publicité
Accueil du site > Actu > COP21 > Que faites-vous à la COP21, Linda Rundquist Parr ?

Que faites-vous à la COP21, Linda Rundquist Parr ?

Taille texte
Que faites-vous à la COP21, Linda Rundquist Parr ?
(Crédit photo : Amélie Mougey)
 
Linda Rundquist Parr est Norvégienne. Elle est membre de la Norwegian Grandparents' Climate Campaign, la première association, crée en 2006, de Grands-parents engagés contre le dérèglement climatique.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

« J’ai 69 ans et je suis venue à la COP21 en tant que grand-mère. J’ai cinq petits-enfants et c’est pour eux que je me bats pour le climat. Se mobiliser en tant que grand-parent est très efficace. Nous en faisons l’expérience en Norvège : quand les gens nous voient défiler, ils sont impressionnés et touchés.

Notre association rassemble 1 300 papis et mamies. Nous sommes 27 à avoir fait le déplacement jusqu’à Paris. Nous avons voyagé en ferry au biogaz puis en train. Hors de question de prendre l’avion ! Nous sommes partis le 3 décembre au matin et arrivés le 4 décembre au soir. Nous avons fait le trajet aux côtés d’autres ONG, comme les Amis de la Terre Norvège. Ce périple faisait déjà partie de l’événement.

Ici, à Paris, nous avons marché et chanté lors du sommet citoyen de Montreuil. Et nous avons retrouvés des grands-parents engagés pour le climat venus d’un peu partout. L’occasion était idéale pour lancer un réseau international des grands-parents contre le dérèglement climatique. A ce jour, huit pays – dont la France et l’Angleterre – en font partie. Cette coordination va nous permettre de donner un résonance internationale à nos campagnes. En Norvège, par exemple, nous sommes très mobilisés contre l’extraction de pétrole et de gaz en Arctique.

Je suis aussi venue ici en tant que Norvégienne. Notre pays, très dépendant des énergies fossiles, est loin d’être exemplaire. Au lieu de réduire ses propres émissions, la Norvège achète des crédits carbone. Notre Première ministre, Erna Solbir, est très favorable aux systèmes de quotas. En fait, depuis que les conservateurs sont au pouvoir, la question du climat n’est pas prise au sérieux. Au point que nous envisageons, en nous basant sur la constitution, de poursuivre l’Etat devant les tribunaux. Les positions de la Norvège à la COP ne sont pas brillantes non plus : le négociateur norvégien a même tenté de retiré la mention “droits de l’homme” du texte. Nous sommes très remontés. »

A lire aussi sur Terraeco.net :
- Papis et mamies font de la résistance au changement climatique
- Que faites-vous à la COP21, Tom B.K. Goldtooth ?
- Que faites-vous à la COP21, Lino Mamaní Huarca ?
- Que faites-vous à la COP21, Gregorio Mucu Maas ?
- Que faites-vous à la COP21, Adrien Brunetti ?
- Que faites-vous à la COP21, Mickaël ?
- Que faites-vous à la COP21, Liz Conor ?

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité