https://www.terraeco.net/A-Pekin-l-air-pollue-fait-le-mur,63229.html
A Pékin, l’air (pollué) fait le mur
mardi, 29 décembre 2015

Nut Brother a trouvé une manière originale de dénoncer la pollution de la capitale chinoise. Pendant cent jours, cet artiste chinois a aspiré le smog de Pékin afin de récolter la poussière en suspension. Il a ensuite mixé les 100 grammes récupérés avec de l’argile pour produire une brique, symbole de l’air alourdi par les polluants. L’artiste espère que cette brique de pollution pourra ensuite être utilisée dans la construction d’un immeuble.