https://www.terraeco.net/NDDL-Cyril-Dion-350-org-Erri-de,64525.html
Naomi Klein, Erri de Luca, Virginie Despentes… contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes
lundi, 22 février 2016 / Amélie Mougey

Quel est le point commun entre Cyril Dion, Virginie Despentes, Naomi Klein et Erri de Luca ? Tous demandent l’abandon de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, un projet vieux de près de cinquante ans qui, depuis la récente promesse de François Hollande, doit faire l’objet d’un référendum local. Aux côtés d’une quarantaine d’autres personnalités, parmi lesquelles on trouve également le climatologue Jean Jouzel ou encore les philosophes Dominique Bourg et Virginie Maris, ces cinéastes, écrivains et journalistes, français, américains ou italiens, demandent à l’Etat français de tout bonnement y renoncer. Leur argument central ? Le respect des engagements pris par la France lors de la COP21. Puisqu’à cette occasion le président de la République a parlé d’« une révolution sur le changement climatique », les pétitionnaires, dont les signatures ont été récoltées par l’ONG 350.org, réclament désormais « les actes courageux pour faire advenir » cette « révolution ». Ils estiment que « l’engagement pris dans l’accord de Paris n’est pas compatible avec la construction d’un aéroport à Notre-Dame-des-Landes », soulignant que la réalisation de l’infrastructure « générerait un surcroît d’émissions par l’aviation, le bétonnage d’une des plus grandes zones humides du pays, et la destruction de fermes paysannes ». Relayé par Mediapart, cet appel vise à rassembler le plus de signatures possible.


- Ouvert à tous, l’appel est à retrouver ici.

A lire aussi sur Terraeco.net :
- Un écolo au gouvernement vaut bien un aéroport
- Notre-Dame-des-Landes : des archives inédites pour comprendre
- Pétitions en ligne : un coup de jeune pour la démocratie ?