https://www.terraeco.net/Recrutements-super-express,146.html
Recrutements super express
lundi, 18 juin 2007 / M. Euro /

Je suis banquier depuis quelques années. Ce métier me donne l’occasion de voir les gens et le monde sous un autre jour ?

Chaque semaine, M. Euro, banquier de son état, nous racontera - avec intérêts - la vie de son agence. En effet, là s’y jouent nombre de scènes symboliques de notre monde économique.

Grâce aux nombreux départs en retraite sur les cinq prochaines années, les banques recrutent massivement en ce moment. Un bon point pour les chercheurs d’emploi et les jeunes diplômés a priori, mais l’intégration de ces jeunes arrivants au sein des équipes est bien souvent chaotique.

Dans mon agence, j’attends une nouvelle arrivante depuis deux mois et viens enfin d’avoir la certitude de son arrivée. D’après vous, qui m’en a informé ? Mon supérieur, le directeur régional, le responsable des ressources humaines ou l’intéressée elle-même peut être ? Rien de cela : c’est mon tableau de bord qui du jour au lendemain a comporté une ligne de plus avec le nom de l’heureuse élue. En voilà une étrange manière d’apprendre son affectation ! Mais cela ne s’arrête pas là, car ce tableau de bord est visible par tous les collègues de l’agence et les questions ont naturellement commencé à fuser ? Qui est cette personne ? Quand est-ce qu’elle arrive ? Si elle arrive, c’est donc que quelqu’un part, alors qui part ? Ahhh !

Elle, au moins, aura le droit à une transition avec son prédécesseur. Ce ne fut pas le cas de Thierry, jeune diplômé Bac + 5 en marketing, embauché en août 2006 dans une autre agence pour gérer un portefeuille de clients professionnels. Lui n’a eu le droit, ni à la transition, ni à la formation (gérer les clients au quotidien était la priorité). Quand au mois de janvier 2007, il a vu arriver dans l’agence un nouveau conseiller professionnel, il a apprécié cette délicate manière de lui annoncer que sa période d’essai n’irait pas à son terme.

Alors à tous les nouveaux, « bienvenue et accrochez-vous ! » ; à tous les managers opérationnels « continuez à faire de votre mieux et n’ayez pas peur de pousser des coups de gueule » ; à tous les gestionnaires des ressources humaines : « recruter c’est bien, assumer ses responsabilités jusqu’au bout c’est mieux » ; enfin et surtout, à tous nos chers clients : « pas d’inquiétude, votre conseiller retrouvera bientôt le sourire …à défaut, vous retrouverez un nouveau conseiller ! »