https://www.terraeco.net/La-lettre-de-Bridget-Kyoto-Ecolos,64545.html
La lettre de Bridget Kyoto : Ecolos, le naufrage
lundi, 29 février 2016 / Bridget Kyoto /

Bridget Kyoto est un double déjanté de Laure Noualhat, journaliste, qui offre chaque semaine une Minute nécessaire sur Internet.

Les liens de Bridget : page Facebook, Youtube

Les migrants de la jungle de Calais devraient en prendre de la graine ! Après avoir campé trois cents jours devant l’Elysée, Barbara Pompili et Jean-Vincent Placé entrent enfin au gouvernement. La pugnacité paie ! Barbara Pompili, secrétaire d’Etat chargée de la biodiversité (auprès de Ségolène Royal, désormais ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, chargée des relations internationales sur le climat), c’est porteur de moult promesses. Une écolo comme rarement on en a vu, présente sur tous les fronts, va enfin peser de tout son poids dans les arbitrages du moment (surpêche, Fessenheim, Notre-Dame-des-Landes, gaz de schiste…). L’ordre établi tremble. Quant à Jean-Vincent Placé à la réforme de l’Etat, bon, est-ce nécessaire de préciser qu’il a une marge de manœuvre proche de zéro ? Il a enfin atteint son rêve, pourvu qu’il ne s’en cherche pas un autre. Emmanuelle Cosse au Logement, c’est rigolo, tant ça ressemble surtout à un pied de nez à Cécile Duflot et à sa loi Alur (1). Je me fous de l’intitulé de leurs postes tant leur passage éclair (quinze mois, soit le temps de gestation d’un morse) pèsera autant dans ce quinquennat et dans l’histoire politique qu’un gramme de CO2 dans l’entièreté de l’anthropocène. La plus édifiante leçon politique nous vient des Etats-Unis, où la Cour suprême a retoqué le plan climat d’Obama. S’il ne sert même plus d’être le patron d’une des plus grandes puissances mondiales pour lutter contre les changements climatiques, alors la messe est dite. Je retourne à ma grelinette. —

(1) Loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové