https://www.terraeco.net/Dossier-vont-ils-sauver-la-planete,7623.html
Dossier : vont-ils sauver la planète ?
dimanche, 29 novembre 2009 / Matthieu Auzanneau /

Chargé de la prospective et du lobbying au Shift Project, think tank de la transition carbone, et blogueur invité du Monde

Même en cas de succès total des négociations à Copenhague, nous serions encore loin d’être certains de limiter la hausse des températures du globe à +2°C. Comment Barack Obama, Nicolas Sarkozy, Hu Jintao et les autres vont-ils négocier ce virage stratégique pour l’avenir du monde ?

Que doit-on espérer de la conférence de Copenhague sur le climat ? Beaucoup. Que peut-on en attendre concrètement ? De nombreux négociateurs ont annoncé qu’il faudra encore des mois avant qu’un éventuel accord puisse être trouvé. Aux Etats-Unis, Barack Obama n’a pas réussi à faire voter à temps la loi qui aurait permis à Washington de s’avancer sur des engagements précis. En Chine, Hu Jintao a fait raser quelques centrales au charbon vétustes. Mais la croissance est repartie en flèche et, avec elle, la production des gaz à effet de serre du premier émetteur de la planète. Les Etats européens se déchirent sur le montant de l’effort financier qu’ils sont prêts à consentir. En France, enfin, le montant de la « taxe carbone » imposé par Nicolas Sarkozy paraît bien inoffensif. Or, notre enquête démontre que, même en cas de succès total des négociations, nous serions encore loin d’être certains de limiter la hausse des températures à + 2°C. La difficulté de trouver un accord ne devrait pas être une excuse pour ne pas faire face au problème économique sévère que pose le climat. Il faut en tout cas se préparer : sauf miracle, le réchauffement devrait être important, et il changera nos conditions de vie, nous obligera à nous adapter.


SOMMAIRE

Copenhague : mission (presque) impossible Copenhague : pourquoi la mission est (presque) impossible ? Parce qu’entre politiques et climatologues, le dialogue est biaisé. Barack Obama, Nicolas Sarkozy, Hu Jintao et les autres oseront-ils aborder des pistes aussi radicales qu’une récession économique planifiée ?

CO2 : le Nord criblé de dettes A quoi correspond notre « dette carbone » à nous les habitants du Nord ? Deux exemples, le jean et l’iPhone, fabriqués en Chine mais consommés dans nos contrées. Après la lecture de cet article aucun acte de consommation ne sera plus jamais comme avant.

A qui profite le réchauffement climatique ? Qu’y a-t-il de commun entre l’industrie nucléaire, les géoingénieurs, les semenciers, les pétroliers, les traders et la Russie ? Réponse : ce sont les profiteurs du réchauffement climatique. Descriptif de ceux qui se sont positionnés sur ce "marché lucratif" du changement climatique.

Le faux départ de la bourse carbone Pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre, l’Europe, sous la pression des Etats-Unis, a choisi l’option de la bourse carbone, le marché des droits d’émission de CO2. Mais ce vaisseau amiral, lancé en l’an 2005 contre le réchauffement climatique, ne s’est pour l’heure guère éloigné du quai.

« Pluies intenses, canicules, populations déplacées » Interview : Cynthia Rosenzweig, climatologue à l’Institut Goddard de la Nasa et au Centre de recherche sur les systèmes climatiques de Columbia aux Etats-Unis. Sa mission : aider la ville de New York à affronter les effets des changements climatiques.

Adaptation : vivre à New York en 2050 A quoi ressemblera New York en 2050 ? Un scénario-fiction tiré des meilleures projections d’experts.


AUTRES IMAGES

JPEG - 87.6 ko
900 x 600 pixels

JPEG - 499.4 ko
900 x 600 pixels

JPEG - 244.1 ko
900 x 600 pixels

JPEG - 413.7 ko
900 x 600 pixels

JPEG - 144.4 ko
900 x 600 pixels