https://www.terraeco.net/Nucleaire-cherche-nouveau-cerveau,7583.html
Nucléaire cherche nouveau cerveau
dimanche, 29 novembre 2009 / Karen Bastien

Voilà un nouveau problème central pour Areva. Le cerveau du futur réacteur EPR n’assurerait pas le niveau de sécurité requis selon les autorités de sûreté nucléaire britannique, française et finlandaise. Le site de RFI explique que ce logiciel permet à la fois de piloter au jour le jour la centrale et de l’arrêter en urgence en cas d’incident. C’est bien cette double fonction qu’on lui reproche : les deux systèmes devraient en effet être indépendants pour que l’un fasse fonctionner le réacteur pendant que l’autre assure la sécurité.

- www.rfi.fr