publicité
Accueil du site > Actu > Société > Comment les OGM favorisent la vente de pesticides
11-04-2014
Mots clés
Alimentation
Agriculture
Data

Comment les OGM favorisent la vente de pesticides

Taille texte
Comment les OGM favorisent la vente de pesticides
(Crédit photo : CIAT - flickr)
 
Contrairement à l'objectif visé, les OGM n'ont pas permis de réduire la quantité de pesticides utilisés aux Etats-Unis. C'est l'inverse qui est arrivé.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

C’était l’un des arguments majeurs en faveur de l’introduction des OGM aux Etats-Unis. Les plantes capables de résister à un insecticide devaient permettre aux agriculteurs de ne plus utiliser qu’un seul traitement phytosanitaire – par exemple le Roundup dans le cas des semences « Roundup ready » – et donc de réduire l’impact écologique de l’agriculture.

Un rapport publié en juillet dernier par l’ONG américaine Food and Water watch montre que c’est exactement l’inverse qui est arrivé. Un premier graphique, que nous reproduisons ci-dessous, montre que l’utilisation d’herbicides a d’abord bien diminué entre 1998 et 2001, c’est-à-dire dans les premières années qui ont suivi l’autorisation de la commercialisation des plantes OGM. Mais leur utilisation a ensuite explosé. La faute, notamment, à l’émergence de mauvaises herbes résistantes aux pesticides, expose l’ONG. « A mesure que les plantes résistantes ont envahi les champs et diminué les rendements, les agriculteurs ont recommencé à utiliser de plus en plus de pesticides dangereux, ceux-là même que les cultures OGM étaient censées leur faire éviter. »

Ce même rapport montre que l’entreprise Monsanto a largement bénéficié de cet échec. En effet, puisque le Roundup (Glyphosate) est de moins en moins efficace, les agriculteurs américains sont contraints d’en utiliser de plus en plus. La plupart d’entre eux en répandent aujourd’hui deux fois par an sur leurs cultures de maïs, coton et soja, contre une fois seulement dans les années 1990. Résultat : les Etats-Unis consomment dix fois plus de Roundup aujourd’hui qu’en 1996.

- Le rapport « Comment les cultures OGM renforcent l’industrie des pesticides » est à découvrir (en anglais) ici.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Non, nous n’avons pas à « sauver la planète ». Elle s’en sort très bien toute seule. C’est nous qui avons besoin d’elle pour nous en sortir.

3 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • La consommation d’herbicides glyphosate augmente parceque les agriculteurs américains ont abandonné les herbicides concurrents et parceque certaines mauvaises herbes font de la résistance au glyphosate comme elles le font avec tout autre herbicide si les bonnes pratiques agricoles ne sont pas respectées.
    Par contre la consommation d’insecticides a diminué avec l’utilisation des plantes génétiquement modifiées comme le maïs Bt ou le coton Bt qui permettent de supprimer les traitements insecticides.
    Donc il ne faut pas faire d’amalgame. Et le titre de votre article est particulièrement trompeur.

    15.04 à 18h46 - Répondre - Alerter
  • Votre article est complètement débile.

    Manifestement, vous ne comprenez rien à l’agriculture.

    Vous confondez les insecticides et les herbicides... c’est vraiment grave...

    Et il ne vous est pas venu à l’esprit qu’avec la progression des variétés tolérantes au glyphosate, mécaniquement, la quantité de glyphosate utilisée sur les cultures en cause a augmenté.

    11.04 à 22h18 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité