https://www.terraeco.net/Que-faites-vous-a-la-COP21-Lino,62939.html
Que faites-vous à la COP21, Lino Mamaní Huarca ?
lundi, 7 décembre 2015 / David Solon /

Président de l’association des Amis de Terra eco Ancien directeur de la rédaction de Terra eco

Ce paysan des Andes, invité par l’Unesco, est venu raconter à ceux qui veulent bien l’écouter comment la pomme de terre péruvienne grimpe en altitude à cause du changement climatique.

« Je suis né il y a 51 ans dans la petite communauté andine de Pampallacta, au-dessus de Cuzco, au Pérou, à 3 900 mètres d’altitude. Là-bas, je suis responsable de la production de la pomme de terre pour le « Parque de la papa ». On en trouve près de 5 000 variétés dans les Andes, dont 1 200 rien que dans notre coopérative. Le Parc compte cinq communautés – Sacaca, Chawaytire, Pampallaqta, Paru Paru y Amaru – et 6 200 habitants.

Ma mission, ici à Paris, a débuté le lendemain de mon arrivée. Les 26 et 27 novembre, j’ai assisté et donné une conférence en quechua et en espagnol sur l’adaptation de la pomme de terre en altitude. Puis j’ai recommencé ici, dans l’enceinte de la COP21. Depuis quelques années, nous sommes obligés de surélever la culture des pommes de terre, car plus on descend vers le niveau de la mer, plus l’humidité et la chaleur attaquent les cultures, avec l’apparition de maladies. Nous remplaçons donc en basse altitude la pomme de terre par du quinoa ou du petit maïs et nous surélevons la pomme de terre. Ici, j’ai pu échanger avec d’autres paysans des Andes. Je repars mercredi retrouver les miens. Ici, la nourriture était étrange et je préfère la nôtre, à la maison. »

A lire aussi sur Terraeco.net :
- Que faites-vous à la COP21, Gregorio Mucu Maas ?
- Que faites-vous à la COP21, Adrien Brunetti ?
- Que faites-vous à la COP21, Mickaël ?
- Que faites-vous à la COP21, Liz Conor ?