https://www.terraeco.net/Que-de-sushis,8073.html
Que de sushis !
dimanche, 27 décembre 2009 / David Crouau

Pas facile de se faire un resto japonais avec Sebastian Losada, le responsable des politiques marines de Greenpeace. C’est pourtant l’expérience qu’a tentée le quotidien espagnol El Pais. Le thon rouge ? A éviter, évidemment. L’anguille ? Même pas en rêve, l’espèce est menacée. Le saumon d’élevage ? Quelle horreur, il se nourrit des restes de cinq autres poissons. Une langoustine ? Il n’y a pas pire. Leur pêche est très destructrice pour le milieu marin. Seuls quelques poissons trouvent grâce aux yeux de Sebastian Losada, comme les dorades, les maquereaux et les sardines.

- El Pais