https://www.terraeco.net/Quand-le-consommateur-fait-du,9459.html
Quand le consommateur fait du greenwashing
mardi, 30 mars 2010 / Noëlle Guillon

Une étude rapportée par The Guardian, lundi 29 mars, montre que les consommateurs sont prêts à sacrifier la performance sur l’autel du vert...par simple souci d’ostentation. L’étude publiée dans le Journal of Personality and Social Psychology présente des tests sur des acheteurs en boutique ou en ligne, avec un conditionnement préalable sur le statut social. Les achats en public se révèlent plus écolos...et plus chers.

Alors, la voiture hybride Prius, un achat-vitrine ? Selon le site, pour Michael Valvo, représentant de Toyota UK, rien n’est moins sûr. « Débourser 20 000 dollars pour une voiture, c’est un peu cher pour s’afficher vert, c’est le deuxième achat le plus important après une maison ». Adam Corner, chercheur à l’Université de Cardiff sur la psychologie de la communication sur le changement climatique, avance le contraire, « ce n’est pas étonnant que les gens entendent signaler leur statut social par la consommation ostentatoire de produits verts. S’ils ne se préoccupent pas du changement climatique, ils accordent de l’importance à ce que les autres pensent d’eux. »

A lire aussi sur terraeco.net :
- 5/6. Les flambeurs verts de la Californie
- Le luxe est-il soluble dans le vert ?
- notre rubrique : Le marketing expliqué à ma mère