https://www.terraeco.net/Petit-lexique-vege,64586.html
Petit lexique végé…
lundi, 29 février 2016

Végétarien ? Végétalien ? Végane ? Flexitarien ? On vous aide à y voir plus clair dans le dédale des mots.

Végétarien [veFetaYjR]. N. m. Personne qui ne consomme pas de produits animaux (poisson, viande).

Végétalien [veFetaljR]. N. m. Personne qui ne consomme ni produits animaux, ni sous-produits animaux (lait, fromage, œufs, miel).

Végane [vegan]. N. m. Terme d’origine anglo-saxonne. Désigne une personne qui ne consomme aucun produit et sous-produit animaux, et exclut en outre de sa consommation tous les produits issus de l’exploitation des animaux (ou sur lesquels des tests ont été effectués). Il ne porte pas de fourrure, de laine, de cuir, de soie et fait également attention à la composition de ses cosmétiques. Le véganisme correspond davantage à un mode de vie.

Flexitarien [flEksitaYjR]. N. m. Désigne une personne qui n’exclut pas la viande mais limite sa consommation à une ou deux fois par semaine. Il arrive qu’ils soient également qualifiés de « semi-végétariens ».

Spécisme [spesism]. N. m. Pour les défenseurs du droit des animaux, le spécisme « est à l’espèce ce que le racisme est à la race, et ce que le sexisme est au sexe : une discrimination fondée sur l’espèce, presque toujours en faveur des membres de l’espèce humaine », résume David Olivier, fondateur de la Veggie Pride. Pour les antispécistes, comme les hommes et les animaux sont égaux en droit, ces derniers ne peuvent donc en aucun cas être considérés comme de simples ressources.

Carnisme [kaYnism]. N. m. Terme introduit en 2001 par la psychologue sociale américaine Melanie Joy, il désigne une idéologie selon laquelle il est moralement acceptable pour les humains de consommer certains animaux. Elle s’oppose au végétarisme, au véganisme et peut être considérée comme une sous-croyance du spécisme.