG.

A lire aussi sur Terra eco : Suicides : les conséquences de la crise, pays par pays

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Non, nous n’avons pas à « sauver la planète ». Elle s’en sort très bien toute seule. C’est nous qui avons besoin d’elle pour nous en sortir.

4 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Ici au Portugal, les restrictions annoncées vont conduire à la même situation qu’en Grèce...à moins d’un miracle ! La crise internationale a bon dos, car, tant en Grèce qu’au Portugal, les responsables sont les diverses cliques politiques incompétentes et pourries. Les responsables devraient payer...mais cela renflouerait-il les caisses ? Heureusement, des affaires sortent.
    On en apprend de belles sur les comptabilités créatives des entreprises publiques, les habitudes somptuaires des ministères, la corruption de tel élu local (prison ferme !). Mais sera-ce suffisant pour éloigner durablement du Politique les lobbies économiques -intouchables ?
    En attendant, les familles innocentes vont payer tout plus cher vu que la TVA à 23% gagne du terrain. Au fait, vous savez pourquoi la productivité est si basse dans ce pays ? parce que il faut avoir deux ou trois emplois pour s’en sortir (salaire minimum à moins de 500 euros). Motivant, non ? sans parler de l’état de fatigue...Je suggère que les pays du sud soient soumis à un contrõle strict de la part des autres pays, car leurs dirigeants sont hypocrites, sans éthique ni vision. Ne vous y fiez pas. Et méfiez-vous aussi de Barroso !

    20.10 à 03h38 - Répondre - Alerter
  • Toute mes excuses, c’est effectivement une belle erreur !!

    14.10 à 15h38 - Répondre - Alerter
  • Eh oui, à force d’être soumis(e)s à la domination des spéculateurs, les populations entrent peu à peu dans l’ère "Mad Max"...Les Grecs ne font que commencer à "déguster" ce que vivent les populations des pays riches de ressources naturelles et de...corruptions, multipliées depuis le commencement de l’ère industrielle. "Ils" essaient maintenant d’appâter les consommateurs par 1 système de carte bancaire spéciale qui permet de gagner 2 fois + de points d’achats. Ben, comme la puce bio-incorporée fut refusée, et le système de crédit coupable d’avoir acculé aux dettes, faut trouver autre chose pour flatter l’humanoïde dans son illusion d’être moderne. Et surtout accepter que les politiques restent à la botte des banquiers ? La France ne sera pas épargnée, malgré les tournées et simagrées d’1 certain Sarkozy, qui multiplie ses poignées de main diplomatiques, avec ses jets payés aux frais de quelle "princesse" ? Cependant qu’il y a de + en + de SDF, même avec 1 salaire !
    Alors ce 15/09/11, exprimons nous et joignons nos dynamiques à travers le Monde. 1 renversement de vapeur non violent, pour ne plus tomber dans "leurs" pièges. Car, en effet, ce n’est que par la violence et le meurtre, qu’"ils" réussissent à tout contrôler. "Ils" ont imposé des dictateurs, auxquels "ils" vendent les mêmes armes qu’aux rebelles armés...

    12.10 à 10h17 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

En route pour la COP21
publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité